Test : 30 000 « joueurs simulés » dans le monde de Dual Universe

Dual Universe ambitionne d'accueillir des dizaines de milliers joueurs dans un monde unique colossal et d'un seul tenant. Le studio Novaquark a mené des tests avec 30 000 bots et le serveur tient la charge.

On connait l’ambition de Dual Universe : générer un monde gigantesque (une galaxie composée de ses différentes planètes), d'un seul tenant et sur un serveur unique, susceptible d'accueillir des cohortes de joueurs qui le feront vivre. Le défi technique est significatif et le studio Novaquark s’attèle à le relever.
Dans cette optique, la semaine dernière, le développeur organisait une sorte de « stress-test », visant à réunir 30 000 « joueurs simulés » (des bots simulant techniquement des joueurs) en plus de vrais joueurs qui participent aux tests du MMO et présents ici en qualité de « témoins ». Et selon le développeur, le test s’est révélé concluant -- le développeur le détaille dans un long billet publié par ici.

Alpha Dual Universe

Le studio Novaquark a déjà esquissé les bases techniques permettant de soutenir ce gigantesque monde unique d’un seul tenant (le monde n’est pas séparé en zone, et n’impose donc pas d’écran de chargement ou assimilé lorsqu’on l’explore) : la puissance de calcul est répartie à la volée en fonction des nécessités de chaque parcelle de l’univers et du niveau de détails affichés à l'écran. Et dans le cadre des tests menés récemment, le développeur a mobilisé la puissance de calcul de 112 machines virtuelles pour les clusters de l’univers et de 150 machines virtuelles de plus de plus pour simuler les joueurs, répartis dans 50 « zones d’accueil », le tout soutenu par une bande passante de 10Gb/s. L'infrastructure est impressionnante, mais a manifestement tenu bon. 

La portée du test de Novaquark doit néanmoins sans doute être tempérée : 30 000 vrais joueurs ne se gèrent pas comme 30 000 bots dans un univers virtuel et de l’aveu même du développeur, il est encore compliqué d’envisager de faire agir ces « joueurs » dans Dual Universe (par exemple pour les faire combattre dans des batailles de très grande envergure). Pour autant, on y voit là un premier pas technique vers l’objectif final de Novaquark : réaliser un vrai monde virtuel dans lequel les actes des joueurs auront une réelle signification et redonner du sens à la notion de jeux massivement multijoueur (en terme de gameplay, les actions des joueurs dans une galaxie unique réunissant des dizaines de milliers de participants ont mécaniquement davantage de portée que celles accomplies dans une instance dupliquée ou même sur un serveur accueillant quelques centaines de joueurs, parmi quelques dizaines d’autres serveurs similaires). Et rien qu’à ce titre, on sera curieux de suivre les progrès à venir du développeur dans le cadre de Dual Universe.

Réactions (39)


  • En chargement...

Plateformes Windows
Genres Jeu de rôle, science-fiction

Statut Alpha-test
Alpha-test 2017 (Windows)
Décembre 2018 (Windows)
Sortie 2019

Que pensez-vous de Dual Universe ?

9 aiment, 4 pas.
Note moyenne : (13 évaluations | 0 critique)
6,0 / 10 - Prometteur