Impressions sur l'alpha de Warhammer 40 000: Eternal Crusade

Prochainement proposé en accès anticipé, le jeu de tir Warhammer 40 000: Eternal Crusade est toujours en cours de construction, avant de voir un jour prochain ses joueurs s'adonner à la destruction de masse.

Impressions sur l'alpha de Warhammer 40 000: Eternal Crusade

Dans le domaine des jeux vidéo, les promesses des développeurs doivent se confronter à la réalité d'une sortie, que l'on a désormais tendance à anticiper de plus en plus. Le financement participatif et les accès anticipés ont permis de produire quelques perles, quelques échecs et une majorité de jeux dans la moyenne. Le leitmotiv reste la création de jeux uniques, aux développements plus ou moins aiguillés par les joueurs. Le studio Behaviour Interactive a quant à lui progressivement impliqué -- moyennement finance -- des testeurs pour l'alpha de son ambitieux Warhammer 40 000 - Eternal Crusade. Le shooter en arrive désormais à l'étape de l'accès anticipé sur Steam, s'exposant à bien plus de joueurs.

Eternal Crusade aujourd'hui, des escarmouches

Encore loin de la promesse finale d'une guerre totale, Warhammer 40 000: Eternal Crusade propose aujourd'hui aux joueurs de s'entretuer sur différentes cartes multijoueurs. Il s'agit pour le studio Behaviour Interactive d'éprouver les bases de son TPS durant l'alpha-test, du moteur graphique au gameplay. Parmi les quatre factions prévues, Space Marines et Chaos sont les seules implantées, honorables représentantes de l'humanité dans le futur conflit.

EternalCrusadeClient2016-01-1923-43-48-44.jpg

Avant de basculer dans le vert ou dans le pseudo elfique, on va donc se focaliser sur les humains transformés en machines de guerre. Spécificité de l'univers de Warhammer 40 000 que l'on va retrouver à l'écran, cette lourdeur apparente rappelle que les (ex)soldats de l'Imperium sont de véritables tanks sur pattes. Le poids conséquent de ces unités n'empêche pas une certaine nervosité dans le gameplay, quand une poignée de secondes est déjà trop tard pour survivre.

Au coeur du combat

Au corps à corps, à mi-distance ou d'encore plus loin, chacun trouvera sa place dans le style de combat lui correspondant. L'essentiel restera cependant de former la bonne combinaison avec les membres de son escouade, la synergie des classes étant suffisamment importante pour devenir indispensable. Inutile de songer à foncer tête baissée, à moins de vouloir servir de chair à canon pour l'adversaire. Un tank lourd Havoc doté d'un bouclier, soutenu par un soigneur Aspirant sorcier, alors que les snipers Traitor équipés d'un Stalker Bolter canardent l'ensemble entre deux piqués d'un Raptor propulsé par un jump pack, tel est le programme tout sauf exhaustif à l'heure actuelle.

EternalCrusadeClient2016-01-1923-44-07-14.jpg

Pour temporiser l'ensemble, le tir de suppression ou l'effet du crash contrôlé du Raptor vont apporter la touche tactique aux combats. Les combats en extérieurs sont pour l'instant limités vu la taille des cartes, se concentrant sur les structures qui parsèmeront un jour ce monde en guerre. Les véhicules implantés sont pour l'instant limités pour la même raison, à moins d'apprécier transporter des troupes sur des distances couvertes par un timbre poste. La capture des positions, réservées à la classe Traitor Assault, illustre cette volonté de privilégier le jeu d'équipe dans Eternal Crusade, base des armées à venir.

Un subtil défouloir

On se rend compte rapidement que les combats sont exigeants, un exercice de précision pour éviter d'exploser ses alliés et enchaîner efficacement ses coups. Le combat rapproché illustre le doigté nécessaire pour ne pas brasser du vent, tout en jaugeant son endurance. La confusion gagne ainsi en clarté à l'usage. On en vient à tuer des méchants, voire de procéder à une division cellulaire poussée au moyen d'une tronçonneuse histoire de l'achever avec style. Les parties s'enchaînent pour la beauté du jeu, sans la progression et la personnalisation qui pousseraient à s'installer dans la durée.

EternalCrusadeClient2016-01-2200-55-27-34.jpg

Warhammer 40 000: Eternal Crusade est donc ce potentiel, celui de s'immerger dans un univers unique et sanglant collant parfaitement à ce type de jeu. Le plus difficile reste pourtant à venir pour les développeurs, les Orks et les Eldars repousseront la difficulté en termes d'équilibrage, celui déterminant la viabilité du jeu sur le long terme. De même la dimension MMO, essentielle pour apporter de la profondeur à Eternal Crusade, déterminera si les joueurs s'impliqueront. Ne souhaitant pas anticiper mes futures impressions, j'en reste donc là pour le moment.

PS : Si certains sont intéressés par une clé du jeu, il suffit de résoudre (très rapidement) la petite énigme à la suite et de m'envoyer la réponse, qui se trouve notamment dans une précédente actualité. « Sans être belliqueux, je suis de tous les combats dans Eternal Crusade. J'ai enseigné mon savoir au-delà les océans, mais dans quel pays déjà ? »

PS 2 : Console de salon, mais aussi pour signaler qu'il n'y avait plus de clé.

Réactions (114)


Que pensez-vous de Warhammer 40 000 - Eternal Crusade ?

6 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (8 évaluations | 0 critique)
5,9 / 10 - Assez bien

2 joliens y jouent, 3 y ont joué.