Aperçu de New World - On a pu en découvrir un peu plus

Le XVIIème siècle... un nouveau continent vient d’être découvert en plein milieu de l’Atlantique. Les premières explorations se lancent, de nombreux aventuriers en quête de richesse embarquent et mettent les voiles vers ce nouvel inconnu.

Mais... richesses et gloire vous attendront-elles au bout du chemin ? Rien n’est moins sûr.

OHPWkbFp8_MAexvc5d6SYcNO4nFS5dlh2h0UFGsFfqQeJxFPc.jpg

La semaine passée, j’ai été faire un tour à Londres pour voir l’évolution de New World, le MMO d’Amazon. J’y avais déjà joué à la Gamescom, en août dernier (voir cet article) et mon impression était plus que positive, mais sachant qu’il y avait encore beaucoup de choses à intégrer, je gardais en mon for intérieur une certaine réserve. Analysons donc cette deuxième session.

On était censé pouvoir prendre notre gameplay avec nous, le problème est que le matériel utilisé pour la capture, un boîtier externe en 4k 60fps, a créé un fichier énorme et… le transfert vers mon SSD prenait plus d’une heure… Amazon nous a donc promis de nos envoyer nos enregistrements par voie postale, mais au jour d’aujourd’hui, je ne les ai pas encore reçus, donc je posterai une vidéo commentée quand elle sera entre mes mains ultérieurement, pour appuyer mon point de vue.

6uPxNKQZY9Qm8ra1G0X0DLo2Da5gHwg2vz16mthooJweJxFPc.jpg
d2pfT7WFccEndGtvfSrtEtzSsyLn_-TAiVKXyhA5hJseJxFPc.jpg
eRThEutyC3z_iNFJrRvliUMTzZe5FHyPsf_J-0b_b1ceJxFPc.jpg
ESEFYNe0rnBZ-qLbx9VjaRuvqFtGIHsbmBCTsjdi2G0eJxFPc.jpg

Pour cette session, on a d’abord été guidé par un des développeurs pour arpenter la zone de départ. Peu ou prou la même chose qu’on avait faite en août. Par contre, après, on a pu partir explorer la carte avec comme conseil de se rendre dans la zone la plus « chaude » actuellement mise en place sur le jeu, encore en développement. Ce que je fis, tout en récoltant ressources et tutti quanti sur le trajet. Je suis parti sur un personnage type DPS distance, mais un souci de groupe nous fit nous isoler les uns des autres (on n’arrivait pas à se grouper, donc impossible de se repérer sur la carte). Je pars donc en aventure, tout seul (enfin, toute seule, je jouais une demoiselle nommée Doloress) dans les contrées hostiles. Je suis passé par un col de montagne où on a pu avoir un bel apperçu de la météo mise en place en jeu, sans réel impact relevé, mais ce fut bref, car j’ai vite fait de redescendre dans la vallée de l’autre côté où j’ai pu traquer quelques loups et autres dindons, ces derniers pour pouvoir me faire… des flèches (ben oui, faut des plumes).

JeeVVklaNUElJrRx2YL9GYaWkFCYDceTNdCvwj578K8eJxFPc.jpg

Parlons du craft : vous pouvez monter, n’importe où, votre campement et en interagissant avec, vous pouvez vous lancer dans du craft. Celui-ci est assez pléthorique et divisé en « rang ». Là où on en était, on avait accès qu’au premier rang de craft, mais j’avais de quoi m’amuser : cuisine, créations de flèches, matériel de récoltes, armes, armures… le choix est vaste et l’interface assez intuitive. Notons aussi que le camp vous sert de point de respawn. Pour le défaire et le recréer ailleurs, une simple pression continue sur « y » suffit. Pensez donc à le faire régulièrement si vous souhaitez partir, comme moi, en explorateur.

L536iFaqK366I5LOLf6MmuCjJ_IARLlVWPgpWWyK87QeJxFPc.jpg

En effet, comme explorateur, il y a fort à faire. Tant pour la découverte de nouvelles zones que pour le lore du jeu. Il est vite évident que vous n’êtes pas les premiers arrivés sur l’île et qu’une civilisation a déjà fleuri, ici, mais plus aucun humain n’y vit. Seuls rodent des êtres possédés par une corruption étrange. Et comme explorateur, vous pouvez aussi agir comme scout pour une guilde/faction ou analyser les forces et faiblesses de votre voisin, car oui, le jeu se veut clairement JcJ avec des prises de territoires et des conquêtes à assumer et à gérer avec, évidemment, des endroits qui seront plus convoités que d’autres, plus aisément défendables que d’autres, mais qui peuvent être plus ou moins intéressant par la proximité de ressources plus rares qu’ailleurs.

NB00eOGs-Oaq2LXThsk_3Fe9wxMUTdCqyTSjnQdCgBUeJxFPc.jpg

Le monde est sauvage, sombre, et semble pas mal complexe. J’aime bien cet aspect XVIIème assumé, ça change de l’heroic fantasy habituel. On a un univers qui mélange magie et technologie balbutiante, avec un sacré paquet de combinaisons possibles en jeu. L’économie est tournée à la Eve Online, c’est-à-dire que toute l’économie dépendra à 100% du joueur, de ses crafts, du marché qu’il instaurera… ça ouvre aussi des possibilités. Cela veut aussi dire : pas ou peu de PNJ. Le jeu est vraiment tourné vers l’entraide et pensé pour être joué en groupe. Je pense qu’être isolé dans un tel jeu est voué à l’échec et rapidement inintéressant. De plus, malgré un équipement haut niveau qui nous a été offert, je suis tombé sur un champion qui m’a défoncé en trois coups… ok, impossible d’y aller seul, au-delà de ce pont.

rjwtwXsMHjzQDiIl904EoAQ2EJWUzZdMQop4JmNrLUceJxFPc.jpg
tl-BuGXsylCKr_ko8A1AySJNTG4j18u_or2M6Kk8P1keJxFPc.jpg

Bref, vous l’aurez compris… c’est un MMO bac à sable. Et si, en août dernier, je n’avais pas tiré la sonnette d’alarme, je suis un peu plus nuancé à présent. J’avais espoir d’un véritable MMO, à l’ancienne, avec du lore, une aventure épique et pleine de questions à répondre. Au final, j’ai l’impression d’être un peu floué sur le contenu. Mais attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : le MMO sandbox a la côte, ce que n’a pas le MMORPG, c’est juste que ce n’est pas ma tasse de thé et que mon étincelle d’espoir a sombré dans le néant.

yLj4hGWT9GVKa8F8_h6g-K9jITkGAA12Z9LuTxZb9KkeJxFPc.jpg

Néanmoins, New World a ce quelque chose que n’ont pas ses concurrents directs. Déjà, Amazon peaufine son jeu et ne le balance pas à coup d’accès anticipés vides de contenu… C’est un bon point. En l’état, il est déjà beaucoup plus abouti au niveau technique que la plupart de jeux du genre actuellement sur le marché. Je n’ai rien vu qui m’ait choqué visuellement. Au contraire, c’est même très joli dans l’ensemble. La carte qu’on a pu explorer (en explorant presque pendant 3h) n’est qu’un tiers de ce qui est prévu pour la sortie du jeu et j’ai couru plus ou moins vers le centre du territoire disponible. Je n’ai pas été explorer les presqu’îles et autres endroits qui m’intéressaient, faute de temps. Il y a de quoi faire, donc.

On continuera à suivre le développement de ce jeu avec attention, car ils prennent vraiment leur boulot au sérieux, chez Amazon.

N’hésitez pas à suivre notre fil d’actualité sur les mises à jour de contenu pour New World à cette adresse.

Réactions (67)



Plateformes Windows
Genres Jeu de rôle, fantastique

Statut Alpha-test
Alpha-test Septembre 2018 (Windows)
Sortie Inconnue

Que pensez-vous de New World ?

36 aiment, 14 pas.
Note moyenne : (51 évaluations | 0 critique)
6,3 / 10 - Prometteur