Finalement, des restrictions d'IP pourraient s'imposer dans la version russe de Lost Ark

Récemment, Mail.ru annonçait que la version russe de Lost Ark n'imposerait pas de restriction d'IP. Revirement aujourd'hui : l'éditeur se réserve le droit de limiter sa version. Mais pourquoi un tel changement dès maintenant ?

On l’a noté, Lost Ark se déclinera dans une version russe distribuée par le groupe Mail.Ru. Et récemment, l’éditeur russe soulignait que « pour l’instant », aucune restriction d’IP n’était envisagée dans sa version – sous-entendant donc que tous les joueurs y seraient les bienvenus, peu importe leur localisation géographique, qu'ils résident en Russie ou ailleurs (on l’évoquait voici quelques jours).

lost-ark-classe-6.jpg

Revirement aujourd’hui : la FAQ du site officiel russe vient de nouveau d’être mise à jour. La question initiale (« Y aura-t-il des restrictions d’IP ? ») est reformulée de la façon suivante : « le jeu sera-t-il disponible dans mon pays ? » et la réponse est bien moins affirmative qu’auparavant. Le groupe Mail.ru précise maintenant n’être en charge que de la localisation en russe du MMORPG et de sa distribution en Russie. En conséquence, le studio « se réserve le droit d’imposer des restrictions régionales sur la base d’accords avec le développeur ». En d’autres termes (et comme on le subodorait), il n’est plus si sûr que les joueurs occidentaux pourront accéder à la version russe de Lost Ark.

Mais au-delà du revirement (sans doute plutôt prévisible à plus ou moins longue échéance), le timing n’est peut-être pas anodin. Pourquoi ce changement d’annonce après seulement quelques jours ? Traditionnellement, les éditeurs (russes) soulignent l’absence de restriction d’IP le temps d’écouler des packs de fondateurs aux joueurs les plus impatients, et les restrictions d’IP s’imposent un peu avant le lancement commercial du jeu (mais le plus souvent, après des phases de bêta-test fermé ou ouvert).
Si Mail.ru rectifie sa FAQ officielle si rapidement, peut-être faut-il y voir un choix contraint. On pourrait y voir l’effet de la grogne des joueurs russes, manifestement mécontents de devoir partager « leurs » serveurs avec les joueurs du reste du monde. À moins que la demande émane de SmileGate, le développeur coréen de Lost Ark. Et ce second choix parait vraisemblable puisque la FAQ officielle précise que les restrictions d’IP seront déterminées « sur la base d’accords avec le développeur ». Qu’en déduire ? Sans doute que SmileGate est d’ores et déjà en discussion avec d’autres exploitants ailleurs dans le monde et ne souhaite pas que ces négociations soient parasitées par une version russe qui pourrait priver ces autres versions de leurs joueurs locaux. En d’autres termes, on pourrait apprendre prochainement que Lost Ark sera distribué ailleurs dans le monde, dans des versions localisées autres que la seule version russe – dont une version chinoise, voire peut-être une version occidentale ?

Réactions (24)


  • En chargement...

Plateformes Windows
Genres Action, action-rpg, jeu de rôle, fantastique, médiéval

Statut Disponible
Alpha-test 2015 (République de Corée)
4 septembre 2019 (Fédération de Russie)
Bêta fermée 24 août 2016 (République de Corée)
25 septembre 2019 (Fédération de Russie)
Bêta ouverte 7 novembre 2018 (République de Corée)
27 octobre 2019 (Fédération de Russie)
Sortie Décembre 2018 (République de Corée)
2019 (Fédération de Russie)

Que pensez-vous de Lost Ark ?

10 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (17 évaluations | 0 critique)
5,7 / 10 - Assez bien

1 jolien y joue, 2 y ont joué.