City State Entertainment annonce Colossus et suscite l'ire des joueurs de Camelot Unchained

Le studio City State Entertainment vient d'annoncer le développement d'un second jeu, Ragnarok: Colossus, axé sur des mécaniques PvE. Il fait grogner les joueurs qui attendent (depuis presque sept ans) Camelot Unchained et son gameplay PvP.

On connait l’histoire de Camelot Unchained : le MMORPG revendique l’héritage de Dark Age of Camelot et entend immerger les joueurs au coeur d’imposantes batailles PvP – opposant des centaines de joueurs, grâce à un moteur de jeu conçu spécialement en interne. Le défi technologique est néanmoins de taille et les amateurs du genre attendent encore la date de sortie de Camelot Unchained, quelque sept ans après l’annonce du projet et sa campagne de financement participatif (qui avait permis de lever plus de deux millions de dollars en 2013).

Ce weekend dans le cadre d'un livestream, le studio City State Entertainment annonçait néanmoins le développement d’un second jeu, Ragnarok: Colossus, reposant des mécaniques de jeu significativement distinctes de celles de Camelot Unchained.
Colossus doit certes immerger les joueurs au cœur de vastes batailles, mais repose sur un gameplay coopératif (PvE) : des groupes de joueurs agissent de concert pour affronter des armées « colossales » de monstres (des centaines de créatures, selon le développeur). Et le jeu, en développement depuis juillet dernier, devrait être officiellement lancé avant la fin de l’année.

On comprend aisément la réaction des (futurs) joueurs de Camelot Unchained : ils ont contribué à financer un MMORPG résolument PvP et depuis maintenant plusieurs mois, le studio se consacre au développement d’un nouveau titre axé sur des mécaniques PvE. Sans surprise, la grogne est véhémente sur les forums officiels et les réseaux sociaux.
Dans un entretien accordé à MassivelyOP, le CEO Mark Jacobs entend néanmoins s’expliquer : certes, le développement de Ragnarok: Colossus a sans doute (encore un peu plus) ralenti le développement de Camelot Unchained, mais pour mieux l’accélérer. Selon le patron du studio, les deux jeux partagent le même moteur permettant de gérer des centaines d’unités à l’écran et utilisent des ressources communes (les progrès de développement de l’un servent l’autre et inversement). En outre, Ragnarok: Colossus aurait permis de lever des fonds supplémentaires auprès d’investisseurs – ce nouveau jeu a une date de sortie plus proche et tangible que Camelot Unchained, augurant sans doute un meilleur retour sur investissement. Ces fonds ont servi à renforcer l’équipe de développement, ce qui doit être bénéfique aux deux jeux.

Et en guise de bonne foi, Mark Jacobs précise aussi que les contributeurs de la campagne de financement participatif de Camelot Unchained recevront une copie gratuite de Ragnarok: Colossus pour les aider à patienter. Reste à déterminer si ce sera suffisant pour apaiser les joueurs – et ne pas obérer la sortie Ragnarok: Colossus, qui doit (devait ?) octroyer un second souffle au développement de Camelot Unchained.

Réactions (176)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Ragnarok: Colossus ?

4 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (7 évaluations | 0 critique)
5,2 / 10 - Intéressant