Frozenbyte annonce Starbase, MMO de science-fiction entre liberté et simulation - MàJ

Signé par le studio Frozenbyte sur la base d'un nouveau moteur conçu en interne, le MMO Starbase entend immerger les joueurs dans une simulation spatiale qui confie l'univers de jeu au mains des joueurs. 

On connait notamment le studio Frozenbyte pour être à l’origine de la série plutôt savoureuse des Trine. Le développeur finlandais vient d’annoncer son prochain projet, Starbase, et petite surprise, le jeu est présenté comme un MMO de science-fiction aux allures de simulation (pour sa gestion réaliste de l’univers de jeu) et misant résolument sur la liberté d’action laissée aux joueurs.
Selon le studio Frozenbyte, Starbase est en développement depuis cinq ans, dans le plus grand secret, et on comprend que depuis l’origine, le projet est essentiellement articulé autour d’un moteur de jeu conçu en interne et dont Starbase sera la vitrine.

Starbase_screenshot_01.jpg

Plus concrètement, Starbase immerge donc le joueur dans un vaste univers spatial totalement confié aux mains des joueurs – qui incarne des robots. Il conviendra d’explorer la galaxie pour récolter des ressources qui serviront à alimenter le commerce entre joueurs et surtout la construction de bases stellaires et de vaisseaux spatiaux visant à coloniser la galaxie – grâce à de minuscules engins ou des bases massives conçues par des cohortes de joueurs (intégrant des usines automatisées, des centres de traitements de donnes ou de distribution d’énergie).
Au lancement, les joueurs débuteront leur aventure dans un champ d'astéroïdes, pourront évoluer en orbite d'une planète gazeuse géante et de sa lune, en plus d'une vingtaine de méga-stations, des infrastructures colossales dans l'espace (et selon le studio, il faudra plusieurs minutes en vaisseau pour passer d'une méga-station à l'autre, en précisant que les vaisseaux consomment du carburant et qu'il faudra donc s'approvisionner).

Le développeur précise surtout que l’univers est intégralement destructible et les créations de joueurs sont soumises aux lois de la physique (grâce aux technologies hybrides basés sur voxel / vertex du moteur de jeu). En d’autres termes, un vaisseau mal fabriqué doté de moteurs puissants a toutes les chances de se disloquer au démarrage ; une collision entre deux engins à faible vitesse entrainera un peu de tôle froissée, mais pourra éventrer un vaisseau à grande vitesse ; et une fuite de substance corrosive pourra avoir des conséquences dramatiques sur la solidité d’infrastructures colossales... Il faudra aussi compter avec les instruments de bord de son vaisseau pour le diriger, quand bien même un joueur pourra tenter un pilotage manuel des générateurs et propulseurs depuis la salle des machines en cas d’avaries.
Autant d’éléments de simulation imaginés par le développeur pour laisser plus de liberté aux joueurs et encourager leur créativité.

Starbase_screenshot_04.jpg

Dans cet univers, les joueurs incarnent des créatures robotiques, qui ont donc vocation à oeuvrer de concert ou à s’affronter. Les joueurs pourront rejoindre des factions pour coloniser la galaxie, commercer les uns avec les autres (à petite échelle ou dans le cadre de vastes stations commerciales réputées dans la galaxie), mais aussi à s’affronter, dans le cadre de la confrontation qui oppose manifestement « l’Empire » et le « Royaume » (symbolisés par des unités contrôlées par une IA et l'équipe de développement) – à moins de rester indépendant, mais en prenant le soin d’être couvert par un système d’assurance dans l’hypothèse où on s’aventurerait là où il ne faut pas.
Selon le développeur, « le succès dans Starbase ne se mesure pas en nombre d’heures jouées ou au travers du grind, mais au regard de l’ingéniosité de chaque joueur et de sa capacité à travailler avec les autres ». Même si à ce stade, le développeur se contente de promettre la possibilité d’interagir « avec des milliers d’autres joueurs », sans indiquer précisément la capacité des serveurs de jeu, ni comment ces serveurs sont organisés – on attend des précisions à ce sujet.

Mise à jour (15h30) : interrogées sur la capacité des serveurs de Starbase et sur leur organisation (des serveurs officiels ou hébergés par les joueurs, par exemple), les équipes du studio Frozenbyte nous apportent quelques précisions. On en retient que Starbase est un vrai MMO ayant vocation à réunir l'ensemble des joueurs dans un même univers, d'un seul tenant :

Tous les joueurs évoluent dans un même univers / serveur, donc il s'agit bien d'un MMO d'un seul tenant. Nous utilisons une combinaison de systèmes de serveurs distribués et d’éléments de Peer to Peer pour faire fonctionner l’ensemble. Donc en théorie, il n’y a pas de réelles limites quant au nombre de joueurs susceptibles de se retrouver dans l’univers de jeu. Actuellement, si de trop nombreux joueurs se regroupent dans une même zone, nous avons quelques limitations quant au nombre de personnages visibles en même temps (en fonction de leur proximité avec vous). Nous avons procédé à des tests internes au bureau réunissant pour l’instant 75 joueurs, mais la technologie évolue vite. Nous avons maintenant besoin de davantage de vrais joueurs pour tester nos limites.

On retiendra quoi qu’il en soit qu’après des années de développement, Starbase doit lancer son accès anticipé sur Steam cette année, pour une durée « d’au moins un à deux ans » au cours desquels le développeur promet des mises à jour mineurs hebdomadaires et majeurs mensuellement.

Starbase_screenshot_05.jpg
Starbase_screenshot_06.jpg
Starbase_screenshot_02.jpg
Starbase_screenshot_03.jpg

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Starbase ?

9 aiment, 4 pas.
Note moyenne : (14 évaluations | 0 critique)
6,0 / 10 - Prometteur