6,39/10
246 évaluations

Critiques de Neverwinter

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

24 personnes ont trouvé cette critique utile.
Plop, A l'époque, j'avais grandement appréciée Neverwinter Night premier du nom, moins le deuxième, et j'étais donc assez contente de l'annonce d'un "MMO" Neverwinter. Même si je me doutais bien qu'il faudrait voir ce que ça donne, et ne pas s'emballer pour rien. Les dernières sorties ont bien montré qu'il fallait mieux attendre de voir le jeu une fois sorti, plutôt que se faire de fausses idées. Donc pour commencer, je n'ai pas tester très longtemps la bêta, donc mon avis,...
Publiée le 24 mars 2013 par Akeginu.
10 personnes ont trouvé cette critique utile.
Neverwinter Online, c'est beaucoup de pub pour un jeu avec beaucoup de défaut. Le F2P, c'est surtout une stratégie de marketing très bien exploitée avec Neverwinter. Le jeu est certes jouable jusqu'au niveau 60 sans débourser un rond, mais après c'est à mourir d’ennui en tapant du mob dans des instances, pour peut-être juste avoir un équipement meilleur ou pour payer pour améliorer ce que vous avez. Au level 60 vous y êtes très vite, 2 mois pour un papi en prè-retraite comme moi. Le plus gro...
Publiée le 7 sept. 2013 par .
  • 7 sept. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    10 personnes sur 10 ont trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    Neverwinter Online, c'est beaucoup de pub pour un jeu avec beaucoup de défaut. Le F2P, c'est surtout une stratégie de marketing très bien exploitée avec Neverwinter. Le jeu est certes jouable jusqu'au niveau 60 sans débourser un rond, mais après c'est à mourir d’ennui en tapant du mob dans des instances, pour peut-être juste avoir un équipement meilleur ou pour payer pour améliorer ce que vous avez.

    Au level 60 vous y êtes très vite, 2 mois pour un papi en prè-retraite comme moi. Le plus gros défaut du jeux, c'est pouvoir arriver au niveau 60 sans aucun effort. Il suffit de prier, de faire de l'artisanat, un peu de pvp et faire tranquillement vos quêtes PvE sur les cartes jusqu'au niveau 40-45, avec occasionnellement un ami pour vous donner un coup de main.

    Attention, les donjons et escarmouches (petite instance 15mn agréable) dépendent du niveau. J'ai loupé 3/4 de ces instances soit parce qu’il n'y avait personne pour faire les donjons, soit parce que mon niveau avançait trop vite, mais pas la puissance de mon personnage.

    Pas besoin d'équipement puissant pour arriver à level 60. C'est d'ailleurs très frustrant, on obtient du bon matériel quand on en a plus besoin.

    L'artisanat : Le meneur sert pour se faire un peu de diamants, les objets des autres professions ne rapportent presque que rien. Ils sont dépassés quand vous arrivez au niveau requis d'artisanat et pour la vente au enchère ça ne rapporte rien.

    Un autre défaut la durée des instances, mais c'est pas propre à Neverwinter. Les développeurs n'ont pas encore compris que la majorité des gens travaillent. Attendre 30minute ou plus pour faire un donjon qui fait 45mn à 1h30 si vous voulez vraiment explorer. Ou attendre une éternité pour faire une instances de groupe comme le Gautlegrym qui dure 2h30. On pourrait croire qu'ils ont fabriqué ça juste pour la pub vidéo.

    Pour un ancien joueur RPG table (j'ai la moitié des livres D&D seconde édition) , j'attendais vraiment mieux de la part du jeu. Les seuls actions excepté détecter des pièges pour l'assassin-voleur, se limitent à tuer des mobs et des boss pour éventuellement tomber sur un objet qui débloque au passage une récompense souvent inutile.

    Je suis au lvl 60, je n'ai pas fait la moitié des quêtes. Le seul moyen de progresser qui me reste c'est de farmer et rusher des donjons dans l'espoir de tomber sur un élément d'armure un peu meilleur. Sinon il ne me reste plus qu'à me promener dans des paysages qui sont sympa...

    La seule chose positive du jeu est la Foundry qui permet à des auteurs de RP de créer des histoires sympa. Mais ne vouus attendez pas à recevoir des récompenses intéressantes, ceci reste entre les mains des développeurs et la main des développeurs est surtout dans vos poches.

    Il faudra débourser pour :
    -des emplacements personnages supplémentaires
    -des emplacement de familiers
    -des sacs (vu qu'ils se sont arranger pour avoir un max de truc)
    -des redistributions de compétences
    -des objets rares dans des paquets aléatoires
    -des pierres qui garantissent la transformations de runes en runes améliorés
    (sinon vous en avez pour des années à récolter des runes)
    -de meilleurs montures ou familiers
    -des trucs décoratifs inutiles et pas franchement très beau ni varié, plutôt avarié.

    Vous pouvez certes transformer des diamants en Zens pour la boutique, mais si vous le faite légalement vous en avez pour des années avant de pouvoir vous acheter quelque chose de valable.

    En résumé : Neverwinter a des cotés sympa au début, mais il devient vite très monotone et linéaire. Les développeurs veulent tout faire et satisfaire tout le monde en faisant rien de vraiment bien. Un jeu très moyen qui aurait du potentiel vu le background, mais j'y crois plus trop. Le F2P c'est surtout une pompe à fric cachée, vaut mieux acheter un vrai jeu de rôle solo pour du PvE et aller sur des vrais jeux PvP si on sent vraiment le besoin de se taper sur la tronche.
    Publié le 7 sept. 2013 à 13:40, modifié le 7 sept. 2013 à 13:47
    10 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 1 mai 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    36 personnes sur 57 ont trouvé cette critique utile.
    Par Shimer
    En dépit de son nom, Neverwinter est à mille lieux des deux jeux précédents. Le passage au MMO et le changement d’éditeur y sont sans doute pour quelque chose.

    Donjons et Dragons ? On retrouve le monde de la Côte des Epées de Faerûn et la ville de Neverwinter, des noms, des races… mais au final tout cela n’a qu’un goût de D&D tronqué et édulcoré.

    La ville de Neverwinter après le cataclysme est réduite à une place et deux ruelles. Le reste du monde est une suite de zones couloir où les mobs repopent en boucle rapide.

    Les graphismes vont de « pas mal » à « presque moche » .

    La création de personnage n’offre que cinq classes (où sont les paladins, rôdeurs, barbares) , un design plutôt raté (et je ne parle pas des cheveux qui poussent à travers des cornes des tieffelins).
    Le choix des pouvoirs au passage de niveau reste plutôt limité.

    Les combats sont dynamiques mais répétitifs (d’un niveau stratégique digne d’un Diablo) et d’une simplicité affligeante. Les instances sont du même niveau.
    Quelques quêtes solo sortent du lot par leur histoire mais dans l’ensemble restent bien fades.
    Le PvP est sans surprise.
    Le craft minable.
    Les musiques sont belles en revanche.

    Les serveurs sont internationaux, et actuellement, le canal de discussions français se fait essentiellement sur le canal de STOFR (les klingons sont-ils des orcs de l’espace ? ) …

    La Foundry permet de créer ses propres scénars, identiques à ce que nous avions pu voir sur STO (et pour cause) , avec hélas les mêmes limitations : une linéarité affligeante.

    Au final, l’impression dominante est le confinement. Le souffle héroïque des grands espaces est ici remplacé par un monde en boîte, sans doute idéal pour certains. Je considère Neverwinter comme un ptit jeu gratuit qui amusera peut-être mon petit frère… quoique.
    Comme quoi, ce n’est pas en achetant une licence qu’on sort un bon jeu, mais au moins on attire des clients.
    36 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 13 août 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    MAJ de la critique

    Voilà 2015 arrive et la nouvelle extension Strongolds. Impatient d'y jouer, je télécharge et là c'est la désillusion. Merci infiniment à Perfect World qui prend la même orientation que [... ] chez Gameforge, avec les rangs VIP. Ou comment transformer un vrai F2P en P2W immonde. Voilà après un bon bout de temps passé sur ce jeu et des personnages niveau max, je le delete en me disant que, là, c'est juste bien nous prendre pour des cons.

    [Critique du 14 décembre 2014]
    Franchement, je suis devenu très rapidement fan de ce jeu car il y a beaucoup de différences par rapports aux autres MMO.
    Déjà, le jeu est très beau. Pour moi, l'univers est vraiment soigné pour peu que l'on puisse monter les graphismes au maximum. Ce jeu me fait penser à un MOBA sur certains points, on ne peut pas cibler un joueur, si on clique sur un adversaire, monstre ou joueur, on ne fait que l'attaquer mais on ne le cible pas. Il n'y a qu'une barre de sorts composée de deux attaques normales (clic droit et gauche) , trois compétences qui demandent un temps de recharge (z, e et r) , une compétence spécial sur tab, deux compétences passives et deux compétences ultimes nécessitant de remplir une jauge pour en utiliser une. Ajoutez à cela un artefact que l'on peut choisir parmi plusieurs dans une quêtes et c'est tout, la stratégie pour choisir ses compétences est donc impérative.

    De plus, pour chaque classe, on débloque au niveau 30 un choix de voie dite parangonique qui oriente votre personnage et débloque d'autre compétences. Ajoutez à cela des talents qui vous font gagner des bonus, il est donc très difficile de voir des joueurs, même ayant la même classe jouer exactement pareil. Sans compter que l'on peut très bien personnaliser son personnage au niveau esthétique donc presque impossible de trouver deux joueur exactement pareil.

    Ensuite les classes, je me dois d'en parler parce que je vois beaucoup de critiques là-dessus et je me dois d'informer certains : Donjons et Dragons est sortie en 1979, bien avant le premier Warcraft. C'est le premier jeu de rôle sur table à être sorti, c'est donc lui qui a inventé les classes comme le guerrier, le paladin, le mage, le voleur, le rodeur, le clerc, le moine, le nécromancien, le prêtre, toutes les classes utilisées par la suite par tous les autres jeux, donc ce n'est pas ce jeu qui n'est pas original, ce sont tous les autres.

    Le PvE est franchement sympa, quoi que pas vraiment compliqué.
    Le PvP lui est vraiment bien, au moins ici il ne s'agit pas d'avoir le meilleur stuff et de balancer toutes ses compétences et puis point, ici il y a vraiment plus de stratégie qui me font penser une nouvelle fois aux MOBA.
    Et surtout, le meilleur de ce jeu, souvent dans les MMO, l'aspect roleplay est laissé pour compte. Ici pas du tout. Les joueurs peuvent créer leurs propres quêtes ! On peut écrire l'histoire de son personnage. Au début, on peut choisir l'endroit où il est né et ce qu'il y faisait, tout cela rend l'univers vraiment immersif !
    Bref, à l'heure où tout le monde se tourne vers le MOBA et laisse les MMO, ce jeu est pour moi la parfaite combinaison des deux, donc vraiment super.
    Publié le 14 déc. 2014 à 22:16, modifié le 13 août 2015 à 20:19
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 10 sept. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Le jeu n'est pas encore stabilisé. Des patchs arrivent du jour au lendemain et changent tout dans un sens ou dans un autre. Les objets LGE deviennent LGR, tel ou tel build qui était top devient injouable car les CD ont été multipliés par deux. Telle classe qui pouvait soloter facilement est maintenant obligée de chercher un groupe. Du coup, toutes les reviews sur les sites spécialisés, les builds publiés sur Youtube par des joueurs férus de theorycrafting sont obsolètes en deux semaines. Pas encore stabilisé aussi, dans le sens où d'anciens bugs subsistent encore, on fait du moonwalk à cause du lag, les éléments de décors tardent à apparaître, comme si on marchait dans un puzzle dont la moitié des pièces manquent.

    Sur la mauvaise pente, dans le sens où chaque patch fait sentir de plus en plus le côté P2W et de moins en moins le côté F2P. Tu pouvais t'équiper en te faisant filer du matos par tes guildies ? Plus maintenant. Maintenant pour faire le donjon épique machin, il te faut au minimum le stuff... qu'on loote dans ce même donjon épique machin. Cercle vicieux sauf en achetant au cash-shop le familier qui fait gagner 30 % de stats. Tu perds tous tes PvP car ton canasson gratuit est deux fois trop lent ? Achète au cash-shop une monture deux fois plus rapide et qui te protège des coups. Tu as douze pièces d'équipement à enchanter et pour chaque enchantement il faut looter 350 fragments ? Achète au cash-shop un truc de coalescence et hop tu n'as plus besoin que de 64 fragments. Tu veux essayer les deux nouvelles races, elfes de lune et de soleil ? Elles sont disponibles seulement au cash-shop, après que tu auras d'abord acheté au cash-shop deux emplacements pour avoir droit à deux persos supplémentaires sur ton compte.

    Pour être juste, ceux qui se plaignent le plus sur le forum officiel, ça reste justement, les adeptes du cash-shop. Car eux ont accès à tout le contenu, vont dans tous les donjons et se plaignent qu'à part le skin, tous les donjons sont pareils. Une interminable succession de couloirs avec un pack de trash mobs de temps en temps et puis une salle avec un boss, un gros truc qui ne fait trop rien. Et des adds, des dizaines d'adds, des centaines d'adds où le boss devient secondaire. Le souci c'est la gestion des adds. La configuration classique tank/heal/dps ne marche plus. Il faut deux CC pour parquer les adds dans un coin de la salle (sans les tuer surtout) , pendant qu'un DPS s'occupe du boss à lui tout seul.
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 13 août 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    4 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    4/10

    Au suivant

    Par Avatar de Le guide Le guide
    Le "RPG" de "MMORPG" n'a RIEN à voir avec jouer un rôle ou pas. Cela fait tout simplement référence à la possibilité d'individualiser les stats de son personnage et le rôle qu'on veut lui faire tenir, par opposition aux autres types de jeux où l'avatar n'a pas d'existence spécifique. Mais dans un MMORPG, jouer un rôle, la plus grande partie des joueurs s'en balancent, car ils sont là pour les challenges PVE et PVP. Et ici, le compte n'y est manifestement pas. Ce n'est clairement pas un MMORPG, pas plus que Guild Wars 1 ne l'était. Le genre a ses codes, et Neverwinter ne les suis pas, car il n'offre que grind instancié et BG déséquilibrés. C'est aussi raté qu'un Diablo 3, le prix en moins.

    Ce n'est pas non plus une vraie séquelle d'ADD, mais l'exploitation assez minable d'une licence qui n'a, tous comptes faits, que très peu été portée avec succès sur ordinateur. L'aspect commun que les développeurs voudraient y voir, c’est la possibilité de concevoir ses propres donjons, et d'y faire ensuite jouer ses amis. Mais comme il n'y a ni table, ni bouffe, ni vrais copains présents, ça se résume à grouper en PU ou avec des guildeux, parcourir des couloirs, buter ce qui se présente, avant de retourner en ville, seule zone du jeu où on croise librement du monde. En matière de liberté d'action, Neverwinter, c'est exactement l'inverse d'un RPG papier.

    Cela posé, ce jeu peu très bien convenir aux amateurs de dînette, qui n'ont après tout besoin que d'une place centrale et d'une taverne dans un bled quelconque pour se livrer à leur hobby. Cela leur évitera de payer un abonnement, ou d'acheter une boîte de Sims.
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 3 mars 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    5 personnes sur 8 ont trouvé cette critique utile.
    Bonjour, je vais répartir mon expérience sur ce jeu en deux catégorie, point fort et point faible.

    Points forts :

    - Progression rapide, dynamique, mini donjon très jouissif ainsi que leur boss de fin solotable.

    - The foundry qui apporte un contenu de jeu exploitable à l'infini.

    - Dynamisme du gameplay, peut être trop casualisé mais franchement fun.

    - Un seul serveur donc on croise du monde

    Points faibles :

    - PvP trop trop trop trop peu de contenu, pas équilibré, pas intéressant, équipement PvP trop faible et inutile par rapport au PvE.

    - Difficulté des donjons basée essentiellement sur la présence abusif d'add, certains boss font pop des dizaines d'add ce qui rend le jeu un peu bordélique et en plus tous les boss ne sont que des sacs à PV sans stratégie particulière

    - Cash shop intrusif, on peut échanger la monnaie réel en monnaie de jeu et acheter de l'équipement épique qui s'équilibre à ton niveau et te rend abusé en PvP surtout si tu joues rogue, monture, clé pour coffre, compagnon, etc. P2W !

    - Parfois quand on tag en donjon, on tombe sur un groupe qui a échoué avec le tank afk, un DPS qui a quitté et l'autre qui se demande ce qui se passe derrière la porte qui mène au dernier boss, et ça, on le sait qu'une fois qu'on tag dans l'instance. Aussi dû à l'incroyable facilité des packs de mobs et l'incroyable difficulté des boss de fin par rapport a ces packs en pick up (c'est un jeux casual mais ton tank sait pas tank, ça passera jamais, c'est réellement le tank qui fait le jeu).

    - Pas de personnalisation avancée des personnages, pas de race originale, pas de classe originale, du classique, ça devient chiant de voir toujours le même choix de classe, tank, guerrier, prêtre, archer, mage... Évolué un peu les concepteurs de jeux.

    - Mauvaise communauté, beaucoup de rageux, un peu comme tous les F2P mais bon, ça reste un point faible.

    - Et encore un jeux type course à l'équipement, tu vas de palier en palier en améliorant ton équipement...

    - Pas de seconde spécialisation.

    - Respécialisation de talent très cher.

    - Jeu pas hyper beau (je tourne à fond mais j'ai joué à Tera et Aion alors bon, j'ai l'habitude de mieux)

    - Pas de PvP sauvage
    - Cash shop très très très très très très très très très cher.


    En conclusion, il existe une multitude de jeux bien meilleur avec beaucoup plus de contenu et un univers bien plus grand. Je n'ai aucune raison de jouer à Neverwinter plutôt qu'à Rift, où Tera, où WoW. C'est typiquement à mon avis un jeux fastfood, ça attire les fan de Donjon et Dragon comme moi mais c'est juste du marketing. Donc conseil, n'y allez surtout pas, attendez de voir si Cryptic améliore son nouveau bébé mal formé sinon restez où vous êtes. Sur ce, je retourne faire du RBG sur WoW et me préparer a DoW.
    Publié le 23 févr. 2014 à 00:04, modifié le 3 mars 2014 à 23:48
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 28 oct. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    8 personnes sur 11 ont trouvé cette critique utile.
    Bon bon bon... que dire ! ? Un énième MMO sur le marché ! Graphiquement quelconque sans être moche. Techniquement moyennement bien optimisé sans être une ruine. Peu de variété de choix mais un gameplay dynamique, bien que totalement brouillon dès qu'on se retrouve sur des phases de jeu avec du monde à l'écran (je pense à certains donjon/boss). Le PvE de l'histoire solo se joue tranquillement, on n'a pas besoin des autres, à aucun moment, façon RPG. Pour le coté MMO il faudra tâter du donjon ou de l'arène. Communication modérée, il y a bien des canaux prévus pour X situations mais on se retrouve sur les mêmes et c'est souvent flood par les gold sellers, F2P oblige !

    Le PvP se résume à de l'arène, où la totale incohérence entre les classes prend toute son ampleur. On se rend bien compte que certaines sont complètement fumées, là où d'autres en bavent. C'est moyen en somme, à défaut de révolutionner le genre on aurait aimé que Cryptic s'applique.

    Le système de vente par contre est immonde, proposer 3 monnaies différentes pour en rendre une caduc 90 % du temps, c'est du masochisme ! On se retrouve donc à tout essayer pour avoir des cristaux, et TOUT est fait pour nous pourrir la vie et nous inciter par des pop de fenêtres publicitaire de la boutique en ligne à aller dépenser nos euros pour acheter des cristaux à des tarifs honteux.

    Et les métiers, ils servent surtout à haut niveau et seulement pour certaines pièces, mais les monter sans avoir recours à la CB tient de la torture, cela rejoint le point plus haut, tout est fait pour nous faire douiller à mort. Si encore Cryptic proposait une offre abonnement mensuel comme on en voit de plus en plus, mais non.

    Enfin bref, le jeu est gratuit et ça ne coûte donc rien de l'essayer. Mais croyez le ou non, la grande majorité d'entre vous n'y resteront pas, sans être mauvais de chez mauvais il est moyen en tout, voire médiocre pour certains point et le cash shop intrusif n'y aidera pas du tout.
    8 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 12 juil. 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    11 personnes sur 21 ont trouvé cette critique utile.
    MAJ DU 12 07 2015

    Le jeu est en ruine. L'appât du gain a fini de dissuader les anciens joueurs. Ils ont enlevé les anciens donjons, certainement pour nous les ressortir plus tard. A l'heure actuelle, il ne reste plus qu'un donjon. Le free-to-play a tué ce jeu. Les modules sont de toutes petites cartes sur lesquelles faire des quêtes répétables, jusqu'à l’écœurement. Impossible de faire évoluer le personnage sans dépenser des centaines d'euros. Déséquilibre total sur le PvP. Pay to Win, bien sûr.  
    Passez votre chemin, il n'y a rien à voir dans de jeu...



    Ce MMO propose tout le contenu classique d'un MMO : leveling, équipement, PvP, donjons, guildes, etc. Le jeu propose une délicieuse ambiance old school. Des armures assez classiques et qui ne proposent pas des épaulettes qui vous empêchent de passer une porte de garage ou des armes comme des poteaux électriques. Le rendu des armures est magnifique.

    En outre, le jeu est plutôt dynamique pour un MMORPG bien sûr. Il propose des combats assez tactique en groupe. C'est ainsi que l'on trouve en donjon une impérieuse nécessité de la trinité heal - tank - DPS. Les donjons sont magnifiques, l'ambiance y est glauque et l'ambiance sonore immerge encore plus.

    Je joue en mode casual et je ne suis pas encore 60 après un mois de jeu. Je prends mon temps, je fouille partout, etc. Je ne joue pas non plus 9h par jour, mais seulement 4 ou 5 soirs par semaine, à raison de 2h00 à 2H30 par session. Ce n'est donc pas un jeu qui propose une vie virtuelle, mais du jeu.

    Au niveau du jeu, du contenu donc, à partir de ce soir l'appartenance à une guilde est obligatoire pour avoir accès au contenu HL. Les phases de PvE-PvP entre factions va donner du piquant au jeu.

    Enfin, la Fonderie propose du contenu quasi à l'infini. Les donjons et autre quêtes proposés par les joueurs est tout bonnement génial. Et un effort de créativité vous fera vivre de belles aventures RP. Mais il est vrai que ce style de jeu n'est pas la tasse de thé de tous. Certains viennent sur ce jeu en cherchant soit une vie virtuelle, soit de la compétition. Le jeu propose un équilibre entre RPG et aventure grâce à la Fonderie.

    Son modèle économique est cohérent. Je n'ai pas encore mis le moindre centime depuis le début et cela ne m'a en rien gêné. Je suis niveau 49, et je compte acheter le pack à 50 euros (équivalent au prix d'un jeu) et 10 euros par mois (équivalent à un abonnement). Ce n'est en rien un pay-to-win si l'on prend en compte l'argent nécessaire pour y jouer correctement, c'est à dire en investissant l'équivalent à une boite de jeu et d'un abonnement. Pourquoi serait-il aberrant de mettre 50 euros pour le jeux et 10 euros par mois alors que pour d'autre jeux nous le faisons ?

    Ce jeu plaira me semble t-il à un public d'âge mûr, peut être plus casual. Je ne doute pas un seul instant qu'il a trouvé et trouvera son public qui le fera vivre un bon moment.

    Le haut niveau :

    Je suis niveau 60 depuis un moment maintenant, chef de guilde. Pour celles et ceux qui recherchent du challenge, Neverwinter nous l'offre. Je peux vous assurer que le défi est bien présent pour finir les donjons T2. Peu de guilde peuvent se vanter d'être en mode farming sans avoir fait d'exploit bug. Les donjons T2 ne se font pas en un coup de cuillère à pots, il faut réfléchir et comprendre les stratégies des boss. La nouvelles zones à farm est intéressante et il faudra se montrer patient pour tout débloquer.

    Le contenu est facilement accessible, tant est-il que l'on soit aussi patient que ne l'impose un jeu MMO. Il n'y a aucunement besoin de mettre la main à la poche pour avancer dans le jeu. Tout l'équipement peut se loot dans les donjons. Il faut seulement connaitre le jeu et se donner les moyens de le découvrir réellement. Il est aisé de gemmer son équipement lorsque l'on connait les astuces : par exemple, il existe la possibilité de se créer facilement des enchantements qui augmenteront le loot d'enchantements, pour ensuite les fusionner. Bien sûr, vous n'aurez pas le meilleur équipement dès le niveau 60, et c'est tant mieux. Il va falloir arpenter les donjons pour aller chercher et le transpirer son équipement. Et chaque donjon a sa spécificité et n'est pas finissable dès le premier essai. Il va falloir apprendre à le maîtriser avant de le farmer. Et même un fois en mode farming, la moindre erreur est fatale. Il faudra savoir choisir les bons sorts suivant les situations, jouer en équipe. Lors d'un même donjon, vous serez amené à changer un ou plusieurs sorts de votre barre d'action pour passer tel ou tel pack ou tel boss.

    Une fois que vous êtes en mode farming dans la plupart des donjons, il faudra être patient que votre pièces tant recherchée tombe. Entre temps vous aurez obtenu plein de pièces violette non liées qui vous auront rapporté quelques millions de diams pour aller acheter d'autre objets à l’hôtel des ventes, donc inutile de sortir la carte bleue.

    La nécessité d'avoir une bonne guilde est primordiale. Car effectivement seul (e) , se sera très dur d'avancer dans le contenu. Je n'ai mis que 50 euros dans ce jeu. C'est l'équivalent du prix d'un jeu, point barre. Cela m'a permis d'avoir une belle monture rapide, un grand sac, des diams, des emplacements de personnages supplémentaires. Qu'il y a t'il de mal de payer un jeu vidéo ?

    Au niveau du PvP, en effet, le jeu en équipe s'impose, et se retrouver isolé du reste de son équipe équivaut à la mort assurée. Sauf dans les cas de duels 1vs1, qui restent rares dans les bons combats. Un tissu contre un rogue ou un guerrier offensif ne fera pas un pli si il a le malheur de se retrouver au CaC. Quoi de plus normal ? Le pvp est tactique, l'interdépendance des classes est vitale, et l'équilibrage des classes n'est pas souhaitable dans la mesure où le jeu en équipe s'impose. C'est un vrai régale lorsque l'on commence à bien connaitre les membres de son équipe et les mécanismes du jeu, qui ne sont pas si simple qu'il n'y parait. Le choix des compétences est primordiale et à considérer au sein d'une équipe. C'est ainsi qu'il faudra l'équilibrer avec du contrôle, du soin, du DPS, de la protection. La coordination n'est pas aisée, cela demande de l'entrainement.

    Concernant le style des armures, on est libres de farmer des apparences un peu partout sur les différentes cartes et donjons, car il y a des équipements qui n'ont que cet usage : appliquer une apparence qui plait.

    Le jeu en solo est à proscrire pour qui veut avancer dans le contenu HL. L'inscription dans les files d'attentes pour aller en donjon ou en pvp est très hasardeux. On se retrouve la plupart du temps avec des joueurs solo qui ne connaissent rien au HL PvE et PvP, rendant les sorties donjons et PvP catastrophiques par manque de connaissance du jeu et de ses mécanismes.
    Publié le 20 juin 2013 à 17:19, modifié le 12 juil. 2015 à 13:19
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 15 mai 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    7 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    4/10

    Sans titre

    Neverwinter est extrêmement pauvre au niveau des graphismes et du contenu (une ville minable et quelques zones à explorer, où est passé D&D ? ). Certes le jeu est en bêta, c'est l'argument balancé à outrance par les devs. Le seul souci, c'est qu'étrangement, le cash shop lui, ne l'est pas en bêta. Il est même totalement fonctionnel et fort bien achalandé qui plus est.

    L'optique Pay to Win prise par le jeu est clairement assumée sans le moindre complexe. Au final, c'est bien ça qui me gène le plus. Le cash shop regorge d'objets complètement fumés : pierres d'enchantement, slot pour compagnons supplémentaires (là ils ont été forts, ils ont divisés les compagnons entre actifs et inactifs, histoire de pouvoir ratisser un peu plus large). Une tonne de montures différentes et j'en passe. Inutile aussi d'évoquer le coup des diamants astraux qui n'est autre que de la poudre aux yeux pour les joueurs. Les prix en diamants astraux sont délirants (plus de 100 000 pour certains objets) et ils servent de monnaie d'échange pour les ZEN (monnaie cash shop). Facile de savoir que le taux de change sera des plus prohibitifs.

    A côté de ça, le jeu est plus que sommaire mais impossible de juger vu que c'est la bêta et donc ce n'est pas représentatif du contenu final. Par contre vous pouvez acheter tout de suite un super pack de héros fondateur pour 180 euros (vaseline non comprise).

    Bref ce jeu a de gros relents nauséabonds, tout comme les pratiques commerciales et la moralité de la compagnie qui le publie.
    7 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 24 juil. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    4 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    Et oui, très très décevant. Il n'arrive même pas à la cheville d'un DAoC lorsqu'il est sorti il y a 15 ans.

    Le pvp se résume à 2 cartes et au bout de 50 fois, c'est très lassant. Les classes sont totalement déséquilibrées (clerc intuable, mage DPS faible et meurt au bout de 2 coups, voleur DPS tellement haut que totalement cheater. Donc, le PVP n'est pas vraiment jouable.

    Le jeu n'est pas fini avec peu de stuff. Les systèmes de paiement sont compliqués et même pas liés entre eux : vous avez les vendeurs en monnaie Zen, ceux en monnaie or, ceux en prime PVE, ceux en prime PVP, ceux en lingots, ceux en monnaie diamant. Bref, bien prise de tête et pas de change entre les monnaies.

    L'artisanat est pire que tout.

    Le PVE des boss est tellement difficile que le groupe doit mourir 5 fois avant de le tuer, la chance aidant. Et cela si un ou deux joueurs ne quittent pas avant, alors là vous avez direct perdu 1 h pour rien.

    En gros c'est un jeu très médiocre et de plus pas abouti.

    Je vous conseille de passer direct à autre chose, peut être essayer dans un an ou deux (il n'existera plus je pense). Là franchement, ça vaut rien. Il y a l'attrait du nouveau quelques heures, c'est tout.
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 17 mai 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    9 personnes sur 19 ont trouvé cette critique utile.
    4/10

    Sans titre

    Neverwinter, Padhiver en français dans les livres.
    Un des lieux les plus connus du monde de Faerun, tiré de l'univers des Royaumes Oubliés, lui-même tiré de la série de jeu de rôle : Donjons et Dragons.

    Commençons par le début (je n'oublie pas que c'est une bêta) :

    L'intro qui poutre du tonnerre, très jolie au demeurant, j'ai apprécié cette dernière, avec l'agréable surprise de découvrir les tieffelins, là ou nos amis de DDO nous avaient simplement gratifiés des elfes noirs d'ombreterre.
    Dès la bande annonce, j'ai déjà décidé de ma classe et de ma race : tieffelin, mage... et à la création de personnage, j'ai la joie renouvelée de découvrir un mage type casse-couille en herbe comme j'adorais jouer sur Guild Wars 1 (l'envouteur "bave").
    Mention spéciale à propos sur la création de personnages très abouties et facile à comprendre, mais avec ce foutu lag, devient vite une sinécure a utiliser.


    Mal m'en pris, mon PC qui pourtant fait tourner amnesia sans problème ainsi que divers autres jeux, rame comme pas possible pour un jeu, qui au minimum est aussi pixelisé que ce foutu minecraft, c'est quoi ce bordel ?
    DDO est plus joli en comparaison que ce truc, cette bouillie de pixels infectes que j'ai devant l'écran, c'est dire.

    On commence comme sur DDO : sur une foutue plage à fouiller des caisses et à apprendre la manipulation des touches et autres, comme DDO, le système est par viseur, no problème, sauf que sur DDO revenir a la souris est moins chiant et pénible.

    Les mobs ont un repop rapide et les zones ne sont pas des plus énormes par la suite, de plus, la ville de Padhiver est petite. J'ai l'impression d'être dans dans Thief avec ses petites ruelles et sa place centrale. En clair, une "ville" qui a plutôt l'air d'un village de trois pelés et un tondu.

    Le système de combat est plutôt dynamique, mais moins que DDO, en raison qu'ici, la vie des mobs est telle qu'une mage manipulatrice comme ma tieff, n'a aucun mal à éviter ou reculer pour finir le mob, là où DDO, reculer ne sert pas toujours à grand-chose, ici de nouveau, on a le syndrome WoW de la magie à tête chercheuse, ce qui n'est pas le cas de DDO, qui demande une réelle dynamique pour arriver a quelque-chose.
    Encore déçue.

    Les musiques sont oubliables sans être sublimes, sauf une ou deux

    Les quêtes sont... du WOW, rien de nouveau sous le soleil (RHAAAA je veux les Chroniques de Spellborn et ses quêtes politiques).
    Va chercher machin, tue X zombies, etc.

    On a ensuite le craft, et là... bon sang, en comparaison par exemple de nombreux MMO que je connais, c'est un ratage complet à mon sens, et totalement foirés, décevant au possible.

    Le PVP est malheureusement inintéressant en raison de la bêta, la faute a certains déséquilibre.

    Serveurs internationaux oblige, langue anglaise à connaitre (ça aide pour les études).

    Le foundry, pale copie à une époque du Ring et autres équivalents notamment sur STO (avec le même probs que sur STO) : pourquoi est-ce linéaire à ce point ?
    Bon sang, on est dans Neverwinter, les Royaumes Oubliés, l'un des univers les plus populaires de ce foutu jeu de role et rien de rien de rien.
    Pour preuve, je me suis posée des questions quand j'ai vu les dieux à choisir : diverses divinités mélangées, les divinités halfelins et gnomes manquantes, Torm a la place de Helm (ils se basent ptete sur la V4, allez savoir) , Ssunie, Kelemvor et j'en passe.
    Avoir l'un des backgrounds les plus développés du jeu de rôle et ne rien en faire quasiment... cela me fait penser à WOW, et s'ils font comme ça, il est probable qu'ils étofferont au fur et a mesure, donc ne perdons pas espoir.

    Cependant, l'inventivité de DDO, notamment dans les donjons, ne se retrouve pas dans Neverwinter et je me suis vite ennuyée, devant un Nieme WOW-like, qui malgré de bons cotés, reste à mes yeux décevant.
    Comme DDO, il est confiné à une zone réduite, or Neverwinter aurait dû éviter l'écueil qui justement avait failli couter son existence à DDO : les zones réduites au possible, et l'impossibilité d'une réelle liberté tant de mouvements que d'inventivités, surtout en fournissant le foundry.

    Espérons qu'avec le temps, Cryptic reprenne du poil de la bête et surtout de l'intelligence.

    "renfile ses bottes et son masque respiratoire" bon je retourne sur Fallen Earth.
    9 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 17 nov. 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    1 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Abel.. Abel..
    Cela fait deux ans que je joue avec un guerrier défensif. Je mets de l'argent pour faire vivre le jeu (environ 10 euros par mois) .


    Commençons par les points positifs, c'est le plus rapide.
    Animation des personnages magnifiques, jolis décors, jolies armures avec de beaux détails, j'adore mon guerrier défensif nain.
    Mécanismes de progression de campagne addictif.


    Voyons maintenant les points négatifs.

    Nous somme dans un jeu d'action ou les réflexes sont de mise, il faut bloquer au bon moment et attaquer au bon moment. Sauf que les attaques sont trop moles et le lag serveur omniprésent. Les serveurs du jeu sont uniquement basés en Amérique. Quoi de plus normal pour un jeu d'action que de mettre le serveur le plus loin possible du joueur, histoire d'augmenter le temps de réponse du jeu.
    Bref, c'est idiot mais ça reste cohérent avec le jeu.

    Ce jeu est malsain car il est basé sur la recherche du profit, pas le plaisir du joueur. On vous fait miroiter une belle récompense de donjon qui n'arrivera jamais. Vous passez quatre heures à faire votre donjon et vous gagnez des broutilles. Cependant, vous gagnez des coffres partout qui vous offrent les mêmes récompenses, voire mieux, juste en achetant des clés au cash shop. Au lieu de mettre les récompenses au bout du donjon, ils préfèrent la mettre là ou le joueur va mettre de l'argent sans faire d'effort.
    Le PvE est creux et sans profondeur. Il se résume à des enchainements de bac à sable ou vous devez tp pour vous y rendre. Pas de cycle jour/nuit, des murs transparents pour vous signifier que vous ne pouvez pas passer ou tout simplement, pas le temps de peaufiner les détails.
    Tout est un hymne au bricolage dans ce jeu, pour faire vite et gagner plus.

    Le PvP, c'est pire. On est dans le vrai jeu où vous êtes le plus fort parce que vous payez. Impossible d’être au niveau des gens qui payent car vous êtes soumis à un quota de raffinage par jour et il vous faudrait vous reconvertir en véritable farmer chinois. Même si vous arriviez à vous mettre à niveau des gens qui payent, les mises à jour de contenu s'enchainent tellement vite que vous êtes rapidement obsolète.
    Vous rajoutez les classes mal équilibrées et un support PvP inexistant, ainsi que des serveurs qui ne tiennent pas cinq joueurs contre cinq et vous obtenez un expérience assez traumatisante.

    Le jeu est un nid de bugs non résolus depuis son lancement il y a deux ans. Et c'est un paradis pour les tricheurs. Un groupe sur deux bug exploit en donjon.

    Les canaux français sont gardés par des modérateurs zélés qui n’hésitent pas a vous "mute" sans préavis ni explication et de leur propre initiative si vous parlez trop fort à leur goût.
    Pire, vous pouvez être bannis du jeu sans autre forme d'explication uniquement sur l'avis des ses même modérateurs tout puissants. Dès lors, plus d’accès au jeu et plus d'accès au forum. Oubliez le service clientèle qui ne vous répondra pas, même par mail.

    Je n'ai jamais connu un jeu aussi ignoble. Payer pour gagner en PvP, PvEcreux et sans envergure, serveurs pitoyables, manque de respect flagrant pour les joueurs...

    C'est la dernière fois que je vais sur un jeu Perfect World ou Cryptic.
    Publié le 17 nov. 2015 à 17:09, modifié le 17 nov. 2015 à 17:15
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 10 déc. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    3 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de lamia16 lamia16
    Déjà l’intérêt est limite... du niveau 1 au niveau 60 (max) , on n'a absolument pas besoin de monde pour jouer... On peut tout soloter et même les donjons ne sont pas obligatoires, ni intéressant à faire. Donc on a un hit and slash basique où il n'y a aucun intérêt à jouer en groupe, ni à avoir de guilde...

    Après, c'est une course au stuff... où ceux qui font chauffer la CB seront toujours plus forts. Oui c'est free-to-play... mais si vous voulez avoir une chance... mais vous êtes libre de pas payer...
    Vous l'aurez compris, c'est une stratégie commerciale basique... autant aller sur WoW (au moins on sait à qui s'en tenir et l'on est sur un pied d'égalité avec les autres joueurs).

    L'histoire est mole, rien à voir avec un jeu D&D... aucune de nos actions n'a d'influence sur les événements ni sur notre alignement.

    Et que dire du lag... surtout en heure pleine (18h-23h). Là ils font les malins avec leur Tiamat... mais c'est juste tellement laggué qu'on meurt comme des cons... l'écran freeze presque... du coup, le plaisir n'est pas là mais la frustration SI.
    Ce MMO sur l'univers de D&D et Neverwinter n'est qu'une grosse imposture.

    Et quand on fait remonter ce problème de lag sur leur forum officiel... et bien RIEN... Les développeurs, les modos et autres font les morts... Il n'y a ni suivi, ni gestion des problèmes... c'est juste une politique de l'autruche.

    Que de déception...
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 2 mai 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    10 personnes sur 21 ont trouvé cette critique utile.
    Je précise que ceci n'est que mon avis, vous avez le droit d'aimer, hein, seulement je suis tellement déçu que j'ai créé un compte sur JOL pour préciser deux trois arguments :

    1/ il faudrait qu'on m'explique en quoi utiliser des noms propres de l'univers de D&D suffirait à rendre acceptable un jeu qui ne respecte ni les classes, ni l'esprit, ni les éléments minimums de cet univers.
    Sans vouloir paraître sectaire, l'univers Donjons et Dragons est assez précis, mélange de magie (avec composants) et de monde médiéval (avec les armes et armures d'ailleurs réalistes de cette époque - morning star, flamberge, espadon, j'en passe). Les techniques de combats, tout ce qui fait le charme de cette licence, sont donc foulées au pieds. lol Rien, rien dans ce titre coréen qui me rappel de près ou de loin l'univers qui est censé être représenté ici.

    2/ la réalisation du titre maintenant :
    Je ne vais pas trop préciser (je veux pas écrire un trop long texte).
    - animation : il n'y a rien à sauver.
    - combat : sous prétexte de dynamisme (avec le viseur) , rien que du répétitif (d'autres jeux avec un viseur ont déjà testé le procédé avec plus ou moins de bonheur, MO, Darkfall et feu TCoS l'ont prouvé). Ici rien de fluide, on se croirait à jouer à un MMO sur une remington, au début ça étonne mais ça lasse drôlement vite. : )

    3/ décors, bon à la rigueur le côté Eurodisney, j'adhère pas, mais c'est pas mal fait.

    Bilan : ça aurait pu s'appeler Lineage 14 ou Dungeons World of the Death who kill everything in the world ou n'importe comment, mais Donjons et Dragons, non mais vraiment de qui se moque-t-on ?

    L'argument "c'est gratuit, il ne faut pas se plaindre", je n'adhère qu'à moitié, on pourrait le reformuler "c'est une bouse, il fallait pas le sortir". : )
    Sérieux, par respect pour Gary Gigax (paix à son âme) , il faudrait interdire l'usage abusif de la licence. Mais que fait Wizards of the Coast : ) ?
    10 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes

Plateformes PlayStation 4, Windows, Xbox One
Genres Action, aventure, jeu de rôle (rpg), MMO, MMORPG, fantasy, médiéval

Bêta fermée Février 2013 (Windows)
Bêta ouverte 30 avril 2013 (Windows)
Sortie 30 avril 2013 (Windows)
31 mars 2015 (Xbox One)
19 juillet 2016 (PlayStation 4)

Que pensez-vous de Neverwinter ?

151 aiment, 75 pas.
Note moyenne : (246 évaluations | 33 critiques)
6,4 / 10 - Assez bien
Répartition des notes de Neverwinter
Répartition des notes (246 votes)

Evaluation détaillée de Neverwinter
(105 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu