Le MMORPG DK Online se relance sur Steam

En 2013, Aeria Games lançait la version occidentale de DK Online. Le MMO n'a pas vraiment marqué les esprits, mais il se relance aujourd'hui sur Steam. 

La cité perdue de Rakshtoom

Offrir une seconde jeunesse à d’anciens MMORPG (plus ou moins oubliés) est manifestement à la mode. DK Online, lancé initialement en 2013 sur les serveurs d’Aeria Games, est le dernier en date à en profiter : le studio Mangasoft ressuscite la licence et relance le MMORPG sur Steam – on se souvient que déjà en 2017, le jeu avait l’objet d’une campagne greenlight, dans ce même objectif.

Les curieux pourront donc redécouvrir DK Online, qui immerge les joueurs dans un monde (très librement) inspiré de l’Europe médiévale, alors que l’empereur et le pape se disputaient la domination politique et militaire du vieux continent.
Aujourd’hui, DK Online se présente comme un « MMO fantasy classique », c’est-à-dire qu’il propose à la fois un gameplay PvE (laissant la part belle au grind) en attendant un contenu de haut niveau reposant sur des mécaniques PvP : l’univers de jeu compte plusieurs forteresses à conquérir, mais une guilde ne peut pas en posséder plus d’une à la fois, imposant donc des alliances et des affrontements pour dominer l’univers de jeu.
DK Online est donc distribué sur Steam, en free-to-play. Le client peut d’ores et déjà être téléchargé sur la plateforme de Valve.

Réactions (28)


  • En chargement...

Plateformes Windows
Genres Jeu de rôle, fantastique, historique, médiéval

Statut Bêta-test privé
Bêta fermée 2 novembre 2011
Bêta ouverte Janvier 2013
Sortie Inconnue

Que pensez-vous de DK Online ?

2 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (9 évaluations | 0 critique)
4,5 / 10 - Peu intéressant