Le MMO sandbox Wild Terra bascule en free-to-play

Résolument hostile, le MMORPG sandbox Wild Terra tente d'attirer de nouveaux joueurs en basculant sur le modèle économique free-to-play.

Le MMO sandbox Wild Terra bascule en free-to-play

Développé par le studio russe Juvty Worlds, le MMORPG Wild Terra propose de s'installer dans un monde particulièrement hostile, d'autant plus qu'il est laissé entre les mains des joueurs. On est ainsi au bout de l'expérience sandbox, quand il s'agit de courir après des monstres pour se nourrir, ou courir dans l'autre sens quand on n'est pas du bon côté de la chaine alimentaire.

Le monde se veut sans PNJ ou quêtes, pour mieux laisser les joueurs s'installer où bon leur semble. Il faudra toutefois tailler sa place, de la forêt à défricher aux routes à établir entre les villes de sa contrée. Les joueurs les plus ambitieux peuvent se réunir pour établir des places fortes. Le système de métiers est basé sur les ressources à récolter et les recettes à apprendre, de l'agriculture à la cuisine en passant par la construction.

Wild Terra propose deux types d'expérience en jeu. La plus hardcore verra l'équipement du joueur abandonné au sol en cas de mort, mais aussi la possibilité de détruire les structures des autres joueurs. Il est également possible de faire abstraction du PvP sur des serveurs plus paisibles.

Jouable sur navigateur Web ou via l'installation d'un client sur PC, le MMORPG sandbox Wild Terra est proposé en free-to-play à partir de son site officiel, à cette adresse. Le changement de modèle économique n'est pas toujours de bonne augure pour un MMORPG, avec toujours une vigilance particulière concernant la boutique du jeu. Il n'en reste pas moins que Wild Terra est une expérience atypique, à l'image de ses graphismes d'un autre temps.

Réactions (23)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Wild Terra ?

3 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (5 évaluations | 0 critique)
5,1 / 10 - Moyen

1 jolien y joue, 2 y ont joué.