Ashes of Creation précise le fonctionnement de ses sièges de forteresses

Dans Ashes of Creation, les donjons deviendront des forteresses qu'il faudra défendre et gérer (avec leurs terres et leur population) contre les autres factions de joueurs. Une activité « à plein temps » autant stratégique et politique.

Ashes of Creation précise le fonctionnement de ses sièges de forteresses

On l’évoquait récemment, à défaut de lancer son alpha dans l’immédiat, Ashes of Creation entend apporter des précisions sur ses principales mécaniques de jeu (dont certaines sont plutôt originales). Dans cette optique, le studio Intrepid s’intéresse aujourd’hui aux sièges de forteresses du MMORPG – une composante importe puisque les joueurs ont vocation à prendre le contrôle de territoires et les défendre face aux assauts d’autres factions de joueurs, notamment grâce à ces forteresses.
Et on le sait, Ashes of Creation articule son gameplay autour de « nodes », des territoires qui se développent progressivement au gré de l’activité des joueurs : un simple campement dans une région sauvage pourra évoluer jusqu’à devenir une mégalopole puissante et influente, d’où pourra émerger une forteresse.

De prime abord dans le MMORPG, une forteresse prend la forme d'un « donjon », avec ses monstres et ses bosses (il devrait y en avoir cinq différents au lancement du jeu). Les premiers joueurs qui parviendront à venir à bout de ce donjon pourront le transformer en forteresse pour en faire leur propre base militaire – qu’il faudra défendre ou voir tomber aux mains d’une autre faction de joueurs.

ashesofcreation8.jpg

Pour y parvenir, le développeur précise plusieurs points. D’abord chaque forteresse est différente et régie par ses propres spécificités. Les conquérants devront s’adapter. Ensuite, conquérir une forteresse, c’est aussi prendre le contrôle des « nodes » alentours (les terres liées à la forteresse) et il faudra faire en sorte de les développer. Selon le développeur, la gestion d’une forteresse et de ses terres est une activité à plein temps, et il faudra faire en sorte que la population locale prospère si on souhaite qu’elle se mobilise pour contribuer à défendre sa forteresse le moment venu (encourager l’installation de nouveaux citoyens, pour lever davantage d’impôts qui serviront à renforcer la forteresse ou développer des buffs de région, par exemple).
De même, le développeur souligne que les conquérants devront diversifier leurs ressources, car toutes les classes de personnages pourront être utiles à la défense d’une forteresse. Par exemple, des mages pour invoquer des créatures défensives (pour peu qu’on ait les ressources magiques nécessaires), des artisans pour fabriquer des armes de sièges (pour peu qu’on ait exploité correctement les forêts alentour pour les fabriquer), ou encore des rangers qui s’infiltreront derrière les lignes ennemies pour déstabiliser les troupes adverses grâce à leur piège avant même le début de la bataille...

ashesofcreation9.jpg

Si le siège survient, le développeur précise ses ambitions : que les joueurs fassent preuve de stratégie. S’élancer frontalement à l’assaut d’une forteresse a sans doute peu de chances de succès et il faudra manifestement se préparer.
Plus concrètement, un siège comptera plusieurs points de contrôle à conquérir ou défendre, et octroyant divers bonus stratégiques à chaque camp (par exemple l’accès à des portails permettant de renouveler ses troupes plus rapidement). Là aussi, il faudra planifier ses assauts. De la même façon, le développeur travaille sur un « moteur de destruction » permettant donc de détruire l’environnement de jeu – et la forteresse elle-même. A chaque faction de définir sa stratégie en conséquence : tenter de raser la forteresse pour abattre l’ennemi ou se contenter d’ouvrir les brèches nécessaires à la conquête du lieu pour l’occuper durablement.

Quoi qu’il en soit, le développeur table sur des « affrontements massifs ». Avec Ashes of Creation Apocalypse (la préversion du MMORPG Ashes of Creation), le studio parvient déjà à réunir 200 combattants sur une carte. Le studio entend continuer à optimiser le jeu pour augmenter ce chiffre et proposer « les plus grandes batailles PvP organisées dans un MMORPG ». On jugera sur pièce le moment venu (notamment dans le cadre de la prochaine phase de tests d’Ashes of Creation Apocalypse qui doit précisément porter sur des affrontements de faction autour d’une forteresse), mais d’ores et déjà, on retiendra que dans le MMO, si le développeur parvient à réaliser ses ambitions, les sièges de forteresse ne relèveront pas uniquement d’affrontements militaires : il ne faudra pas seulement être bon guerrier, il faudra aussi se montrer bon stratège, bon gestionnaire et bon politique, sur un territoire bien plus vaste que la seule forteresse.

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Ashes of Creation ?

65 aiment, 27 pas.
Note moyenne : (94 évaluations | 0 critique)
6,2 / 10 - Prometteur