Bless, « un projet plus gros que prévu », prend du retard en Occident

Bless est attendu en Occident mais le MMO doit faire l'objet de correctifs et le projet s'avère « plus gros que prévu ». En conséquence, Aeria Games n'est pas encore en mesure d'arrêter un planning de lancement précis.

En avril dernier, Aeria Games annonçait avoir acquis les droits d'exploitation occidentaux de Bless, avec l'ambition de distribuer au moins une version anglaise du MMORPG. On le sait, cette version localisée n'est pas attendue avant « l'année prochaine » en Occident et manifestement, le processus de localisation pourrait nécessiter plus de temps que prévu. C'est ce que l'on retient des propos d'Aeria Games adressés aux joueurs.

Bless, « un projet plus gros que prévu », prend du retard en Occident

On se souvient que les équipes d'Aeria devait rencontre celles du développeur coréen Neowiz à l'occasion de la gamescom, en août dernier, pour arrêter un planning de lancement en Occident. Las, le duo se heurte à des difficultés et n'a « pas pu déterminer de date de lancement ou même de date d'étape comme un bêta-test ou une bêta ouverte parce que le projet est plus gros qu'initialement envisagé et que le jeu nécessite quelques ajustements avant de pouvoir être lancé sur le marché du MMO occidental pour y être exploité de façon stable et pérenne ».
Quels types d'ajustements ?
Selon Aeria, Bless propose un « monde fantastique, un solide gameplay et un gros potentiel », mais souffre néanmoins de problèmes techniques de performance (Neowiz s'attèle donc à les améliorer, notamment dans le cadre « des batailles massives comme le Siège de Castra, les guerres de capitales ou les raids d'envergures »), et le système de combat du jeu ne s'avère pas suffisamment percutant au goût d'Aeria (« trop peu en phase avec les standards de la génération actuelle de MMORPG »). Là encore, Neowiz y travaille, afin d'améliorer l'expérience de combat à la fois dans le cadre des combats avec ciblage et des combats dynamiques (Bless intègre les deux options, suite aux demandes des joueurs coréens).
Ces deux aspects du jeu doivent être corrigés avant le lancement de Bless en Occident et lorsqu'ils auront été mieux appréhendés par Neowiz, le duo pourra arrêter un planning de lancement plus précis. On retiendra quoi qu'il en soit qu'il faudra manifestement se montrer un peu patient.

Réactions (209)


Que pensez-vous de Bless ?

38 aiment, 15 pas.
Note moyenne : (57 évaluations | 1 critique)
6,8 / 10 - Très prometteur

5 joliens y jouent, 6 y ont joué.