Critiques et tests RSS

  • 26 août 2021
    1 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de timisyra timisyra
    Pour moi, ça reste une très bonne surprise, sur tous les plans, je trouve injuste la note qu'il obtient.

    Perso je joue au clavier et ça ne me pose pas de problème et des amis jouent à la manette.
    Des combats dynamiques au clavier, ça fait plaisir. Pas de système de combats où tous les DPS sont blottis dans un coin à faire tranquillement leur cycle en attendant un truc à esquivant toutes les trente secondes. Les élites sont des mini-boss, tant sur la difficulté que la strat et sont faisables à plusieurs en groupe ou non, et les mobs sont alignés sur le level.

    Un housing bien pensé et tout le reste est très correct. Pas au point de WildStar qui avait un housing exceptionnel, mais de ce que j'en ai vu il est optimisé. Il permet de générer des ressources, d'apprivoiser des animaux sauvages (avec du bol lol) et d'en faire des montures ou du bétail, d'embaucher des artisans de passage dans votre taverne. ^^

    Au niveau de l'histoire, c'est vrai, c'est assez bateau, mais c'est un peu le lot de tous les MMO de nos jours.
    Pour un free-to-play, il reste un très bon jeu.

    Je le recommande vivement
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 17 août 2021
    1 personne sur 4 a trouvé cette critique utile.
    Par liquite
    J'ai voulu me lancer sur Bless après sa sortie en F2P sur Steam. j'ai joué trois jours et vécu l'enfer.

    Le jeu n'est clairement pas terminé, des bugs en tout genre mais surtout un portage sur PC raté. Les touches clavier sont configurées n'importe comment, sérieux dans les menus, le délire de la barre d'espace et le clic droit, c'est contre intuitif. Le jeu n'est pas compatible AZERTY.

    Configurer ce jeu est un enfer car il est très, très mal optimisé. J'ai un PC capable de faire tourner énormément de choses mais il ne faut pas espérer dépasser les 20 FPS sur Bless, même avec tout au minimum. Avec les paramètres au plus bas, le jeu est au même niveau qu'un jeu PS2, et encore, c'est une insulte envers cette dernière... J'ai (essayé) de demander à l'aide dans le chat in-game, les réponses reçues sont pour la plupart des mauvaises blagues, des moqueries ou encore des insultes. Cette communauté répugnante habituelle du MMORPG français, toujours en train de juger les autres et d'être irrespectueuse. Enfin, ça c'est une question d'habitude... Au final, c'est parti en débat, tout le monde trahstalk les autres et le chat est parti en guerre de celui qui avait le meilleur PC et les meilleures performances... Au final, j'ai reçu l'aide d'une seule personne qui me conseille de mettre les graphismes en preset Normal et non minimum, et en effet, j'ai gagné 15 FPS, ce qui prouve que le jeu est mal optimisé. Mais même avec si peu de FPS en plus, le jeu reste injouable. 

    Passons au gameplay, le scénario est ridicule, scénario typique d'un MMO, un monde random avec des races random et là boum, des gros méchants viennent foutre le bordel et il faut sauver le monde... zzz je m'endors...

    Finalement, on finit par passer le plus vite possible tous les dialogues et cinématiques. A éviter les quêtes inutiles et tout le blabla ennuyant. Les quêtes, celles du début du moins, sont un didacticiel mal camouflé, elles servent à apprendre les bases et à découvrir le monde. Résultat : on passe 3/4 du temps à marcher pour au final tuer deux monstres inutiles...

    J'ai joué tout le long en compagnie d'un ami, on a voulu faire un groupe et jouer ensemble, mais déjà plusieurs soucis : la distance d'affichage des gens est d'une dizaine de mètres, peu importe les réglages. Parfois on rentre dans des zones de quêtes solo ou on ne peut pas interagir avec son équipier. 

    Le système de combat a du potentiel mais est mal adapté au clavier et souris. Le système de combo, les nombreuses AoE, et beaucoup de debuffs / buffs rendent les combats vraiment intéressants mais c'est du déjà vu, rien de nouveau. 

    Gros bon point du jeu, les combats de boss à plusieurs sont excellents, parfois on marche et on tombe sur une foule d'une centaine de joueurs de tout niveau qui tabassent un boss qu'on met plusieurs minutes à tuer, avec beaucoup de loots pour tout le monde, ça donne du dynamisme au monde.

    La personnalisation du personnage est extrêmement poussé, au même niveau de certains Sims et Cyberpunk. Vous êtes sûrs de faire un personnage unique selon vos goûts. Seul point négatif, il manque énormément de coupes de cheveux, une petite dizaines selon les personnages.

    Mais voilà, trop de problèmes qui pourraient être facilement réglés. Revenez dans quelques mois ou une année, on verra si d'ici là le jeu est intéressant mais ce n'est pas le cas actuellement. Ne perdez pas votre temps et jouez à un MMO réputé, pas à ça.
    Publié le 17 août 2021 à 14:59, modifié le 17 août 2021 à 15:02
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 14 juin 2021
    Par Anar-Sule
    Ayant joué aux versions PC de Arena, Daggerfalls, Redguard et Morrowind, je redécouvre le plaisir de me promener dans ce vaste monde. J'éprouve une immense joie dans l'interactivité avec celui-ci.

    Après avoir longtemps hésité j'ai finalement été convaincu et je ne le regrette point, je suis aux anges. C'est un réel plaisir que de pouvoir simplement pêcher du poisson, se promener au sein de magnifiques paysages tous en écoutant de somptueuses musiques (voire certaines avec nostalgie, car elles me rappellent mes premières émotions en jouant à Daggerfalls) .

    Je suis féru de "PvE", au point de parcourir de long en large le monde qui s'offre devant mes yeux à la recherche de la moindre ressource et JE SUIS RAVIS de la profusion de celles-ci, bien qu'ayant du mal à me procurer des "appâts salés"...

    Seul petit bémol, parfois, il est un peu compliqué de trouver son chemin ou l'accès à un repère.

    Un autre "problème", mais très personnel, je suis sujet au vertige et le réalisme de certaines zones déclenche en moi un malaise et cela me handicape pour certaines scènes.
  • 2 juin 2021
    3 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    Que dire ? Une bêta très fonctionnelle, opti pas si mal en termes de processeur / carte graphique.

    Enfin un vent frais qui arrive, et enfin une promesse de MMORPG "next-gen" pas P2W ou P2F.

    Le rendu est magnifique surtout avec un bon réglage freestyle de Nvidia+filtres en jeu, tout en ultra, woah la patate
    Le gameplay est très plaisant, pas un gameplay action mais bel et bien "old school" avec un bon renouvellement de la formule pour avoir des sensations type action (de mon point de vue, vraiment bien intégré) .
    De bonnes sensations dans les duels entre amis. À voir avec le temps, surtout après la sortie, mais pour l'instant, c'est presque trop beau pour être vrai, pincez-moi.

    Très peu d'intrusions de Gameforge sur l'aspect du jeu, la boutique n'est vraiment pas utile (MERCIIII *o*) , mais beaucoup, beaucoup de skins pour les persos avec une très bonne finition sont obtenables en jeu.

    Seul bémol... c'est une bêta. C'EST QUAND QUE LE JEUUUU SORT ? ! Nous sommes beaucoup à être impatients pour enfin investir notre temps dans notre vrai personnage !

    Plus qu'un mot : FONCEZ !
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 9 mai 2021
    Par Nukunkiku
    Bonjour,
    je viens de lire que le jeu vidéo "Le Seigneur des Anneaux Online" c'était de la tarte pour faire ses quêtes. Je ne suis pas de cet avis, mais vraiment pas du tout. Que celui qui a écrit cet article essaie de faire Helegrod, Sammath Gul, L'École et la Bibliothèque de Tham Myrdain (et j'en passe) en solo et il ou elle verra que ce n'est pas de la pâtisserie á 2 euros le kilo. Qu'il essaye de vaincre un ouargue de 167/168 K de moral dans les Jachères avec 18, 500K de moral - c'est la mort instantanée ! La quête "Le pic d'Erebor" que l'on reçoit au niveau 20, eh bien pas possible de le faire  jusqu'au niveau 130 et encore il faut s'y mettre á plusieurs... 

    Je suis d'accord que l'on pourrait utiliser plutôt le passif dans les textes français et qu'à certains endroits on n'aie pas veillé à la concordance des temps comme dans la dixième partie des nouvelles aventures de Bilbon, je cite : "Je crois que vous êtes un bon guerrier, non ? " - ici on aurait dû mettre "vous étiez" au lieu de "vous êtes". Bien sûr, il y a un certain non-sens lié à la force des ennemis dans des quêtes de niveau transparent, on arrive à vaincre un monstre de 105 voire 185K sans problèmes majeurs, tandis que dans des niveaux supérieurs un monstre de 20K nous envoie 6 pieds sous terre instantanément... Mais le jeu est plus que bon, je l'atteste, car j'ai un travail et un entourage extrêmement stressants et lorsque je reviens de mon travail - il fait bon me défouler sur un demi millier d'orques et autres sujets de ce genre. 

    Depuis l'âge de trois ans, il m'est plus que formellement interdit d'être joyeux, trop triste, trop stressé, trop énervé, trop furieux (bien que cette expression ne fut pas très à l'aise dans la grammaire française) - car si j'étais dans un des états ci-hauts mentionnés, j'en mourrais instantanément. Alors je dis un grand merci á LotRO, qui m'a simplifié ma vie et l'a rendue moins dangereuse !
  • 27 avril 2021
    2 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Ryukens Ryukens
    Final Fantasy XIV fait partie pour moi de la trinité de bon MMORPG (à côté de TESO et GW2 - il y a aussi Secret World mais dans une catégorie à part pour ces quêtes) que j'ai pu jouer ces dernières années. Vous trouverez ci-dessous une critique plus vaste que détaillée car la critique fait déjà assez "pavé" malgré mes paragraphes aérés.

    Tout d'abord, la personnalisation. Normalement, à moins que vous jouiez une Viéras ou un Hrotgar (races "abandonnées") , vous ne devriez pas être déçu plus tard. Si vous n'avez pas de gouts normés, il est fort probable que la personnalisation lors de la création de votre personnage ne soit pas commune. Par contre, je vous conseille vivement de voir les vidéos YouTube pour la voix de votre perso, histoire d'éviter d'être déçu lors d'utilisations d'emotes ou en combat.

    Je ne vais pas parler de l'histoire, d'autres personnes l'ont déjà fait, je dirais juste que pour la traduction, l'équipe de localisation francophone a toujours sa passion des jeux de mots avec plusieurs références culturels plus ou moins de bons gouts.

    Niveau contenu, l'entreprise Square Enix à la fâcheuse habitude de mettre des choses originales et de les abandonner en chemin, comme l'escouade de grande compagnie ("remplacée" je sais, mais il y a un blanc du lvl 61 à 70) , la salle des novices qui manque de plusieurs bases de maîtrise de job, le système mirage qui n'a toujours pas de partitionnements sur les équipements (quel intérêt d'avoir des tenues de job) , le système de mentorat/novice qui n'a toujours pas ses icones remplacés, etc. Sans parler des promesses peu tenues.

    Je m'attendais aussi à un peu plus d'options d'accessibilité au fil du temps comme masquer les effets de particules (vfx) pour les armes, armures et montures comme c'est déjà le cas pour les compétences.  Et non toujours rien, si on ne mod pas, on supporte cette bouillie de particules, toujours pas non plus de moyen de masquer totalement les personnages des autres joueurs-se-s alors que ça l'est dans d'autres MMO et rend l'expérience de jeux plus agréable pour les gens qui ne souhaitent pas être importunés par le comportement m'as-tu-vu d'autres personnes. Toujours pas de carte monochrome, toujours pas de réduction graphique propre à chaque compétence (pour pas tout masquer) etc.

    À côté de cela, on a du contenu esthétique qui piétine le lore (et la concentration des gens sérieux) . Ca va des tenues style Secret World ou des costumes ridicules comme ce qu'on a dans le dernier évènement. Je m'y attendais depuis longtemps, depuis la V1 ça commençait déjà un tout petit peu à avoir cette tendance. Et à la réplique du "les gens font ce qu'iels veulent", OK, mais que Square Enix mette des moyens officiels pour qu'on puisse masquer ça, ça va éviter de se mettre en illégalité avec les "horribles" mods esthétiques à peine tolérés.

    Pour ce qui est des systèmes de compétences des jobs, il y a clairement eu du changement depuis la renaissance de ce MMO. Les classes et jobs ont été simplifiés comme par exemple (même si ça fait longtemps pour certains cas) :
    - les soigneurs n'ont plus la prestance du prêtre qui servait à dps pour les jobs de heal, tant mieux ça rend les timings moins compliqué tout en continuant à dps ;
    - par rapport à la première extension, les jobs machinistes et bardes ne sont plus des "mages", quelle erreur c'était de leur mettre un temps d'incantation pour des attaques physiques ;
    - le job moine n'a plus son bonus de vitesse de l'éclair (remplacé par un bonus passif) qui servait à augmenter sa vitesse d'attaque avec ses combos. Ce n'est pas les cas qui manquent, je trouve que c'est globalement un changement positif, même si les jobs manquent maintenant un peu de différence.

    Vite fait sur l'artisanat et la récolte : sa particularité est d'utiliser des compétences, ce qui peut rendre ce système moins monotone. L'alchimie et la cuisine ont la plus grande utilité dans le PvE car leurs potions et nourritures sont très appréciées des adeptes de contenus "très haut niveau" pour maximiser leur efficacité. Même si les autres jobs ne sont pas en reste, les armures artisanales ont souvent été les meilleures (à condition de les sertir) , le temps d'un ou deux patchs. On peut également craft des partitions de musique, du mobilier, des montures, des mascottes, etc.
    Dernière chose sur ce point, les jobs d'artisanat et de récolte ont eu un impact majeur dans la reconstruction d'une zone résidentielle d'une cité, j'attends de voir si ce type de contenu va être encouragé et facilité.

    Pour ce qui est de la qualité sonore, je n'ai rien à redire pour les musiques qui sont clairement adaptées à l'environnement de chaque carte et au type de jeu. Pour ce qui est des bruitages, c'est presque pareil, à la différence près qu'une option pour rajouter des sons de collision (comme ceux contre un mur) manque et certains sons de quêtes (dont celles des tribus) sont trop bruyantes.

    Pour ce qui est des doublages, je suis longtemps resté en japonais, je suis maintenant en français et je trouve qu'il y a peu à redire, peut-être que des intonations ne sont pas assez marquées à certaines situations émouvantes mais dans l'ensemble, c'est propre.

    Je passe maintenant au PvE. Découvrir les donjons, défis et raids est à chaque fois un véritable plaisir, que ce soit pour leur mécanique de jeux, leurs jolis décors et parfois leurs récompenses. Je n'en dirais pas autant des monstres en open world qui sont souvent du déjà-vu avec des changements de texture (même si des fois on voit juste une même animation) . Je trouve aussi dommage de rester dans un modèle punitif pour les zones instanciées. T'as pas éviter une attaque ? Bim un degré de vulnérabilité augmentée voire carrément un glas (qui mène au k.o à la fin du temps) . Tirer les client-e-s vers le bas plutôt que vers le haut est une grosse erreur pour faire intéresser plus tard les gens au contenu très haut niveau je trouve.
    Pour son contenu PvE, il faudrait aussi que FF XIV arrête de se donner une image de "fourre-tout" pour fan bases des licences de l'éditeur Square-Enix.

    J'ai aussi des critiques à dire pour le PvP. N'ayant fait du PvP de masse qu'une cinquantaine de fois, il manque cruellement d'un tutoriel efficace pour avoir des sessions de jeu vraiment divertissantes. Je trouve aussi que le JcJ manque de mise en valeur, ne serait-ce que pour les récompenses (via haut-fait, tokens, classement) , peut-être que de meilleures "carottes" pourraient faire venir plus de monde.

    J'ai dû louper pas mal de choses lors de cette écriture à chaud, néanmoins je conseille ce jeu pour les nouveaux (pour avoir des bases de ce style de jeu) et pour les vétérans en quête de défis et de nouvelles découvertes. Il y néanmoins de la prudence à avoir vis-à-vis des communautés, la moindre critique d'absurdité comme le narcissisme peut finir en cyberharcèlement contre vous (oui c'est grotesque) que je vous invite à signaler. Ne vous faites aussi pas intimider par les Anglais qui cherchent à avoir le monopole de la langue et étale leurs clichés (culinaires) sur les Français, tout comme les Allemands et Espagnols qui parlent dans leur langue, n'hésitez pas à faire de même !

    C'est tout pour moi, j'attends de voir la prochaine extension et où mènera l'histoire pour les aventuriers !

    P.S : j'ai pas demander du pinayage et des piques (habituel par ici) qui tente de se faire passer pour de la "critique de critique", il y a qu'à voir chaque actualité populaire sur le site pour voir la toxicité des gens par ici. Vos propos acerbes ne m’intéressent pas et le titre restera tell quel.
    Publié le 27 avril 2021 à 01:24, modifié le 27 avril 2021 à 19:20
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 10 mars 2021
    1 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par Ystorsa
    Black Désert Online est un jeu qui est amusant au début. Lorsque l'on arrive sans rien connaître, il faut énormément d'heures pour apprendre les ficelles de toutes les activités possibles. Ce qui est un bon point pour un MMO, car sa longévité en temps et en heure est très longue ! Néanmoins, depuis quelques mois, le cash shop est omni présent et c'est presque une obligation pour avancer. La tente à 49 euros pour les métiers, qui est une obligation quand on est au-delà du niveau maître, les pets qui ne ramassent plus rien (loots) quand on grind dans les zones, obligeant donc à mettre la main à la CB pour avoir minimum un T3, voire avec la chance de la RNG du jeu, un T4...

    Aucun donjon, aucun intérêt de PVP hormis pour ceux qui roulent sur le jeu et encore à 298AP kutum, vous êtes ouvert en 2 ! Et pourtant, après des nodes et des grosses sessions de PvP, je connais très bien mon perso et ses combos. ; )

    La RNG, parlons-en : jeu extrêmement punitif !  La RNG est complètement aléatoire. Quand vous commencez à faire votre stuff, et que votre niveau de % est à 90 % de chance de réussir, mais que cette RNG détruit votre accessoire à plusieurs centaines de millions car vous êtes malchanceux. Ca arrive 6 fois sur 10. Je ne comprends plus le système. Du coup, le jeu oblige les joueurs à grind encore des heures et des heures pour faire des sous, ou à acheter des packs de costumes pour les revendre sur le marché commun. ; )

    Bah ouais, BDO n'est pas un MMORPG très intéressant au final. Il est actuellement dans les plus populaires, mais si le système ne change pas, cette année avec la sortie de nombreux MMO, il risque d'être vite remplacé. Ma note est de 3/10.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 4 oct. 2020
    1 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    Par Arkhana
    Alors là on bat le top. Je n'ai même pas fait cinq minutes de jeu, je crée mon perso, je passe le début et je me rends dans la boutique voir les vêtements (ouai j'aime avoir un perso stylé mdr) et là je me fais déco de force ! Je reçois un mail de bannissement définitif pour imitation d'identité ! Mais MDRRR, c'est quoi ce jeu, j'ai pris le pseudo Arkhana que j'utilise dans tous les jeux et apparemment un admin a trouvé qu'il ressemblait à un pseudo d'un GM/GS. Si on ne peut plus choisir un pseudo où va le jeu ? S'il est marqué "disponible", c'est que je peux le prendre, non ? Du coup, j'ai transmis un mail de réclamation avec en objet "Bannissement abusif" car c'est vraiment le cas, et là on me répond par mail que je suis bannis et on me transmet les CGU, mais faites votre travail ! Et arrêtez de mettre des gamins de 10-15 ans en GM/GS s'ils font du bannissement abusif juste pour un ego de pseudo alors que nous, on n'a aucun moyen de le savoir. À la rigueur, on m'aurait donné le choix de changer de pseudo, mais là kedal.

    Bref, un jeu très mal géré et qui ne porte aucune attention à ses joueurs ! (PS : ce sont les joueurs qui font vivre le jeu, ne l'oubliez pas) .
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 10 juil. 2020
    Par MiIord
    Bonjour à tous, participant depuis son lancement (juin 2019) à la bêta ouverte, je me permets de donner mon avis sur le jeu et sur son évolution.

    Un article de Jeuxactu avait titré en 2019 "Conqueror's Blade : entre Total War et For Honor", c'est assez juste : le jeu s'adresse à ceux qui aiment les MMO dynamiques ET les jeux de stratégie, si vous aimez autant l'adrénaline du combat que la satisfaction de vaincre par la tactique, ce jeu mérite votre attention.

    L'aspect du jeu le plus intéressant, les batailles (PvP d'arène, en 8v8 ou 15v15) , vous plongent réellement dans une atmosphère épique et massive que j'ai rarement vu dans d'autres MMO : ici, c'est la guerre, des centaines d'unités se battent, les flèches pleuvent, des explosions retentissent, des murs s'écroulent, et vous êtes là, avec votre personnage et vos propres soldats à essayer de faire la différence.

    Le contrôle de votre personnage est dynamique : vous ne touchez que si l'ennemi est dans votre cône d'attaque/ligne de tir, on sent l'influence MOBA avec l'utilisation de compétences/ulti en plus des attaques de base. Ajoutons à cela le contrôle des soldats via des ordres simples, la possibilité pour lesdits soldats d'adopter différentes formations ou d'utiliser eux-même des compétences et vous vous retrouvez avec un panel étendu d'actions, mais relativement simple à prendre en main, aucun joueur de MMO ne sera déstabilisé.

    Le jeu est beau et continue de s'embellir : plusieurs patchs d'amélioration des graphismes ont été appliqués depuis le lancement. Le jeu est maintenant plutôt bien optimisé mais, pour une raison que personne ne comprend, il semble mieux tourner en graphismes "ultra" qu'en "moyen" ou "bas".

    Les problèmes de déséquilibre lors du matchmaking ont été résolus (merci au cross-server ! ) , cependant des améliorations restent à faire concernant la hitbox, qui est encore plutôt bancale. Rien néanmoins qui nuise fondamentalement à l'expérience et au plaisir de jeu.

    Les plus gros problèmes de ce jeu d'après moi sont assez caractéristiques des MMO chinois/coréens :

    - Le manque d'explications, malgré l'ajout de tutoriaux, on se sent un peu déboussolé dans les premières heures de jeu, surtout vis à vis de l'open-world ;
    - Le grind, indéniablement. Contrairement à d'autres MMO, ici, on ne va pas vous demander de farmer des centaines de trolls en PVE, par contre il va falloir spammer les batailles PvP pour récolter suffisamment d'argent et d'exp pour débloquer de nouvelles unités plus puissantes. Le jeu vous incite évidemment à choper l'abonnement premium, mais bon, on est sur un Free-to-play, what did you expect ? Je dois ici assurer que le jeu n'est absolument pas un Pay-to-win, le premium permet une progression accélérée, du cosmétique, et c'est tout.
    Le jeu est fondamentalement social, votre expérience solo sera très rapidement limitée ; si vous voulez participer aux guerres territoriales (le gros événement open-world qui permet de prendre et défendre des territoires) , il vous faudra rejoindre une guilde, et ça tombe bien parce que tout le monde recrute, vous aurez aucun souci à trouver une guilde ("maison") francophone ou internationale.

    Le calendrier des événements en open-PvP (le mardi et samedi soir, de 20h à 21h actuellement) est assez déroutant au début, mais on s'y fait, et ça devient même assez drôle de voir que, 2h par semaine, toute l'activité du jeu s'arrête et que tout le monde se rassemble pour se mettre sur la tronche. Ce système permet aussi à chaque guilde de posséder et conquérir des territoires, sans craindre les zergs nocturnes et autres pratiques déloyales.

    Malgré certains défauts persistants depuis le lancement de l'open-beta, le jeu fait preuve de qualités indéniables et s'améliore réellement, je trouve personnellement beaucoup de satisfaction à y jouer, même après un an, en solo ou en coop', la note de 9/10 me semble tout à fait honnête. J'attends impatiemment le début de la saison 4, qui apportera une nouvelle map, inspirée de la ville de Constantinople, et de nouvelles unités inspirées de l'empire ottoman !

    Merci de m'avoir lu jusqu'au bout !
  • 2 juin 2020
    1 personne sur 4 a trouvé cette critique utile.
    Avant-propos.

    J'ai eu le plaisir de pouvoir jouer à Landes Eternelles à des époques différentes, avec des implications plus ou moins importantes et des attentes plus ou moins fortes. J'estime donc être en droit de pouvoir m'exprimer objectivement sur un jeu que j'apprécie par certains côtés malgré des points plus critiquables.

    Le premier élément à constater en lisant toutes les critiques, c'est leur binarité (les notes données en sont un excellent reflet) . Dans une précédente critique, Phedre constate qu'il est impossible de rester indifférent à Landes Eternelles, ce qui est l'essence même du jeu. Je vais donc essayer d'offrir une critique la plus objective possible, en ciblant les éléments tant positifs que négatifs afin d'offrir une vision réaliste.

    I - Le GamePlay (GP)

    Très diversifié, le GP est plaisant à utiliser.
    Débutons par l'élément central de tout jeu, son GamePlay (GP) . Sans trop rentrer dans les détails, il est très riche. Les personnages peuvent se décliner selon plusieurs axes, métiers, compétences. Il existe une grande variété d'objets à fabriquer, ce qui fait que chacun peut apporter une pierre à la conception d'éléments plus complexes. De fait, la pyramide des compétences est globalement bien équilibrée.

    Le combat, contre l'environnement ou les autres joueurs, reste l'élément central et est bien équilibré. Il demeure une part de "chain-clic" nécessaire à la progression mais la diversité des monstres, par exemple, rend l'exercice finalement assez plaisant. Des quêtes annexes, appelées équipées, permettent de relever quelques défis en équipe et contribuent à rompre la monotonie.

    La philosophie de développement est également très appréciable. L'équipe de dév n'a jamais été aussi nombreuse, compétente et motivée. Les MàJ, plus ou moins importantes, s'enchaînent avec souvent comme fil conducteur, les propositions des joueurs. Un énorme plus pour un jeu 100 % bénévole.
    A l'exception des graphismes vieillots, l'ensemble du GP est cohérent, agréable à jouer. La conception est bonne, le développement est de qualité. Bravo !

    L'utilisation de personnages secondaires fausse tout le jeu et déstabilise l'économie virtuelle, une dérive "autorisée".

    Impossible de pas mentionner les dérives de ce GP cependant. Sur Landes Eternelles, vous avez la possibilité de jouer 1 à 3 personnages de front. Il s'agit des "alts", dérivé de l'anglais "alternate character". La principale dérive et la plus dommageable est dans la sur-utilisation de ces alts, malgré des règles supposées contrôler leur utilisation.

    Prenons un exemple simple. La récolte dans les Landes, permet avec une faible probabilité, d'obtenir des pierres rares. Si un même joueur contrôle 2 personnages, qui récoltent tous les 2 de front, il aura 2 fois plus de chance d'obtenir ces fameuses pierres rares. Si ce même joueur s'allie au sein d'une alliance, appelée Gilde, dont tous les joueurs contrôlent chacun une paire de personnage, les probabilités de récupérer ces objets rares explosent.

    Les conséquences directes sont dévastatrices pour un environnement persistant (qui impliquent que les anciens sont déjà très avantagés par rapport aux nouveaux) ayant malheureusement peu de joueurs débutants. La sur-génération d'objets rares, concentrés dans les mains de groupes de joueurs, déstabilise profondément le marché. Ils se retrouvent à la tête de fortunes et peuvent donc acquérir tous les objets d'intérêts du jeu. Le monopole s'étend ensuite à tous les objets dérivés, puis finalement aux niveaux de compétences, créant un fossé énorme entre joueurs.

    On observe alors des joueurs possédant plusieurs exemplaires d'armures ultimes, armes magiques, et autres objets rares, obtenus par l'utilisation abusive de personnages secondaires et d'échanges habiles pour contourner les règles.

    II - Le Rôle-Play & l'Animation

    Passionnant et prenant, le RP anime toujours les Landes

    Pour tous les amateurs de RP, Landes Eternelles est une plateforme exceptionnelle pour pratiquer et s'investir dans le développement d'un personnage. Malgré des hauts et des bas, au gré de la présence des uns ou des autres, il tient encore la route. Il est tout à fait possible de vivre son personnage, dans un environnement complexe, tant politique que historique. 

    Une des choses les plus plaisantes, est sans doute l'immense liberté d'action que chacun peut avoir. Il y a une place pour chaque type de jeu, même si le combattant bourrin peut souvent prédominer.  Soutenu et critiqué par une équipe d'Animation très active, il est possible pour un joueur lambda de devenir moteur d'action d'envergure. La communication est également très bonne entre les Animateurs et les joueurs, ce qui favorise de jolies actions. 

    Au gré des rencontres, vous pourrez croiser des bons, des vilains, des gentils-vilains et des vilains-gentils, des bourrins, des philosophes, des contemplatifs, des explorateurs... Bref. Un joyeux mélange de cultures qui rend chaque échange très plaisant !

    Les limites floues entre Rôle-Play & Hors Rôle-Play sont très dommageables
    De manière purement factuelle, la pratique du RP est difficile. Elle implique de laisser ses émotions au vestiaire et de se concentrer sur les réactions probables du personnage.
    Plusieurs éléments viennent perturber ceci. 

    Comme mentionné plus haut, les alts sont un trouble majeur dans la qualité du RP. En effet, des infos transmises à un personnage peuvent être malheureusement utilisées par le personnage secondaire du même joueur. Les exemples sont légions. Sans mentionner également la concentration de "pouvoirs" entre les mains d'un seul joueur par la combinaison de plusieurs de ses personnages ... Les collusions sont très nombreuses.

    La pratique du RP ne peut se faire en continue. Elle implique des pauses, des séances de HRP (pour aller passer des niveaux par exemple) . Certains en profitent donc pour jouer sur la zone du grise du "je fais du RP mais un peu quand je veux", sans tenir compte des conséquences induites. 

    A l'instar des jeux RP que l'on peut faire autour d'un plateau avec des amis, des belles amitiés et inimitiés peuvent apparaître à travers les échanges entre personnages. Une petite incompréhension, une dispute, un affrontement qui dérive sur des terres plus fertiles à l'exagération et qui se conclue par des menaces physiques, du chantage ou autre doxing...  

    Finalement, je regrette qu'il n'existe pas une dimension "éducative" au RP par l'Animation. Le RP se joue mais s'apprend également. 

    III - Gestion courante & Modération
    De nombreux modérateurs veillent au grain ... 

    Un des points positifs est la réactivité de l'équipe de modération, nombreuse et plutôt juste dans ses actions, privilégiant toujours le dialogue plutôt que la sanction brute. Appréciable dans ce monde actuel de trolls divers. 

    ... mais qui se lient d'amitié avec certains joueurs.

    Et ces derniers en profitent pour se vanter allègrement de prendre l'apéro chez la modératrice ou de profiter de sa piscine... Le trouble est donc jeté et les sanctions suivantes (ou plutôt non-sanctions) sont alors critiquées. 
    Dommageable pour l'ambiance de la communauté et la crédibilité. 


    IV - Conclusion
    Landes Eternelles est un jeu plaisant à jouer, qui nous occupe depuis de nombreuses années. Il attise les passions, suscite des colères, bref, il fait vivre ! Comme toujours, je conclurai par une invitation à vous faire un avis personnel en venant l'essayer. Le plus difficile sera de passer la première heure de jeu, qui peut s'avérer un brin compliquée et rebutante. Choisissez donc une heure de grande affluence ou inscrivez-vous sur le forum auparavant. Avec un bon guide (et la communauté est remplie de joueurs aidant) , les premiers pas seront plus agréables !
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 1 juin 2020
    5 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par Phedre.
    J'ai découvert Landes Eternelles exactement comme ça, sur JOL. J'ai dû lire une critique, comme tu lis la mienne en ce moment. C'était il y a un paquet d'années. Comme de nombreux joueurs, Landes Eternelles a accompagné une bonne partie de ma vie. Par intermittence, certes, mais jamais à la légère.

    Au-delà des différents aspects gameplay, c'est de l'âme de ce jeu dont j'ai envie de te parler. C'est peut-être de cette manière seulement qu'on peut appréhender Landes Eternelles. Il faut que tu imagines un village. Une communauté assez réduite où tout le monde se connaît. Un village avec son lot d'amitiés et d'inimitiés, avec des parcours différents, des envies différentes. Un village auquel on s'attache, une communauté plurielle, où chacun imprime sa couleur personnelle. Des caractères forts, des individualités prononcées, ce qui ne masque jamais le sens de l'entraide et même souvent de la bienveillance. Dans ce village, certains vont incarner un rôle et écrire collectivement la suite de l'histoire, d'autres feront progresser les compétences de leur personnage et joueront un individuel ou en équipe.

    Le gameplay est sobre, ramassé à l'essentiel. On ne se noie pas dans les informations et il est facile de s'y repérer. C'est peut-être ce que j'aime, finalement. Que les choses soient simples tout en restant complexes en même temps. Une diversité dans le choix des métiers, des techniques de combat, des lieux à découvrir, des secrets à déchiffrer, des objectifs sans cesse renouvelés, des missions quotidiennes, de nombreuses manières de jouer en coopération ou les uns contre les autres.

    Le roleplay est l'aspect de Landes Eternelles qui me maintient le plus ici. Je connaissais le roleplay de très loin avant de télécharger Landes Eternelles. Jouer un ou plusieurs rôles, comme au théâtre ou au cinéma, est un plaisir fou. Une évasion. J'ai fini par pousser le vice de l'écriture sur des forums roleplay consacrés à d'autres univers. Si tu es familier de ces jeux de rôle, tu auras la possibilité de jouer ton avatar autant sur le forum, y prendre le temps d'écrire, ou bien apprécier de pouvoir l'incarner en temps réel, directement en jeu. C'est vraiment le gros plus, je trouve, cette possibilité de basculer d'un mode de narration à un autre. Je l'ai difficilement trouvé ailleurs.

    Tu l'auras compris, tu te trouves dans un univers extrêmement riche, en évolution permanente depuis sa création (2004 ! ) . Tu seras amené à entrer dans la peau d'un personnage et à le faire évoluer. Il pourra être jeune ou pauvre, intelligent ou stupide, caractériel ou facile, malhonnête ou intègre, insensé ou réfléchi. Il sera elfe, nain, humain, entrera en relation avec d'autres joueurs, rebâtira des cités, construira des alliances, déclarera des guerres. Il s'enrichira honnêtement ou non, pourra diriger son peuple ou sa guilde, placera ses pions sur l'échiquier. Quelle que soit l'orientation que tu lui donneras, elle pourra avoir un impact sur l'environnement et marquer l'histoire.

    Il faut que tu comprennes que le développement de ce jeu tourne autour des contributions des joueurs. Ce sont eux qui permettent son évolution constante. Autant sur son histoire, que sur le développement gameplay. Tu es encouragé à donner ton avis, proposer une idée, des corrections, parfois même à travailler seul ou en équipe sur un projet qui va être la base d'une des mises à jour quasi mensuelles en ce moment.

    On est sur du "fait-maison". Landes Eternelles est porté par une équipe de bénévoles motivés qui ont finit par rendre ce jeu beaucoup plus attractif sur le plan gameplay que ne l'est Eternal Lands, version originale sur laquelle il a été conçu. Ce MMORPG international aux formules payantes comptabilise pourtant bien plus de joueurs actifs. Ce qui me frappe le plus, c'est de voir à quel point ce village que tu crois connaître, se trouve changé à mesure de tes visites. Comme un enfant qui grandit et que tu redécouvres à chaque fois. Il y a eu des hauts et des bas, des périodes de crise où des choix ont dû être pris pour changer la direction du jeu. Au fond, ce qui est à retenir, c'est l'agilité et la passion que manifeste cette communauté pour continuer à vivre une aventure qui a commencé il y a plus de 15 ans. Une durée de vie rare pour un MMORPG, exceptionnelle pour un jeu gratuit.

    Je lis les autres critiques. Il y en a des très bonnes, probablement écrites par des joueurs convaincus. Il y en a des très mauvaises, probablement écrites par des joueurs sanctionnés. Mais au-delà de la part d'objectivité et de subjectivité que témoignent chacune d'elle, il y a peut-être un point commun qui les relient toutes. Aucun de ces joueurs, qu'ils soient enthousiasmés ou déçus, cyniques ou passionnés, n'est resté indifférent à ce jeu. Landes Eternelles canalise toute sorte d'émotions contraires, et il est bien rare qu'on s'en éloigne totalement. Nous avons tous un attachement particulier à ce jeu. Il est intraduisible. Il ne peut se comprendre ni par ces graphismes d'une autre époque, ni par la richesse de son environnement rôle play. Il y a comme un supplément d'âme qui nous relie tous. Et c'est peut-être ça finalement, qui rassemble cette communauté de joueurs si hétéroclite et disparate.
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 25 mai 2020
    1 personne sur 6 a trouvé cette critique utile.
    Par Choukar
    Le titre de la critique dit tout.

    Je suis joueur depuis quelques quelques mois déjà (merci le confinement pour la découverte) , je connais donc plutôt bien le jeu. Ce jeu possède, malgré son âge avancé, un grand potentiel. Les outils mis à disposition sont particulièrement adaptés à en faire un grand jeu de Rôle en ligne. Le background est soigné, extrêmement complet, on sent l'imagination de dizaines de joueurs qui ont réfléchi pour donner au monde une âme et une saveur unique. Même si le graphisme est complètement moisi, fade, et polygonique, le principe est très attirant, et on se prend vite au jeu (ce qui est d'ailleurs la raison pour laquelle 15 ans après sa sortie, il y a encore quelques joueurs) .

    Première désillusion : le côté Jeu de Rôle, censé être un "argument marketing" pour venir jouer

    Sur le papier, le RolePlay et le Gameplay sonnent bien ! L'occasion pour toi de te prendre à ce loisir magnifique qu'est le RolePlay et d'incarner ton personnage. En pratique, le RP est extrêmement élitiste, les animations cousuent de fil blanc, les joueurs pratiquant vraiment sont au nombre stratosphérique de... 5, et les MJ (maître du jeu, donc la Très Sainte Equipe) ne laissent quasiment aucune place à l'imprévu, se marchent dessus, et rappellent sans arrêt les événements passés au lieu d'aller de l'avant et de construire de la nouveauté... une belle équipe de bras cassé.

    Deuxième désillusion : la communauté

    Ici, c'est facile. Le jeu est gangrené par une population de joueurs fous. Harcèlement, insultes, foire d'empoigne... L'équipe de modération est complètement partiale, et laisse passer des événements aberrants (fun fact : Des joueurs ont cassé le jeu il y'a quelques années, et on ainsi dupliqué des milliers d'items. Cette triche, qui vaudrait une exclusion définitive des auteurs dans n'importe quelle société sensée, ne leur a rien coûté du tout. Toujours là, les petits rigolos paradent à droite à gauche, détruisent une économie de jeu déjà fragile à cause du faible nombre de joueurs, et sont intouchables) . Et de l'autre côté, cette même équipe de modération inflige des sanctions démentielles pour des toutes petites incartades, et donc par conséquent n'a strictement aucune crédibilité. (autre fun fact : des joueurs harcèlent d'autres joueurs, et plutôt que de se faire bannir comme dans toute société sensée, ils sont mis sur la touche pendant quelques semaines seulement. Alors que ces insultes durent depuis des mois, peut être même des années) . L'ambiance est nulle.

    Troisième désillusion : Le Gameplay en lui même

    Du fait de la triche omniprésente et du faible nombre de joueurs, l'économie du jeu est complètement déséquilibrée. Les objets cheatées sont légions dans les entrepôts des joueurs. Impossible pour le nouveau joueur de se faire une place sans être au chômage et jouer 15 heures par jour. Ce qui est impossible vu la qualité du jeu. Ou alors il faut être fou ! Ce qui explique le nombre de joueurs avec des prédispositions pour la folie !   Il y'a quand même des nouveautés assez plaisantes, mais qui deviennent vite inutiles.

    Le jeu n'a AUCUNE difficulté, il est juste chronophage. Un autre joueur l'a parfaitement résumé dans une précédente critique, qui est (malheureusement) toujours d'actualité.

    La faucille tout d'abord.

    Le jeu vous place ici dans la position d'un honnête moujik arrachant sa subsistance à la terre de la mère patrie. Commencez d'abord par ramasser des légumes (les fameux rutabagas) , jusqu'à devenir suffisamment fort pour travailler dans les mines de charbon. Le principal avantage de cette voie est que l'on peut récolter ou miner tout en étant afk, ce qui permet de faire des choses réellement utiles simultanément, comme, par exemple, jouer à Candy Crush. Le marteau maintenant. Découvrez ici les joies et les bienfaits de la révolution industrielle. Dans une approche tayloriste, prenez part à une chaîne de montage en assemblant des quantités toujours plus grandes du même objet, lequel sera ensuite utilisé afin de créer un autre objet, puis un autre et encore un autre, jusqu'au produit fini... Que vous n'aurez probablement pas les moyens de vous payer, à moins d'être un authentique stakhanoviste du clic (le jeu en est rempli) .

    Tout est dit ici, mais le répéter ne fait de mal.
    On pourrait continuer encore longtemps, mais la critique serait trop longue.

    Si je peux vous donner un conseil, à vous qui me lisez : FUYEZ ! Passez votre chemin, et ne jetez pas un regard en arrière. Sauf si vous avez beaucoup de temps à perdre... Ce qui convient en période de confinement !
    Publié le 25 mai 2020 à 21:36, modifié le 25 mai 2020 à 22:48
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 11 mai 2020
    Path of Exile est un jeu très technique avec un nombre incroyable de possibilités, peut-être le jeu qui pourrait être tout simplement incroyable en termes de richesses possibles de gameplay.

    Et pourtant, tout pêche par orgueil :
    * avec une gestion du lag et du framerate très très punitif.
    * des patchs et des upgrades qui cassent complètement la plupart des builds longuement réfléchis.
    * des objets indispensables pour le HL sinon tu passes des mois pour leveler voire des années sans pouvoir atteindre le niveau max car à chaque mort tu perds beaucoup d'xp durement gagnés.
    * aucun soutien technique ni des gamemaster, ni de personne d'ailleurs.
    * aucune souplesse ou si peu pour respec ton perso, il faut farmer chaque point en espérant ne pas se tromper, ce qui oblige tout le monde à aller sur les forums et les sites spé pour copier les builds des spécialistes et encore si tu trouves par exemple un objet qui serait utile mais en changeant un peu trop ton perso, c'est plus rapide d'en créer un nouveau...
    * un manque de transparence de l'utilisation de pas mal de choses, même avec les sites et forums en place il y a pas mal de flous et c'est voulu. Dommage, pour tester certaines combos quand on ne sait pas si cela fonctionne ou non et qu'on a basé le perso là-dessus.
    * C'est un jeu d'Elite pour les Elites, les autres, passez votre chemin car c'est eux les meilleurs et pas vous, du coup bye bye après avoir beaucoup insisté pourtant...

    J'attends d'un jeu qu'on s'y amuse et qu'on puisse réfléchir et élaborer des tactiques, des techniques patiemment élaborées certes, là je ne m'y retrouve plus, passé le niveau 90 c'est plus une sinécure qu'autre chose.
  • 9 mai 2020
    1 personne sur 2 a trouvé cette critique utile.
    Par SaiyanJr
    Comme dit dans le titre, Black Desert est basé sur la RNG [pour Random Number Generator, une chance aléatoire d'obtenir un résultat].
    Tu optimises avec un cumul d'échecs d'optimisations de +120. Un bijou de Tri à Tet avec un pourcentage de 32 % , tu te dis que cela fait un bijou sur trois qui peut passer. Au final tu tentes 10 passages et rien ne monte, donc les bijoux se détruisent en cas d'échec. Ok, deux mois de farm à la poubelle.
    Puis tu vois un gars qui tente à même pas 40 de cumul d'échec, donc à peu près 10 % de chances et ça passe du premier coup... Je ne vous parle même pas de cash players qui achètent des tenues avec de l'argent réel pour les revendre dans le marché commun contre de l'argent du jeu pour se payer des stuffs OMG.

    Qui joue magicienne et en dégâts de zone détruit une guilde entière...

    Bref, si vous hésitez avec ce jeu, oubliez le. Ça va être super au début, mais au final, vous arrêterez sur un "rage quit" comme la majorité des joueurs. Ce jeu est donc une perte de temps, d'où mon magnifique 3/10, et je pense avoir été sympa. Ah, et j'oubliai le fait que pour profiter du jeu sans restriction, vous devez mettre à peu près 40 euros toutes les deux semaines. Pour la bénédiction de Kamasylves, Livre de la vieille lune et le Pack de valeur.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes