2,21/10
23 évaluations

Critiques de Just Survive

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

8 personnes ont trouvé cette critique utile.
En premier lieu, je tiens à appuyer le fait que le jeu est en Alpha, il est donc non fini. Il est important d'insister sur le fait que le développement est en cours, que le jeu est à parfaire, et qu'il reste beaucoup de travail sur celui-ci. Beaucoup de choses sont amenées à changer, et ont déjà changé depuis le lancement de l'Early le 15 janvier dernier. Après 20 heures de jeu, sur serveur PvE, voilà ce que je peux en dire. Tout d'abord, je vais aborder le prix : 19 €. Certains s'effaro...
Publiée le 25 janv. 2015 par Qui'Leto Kyja.

Pas de critique négative recommandée.

  • 25 janv. 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu et il y a plus de 6 ans.
    8 personnes sur 8 ont trouvé cette critique utile.
    En premier lieu, je tiens à appuyer le fait que le jeu est en Alpha, il est donc non fini. Il est important d'insister sur le fait que le développement est en cours, que le jeu est à parfaire, et qu'il reste beaucoup de travail sur celui-ci. Beaucoup de choses sont amenées à changer, et ont déjà changé depuis le lancement de l'Early le 15 janvier dernier.

    Après 20 heures de jeu, sur serveur PvE, voilà ce que je peux en dire.

    Tout d'abord, je vais aborder le prix : 19 €. Certains s'effarouchent sur le fait que SOE puissent "vendre" l'accès à leur Alpha, sans même se pencher sur l'objet même de la vente. Certes, H1Z1 est voué à être un Free2Play avec un cash shop. Et c'est en cela que se justifie son prix. Vous n'achetez pas l'accès à l'Alpha, mais bien un bundle, composé de l'accès au jeu, et de l'équivalent de vos 19 € en élément du cash shop (deux crates, une clef et trois tickets d'accès aux Battle Royale). Le jeu est dès lors gratuit, le prix étant justifié par ce qui l'accompagne, les objets du cash shop. Je ne les ai pas utilisés pour l'heure, et ne suis donc pas en mesure de vous dire si leur prix est justifié ou non. Quoiqu'il en soit, me délester de 19 € pour l'accès au jeu ne m'a pas, en soi, donné d'urticaire. ; )

    Deuxième point à aborder, ce qui a été grandement décrié depuis son lancement. Certains ont fait leur veuve effarouchée vis-à-vis des airdrops [largages aériens]. Certes, le premier jour, la configuration de ceux-ci était susceptible de donner un avantage à ceux qui les utilisaient. Depuis le lendemain du lancement, ce n'est plus le cas. Lorsqu'un joueur appelle un Airdrop, il lui faut tout d'abord que le serveur soit occupé par au moins 120 joueurs (sur les 200 possibles) , puis celui-ci est envoyé par un avion que tout le monde peut entendre sur la carte, qui est très lent, qui se voit de loin, et qui largue une caisse qui descend dans un rayon de 200 à 700 m du point d'appel de l'Airdrop, qui clignote avec ses balises, et tombe très lentement. Ces paramètres permettent dès lors à n'importe qui de se diriger vers le point de descente de l'airdrop, et espérer le piquer au demandeur. Et comme il est précisé dans de nombreuses reviews de joueurs sur serveur PvP, ces Airdrops donnent lieu à de sévères batailles entre joueurs pour la prise de cette fameuse caisse... donc nous sommes bien loin d'un Pay2Win (et entre nous, lâcher 5 € pour espérer obtenir cette caisse, qui a seulement 10 % de chance de vous lâcher une arme, qui elle-même est frappée d'usure à l'usage, j'estime qu'il faut soit être le roi des cons, soit avoir un portefeuille tellement garni que lâcher 5 € équivaut à se lever pour aller pisser).

    Les comparaisons. Joueur de DayZ Mod (sur Arma II) , de 7 Days to Die et de Rust, il est assez facile de trouver certains éléments similaires, outre le background du jeu (univers post-apo avec zombies). Les mécaniques d'artisanat s'approchent assez de celles de Rust, même si elles me semblent plus poussées malgré la petite semaine d'existence du jeu. Côté gameplay, les joueurs de DayZ ne seront pas trop dépaysés, même si les armes à feu sont nettement moins présentes sur H1Z1. Elles sont trouvables assez facilement, mais la grosse différence se fait au niveau des munitions, qui elles sont très rares, contrairement à DayZ ou vous aviez rapidement plusieurs chargeurs sur vous.

    Les zombies. Pour l'heure, nous avons eu l'occasion de voir plusieurs modifications depuis une semaine. Tantôt pas assez nombreux et anémiques, tantôt avec un spawn trop important ou décalé (respawn quasi immédiat rendant certains endroits invivables). Il y a donc des améliorations à apporter de ce point de vue. Néanmoins, même si l'on peut souhaiter qu'ils soient amenés à être plus nombreux dans un avenir proche, et que leur "force" soit augmentée légèrement pour en accentuer la dangerosité en 1 vs 1, ils sont suffisamment agressifs pour vous pourrir la vie lorsque vous débutez votre aventure sur H1Z1. Quelques défauts de la hit box sont à améliorer concernant les combats au corps à corps, mais à distance, la prise en compte des projectiles est très satisfaisante (tant avec un arc qu'avec une arme à feu).

    La carte, à l'heure actuelle, est de 64 km². Cela peut sembler peu pour des joueurs qui ont vaqué plusieurs heures sur Chernarus ou sur les maps aléatoires de 7 Days to Die. Cela étant, elle est à mon goût déjà fort grande, et l'ambiance y est pleinement rendue et immersive. Il est à noter que les effets de climat y sont pour beaucoup, mais les détails et le soin apporté à la carte appuient tout autant l'immersion et le réalisme de la situation post-apocalyptique.
    Précisons qu'il n'y a pas de "carte" (touche M) pour se repérer aisément. Il est possible de se fabriquer un compas/boussole artisanal, ce qui accentue d'autant la difficulté pour se repérer sans s'aider des cartes qui trainent ici ou la sur le net.

    Les loot sont très nombreux lors des restarts serveurs, mais se retrouvent très vite rares une fois quelques heures écoulées. Sur serveur PvE, il devient très vite compliqué de se stuff, sauf à passer par chance dans un endroit qui vient de respawn ou bénéficier d'un petit coup de main de dame nature (comme regarder un joueur se faire tuer par un ours et profiter de cet évènement inattendu pour loot son cadavre une fois la bête partie). Il est donc facile de penser qu'un serveur PvP se voit doter d'un certain intérêt dans la traque de son prochain, histoire de le délester de son attirail. Certains serveurs semblent déjà faire ressortir les aspects les plus mauvais du genre humain, ou la première rencontre se transforme immédiatement en combat acharné, à l'arme blanche, aux poings, ou avec une balle dans la tête. Si vous voulez jouer tranquille, au moins pour vos premières heures, préférez dès lors un serveur PvE.

    Il est intéressant de noter que les véhicules (voitures uniquement) sont déjà présents dans H1Z1. Avec un peu de chance, il est possible de tomber sur un véhicule fonctionnel immédiatement. La plupart du temps, il vous faudra trouver les quatre éléments composant le gros de la machine (turbo, engine, phares... ) pour espérer le faire fonctionner, si tant est que celui-ci ait du carburant.

    Point à parfaire à mon sens, la gestion de l'hydratation et de la faim. A l'heure actuelle, elle est un peu trop oppressante, nous poussant un peu trop à ne faire que chercher de quoi se nourrir, ou à bouffer inlassablement des mûres... foutues mûres, j'en suis à me dire que je collerais une tarte à ma femme si elle a le malheur de m'en ramener pour en faire un gâteau !

    Mon sentiment général est donc pour l'heure plutôt positif. Le potentiel est là, et je me jetterai tôt ou tard dans un serveur PvP afin d'augmenter l'adrénaline que peut offrir ce jeu, malgré les déviances à prévoir du fait des joueurs en eux-mêmes (un peu comme sur Rust, les viandards sont clairement de sortie). J'ai hâte d'établir mon premier campement, chose qu'il ne m'a pas été donné de faire pour l'heure, cherchant désespérément un pied de biche pour espérer trouver ensuite du métal, indispensable pour le craft plus avancé.
    Si vous aimez les jeux de survie, H1Z1 a beaucoup à vous offrir. Mais il faut garder à l'esprit que les serveurs drainent aisément la population maximale (200 joueurs par serveurs) , ce qui rend d'autant plus ardue la survie et le développement, que ce soit en PvE ou PvP.
    8 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques

Plateformes PlayStation 4, Windows
Genres Action, jeu de rôle (rpg), MMO, MMORPG, survie, contemporain, post-apocalyptique

Bêta fermée 15 janvier 2015 (Windows)
Sortie 2016 (Windows)
Arrêt 24 octobre 2018 (Windows)

Que pensiez-vous de Just Survive ?

4 aiment, 18 pas.
Note moyenne : (23 évaluations | 1 critique)
2,2 / 10 - Très mauvais
Répartition des notes de Just Survive
Répartition des notes (23 votes)