New World, vrai MMORPG et nouveau monde à conquérir

New World commence à dévoiler son contenu, ses mécaniques et surtout ses ambitions : immerger le joueur dans un monde vaste et vivant à coloniser, servant de cadre à des interactions entre joueurs et entre compagnies.

New World, vrai MMORPG et nouveau monde à conquérir

Si le développement de New World a été annoncé pour la première fois en 2016, c'est seulement la semaine dernière dans le cadre de la gamescom 2018 qu'Amazon Game Studios dévoilait concrètement le contenu, mais aussi les réelle ambitions de son prochain MMORPG.

On connait la thématique de New World : immerger le joueur dans un monde inspiré de la colonisation de l'Amérique au XVIIème siècle, mais en prenant quelques libertés avec la réalité historique pour insuffler de la magie et des mystères à ce monde -- plus concrètement, l'univers de jeu prend la forme d'un continent imaginaire situé entre l'Europe et l'Amérique, qui aurait été découvert par les colons d'alors, et qui ont vocation à en percer les secrets et à en prendre possessions s'ils parviennent à y survivre.

Un monde vaste

Au-delà de la trame et du contexte de l'univers de jeu, on retient surtout que Amazon Game Studios entend réaliser un véritable MMORPG : massif et ouvert, accordant autant d'importance à la dimension combattante qu'à la dimension sociale et dont le gameplay s'articule notamment autour d'un monde et de sa population de joueurs.

71DiInGTj5L._AC_SL1500_.jpg

Concrètement et assez classiquement, le joueur débutera son expérience de jeu en créant un personnage. Mais pas de carcan de classe ici : la progression du personnage repose sur des choix de compétences, de spécialisations et d'équipement (qui peut être pillé en cas de mort en PvP) permettant de façonner librement ses capacités. Le développeur promet ainsi la possibilité de jouer indistinctement un combattant (de mêlée, à distance, utilisant la magie ou des armes à feu -- comme des mousquets), un artisan, un constructeur ou un commerçant, un cuisiner ou encore un explorateur, voire un mélange de l'ensemble. Le développeur mise résolument sur l'interaction des joueurs et chacun doit pouvoir mettre ses capacités au service du groupe.

À noter que les affrontements reposent sur un système de combat d'action (type TPS) : le joueur dispose d'une barre d'endurance et y puise de quoi attaquer, esquiver ou bloquer, voire sprinter, entre autres, afin de fluidifier et dynamiser les combats. Les joueurs doivent par ailleurs viser pour espérer toucher leurs adversaires -- et plus encore dans le cadre des affrontements à distance où la hit box des cibles semble particulièrement fine.

Un monde massif

71Z1zmP0qL._AC_SL1500_.jpg

Car au-delà des individualités, les joueurs sont amenés à coloniser un nouveau monde et cette mission ne peut être menée à bien en restant seul.
Au gré de sa progression, le joueur sera amené à explorer un monde « massif » -- apparemment d'une superficie d'environ 520 km², soit suffisamment pour accueillir entre 500 et 1000 joueurs par serveur à ce stade et considérant que l'objectif du développeur est de multiplier ce chiffre par dix (selon Amazon, les serveurs n'accueilleront sans doute pas 10 000 joueurs à court terme, mais le but est de regrouper une population de joueurs massive). Ce monde est quoi qu'il en soit peuplé d'une faune qui peut se révéler dangereuse (les loups chassent en meute, on pourra croiser de redoutables grizzlis) et il faudra surtout compter avec les autres joueurs. Selon le développeur, le gameplay mise sur la coopération mais le PvP sauvage est possible, même s'il n'est pas encouragé : il est pénalisant (l'équipement de la victime peut être pillé) et un joueur qui en attaque d'autres sera rapidement considéré comme un criminel, traqué par des chasseurs de primes. Le PvP est d'autant moins à considérer à la légère que New World intègre manifestement des mécaniques de « tirs alliés » (on peut blesser ses coéquipiers dans une manoeuvre mal gérée).

Dans New World, l'équipement représente un part significative de la puissance du personnage et suite à un affrontement malheureux en PvP, un joueur peut donc perdre rapidement cet équipement (pillé par le tueur). En conséquence, l'équipement pourra être gagné rapidement dans le jeu, notamment avec l'aide d'artisans qui devraient jouer un important dans les mécaniques de jeu du MMORPG.

Un monde à coloniser

71o0DOy6W3L._AC_SL1500_.jpg

À haut niveau, les joueurs seront ainsi amenés à coloniser l'univers de jeu en prenant le contrôle de certains territoires. Regroupés en compagnies (peu ou prou les guildes de New World), les joueurs peuvent installer un campement leur donnant le contrôle d'une zone précise, produisant un certain nombre de ressources locales. Le découpage des zones est pensé pour que chaque compagnie ne puisse pas être autonome et doive donc interagir avec ses voisins que ce soit en commerçant pour échanger des ressources ou organisant des raids parfois de grande envergure. Par exemple, attaquer un fort nécessitera des armes de siège (fabriquées par les artisans) ou de faire exploser des barils de poudre devant ses portes pour pénétrer l'enceinte, mais en prenant soin de ne pas mettre ses alliés en péril, au risque de les blesser, voire de les tuer.
La gestion d'un territoire n'est pas anodine non plus : il faudra l'administrer, développer et protéger son campement (les artisans et les constructeurs de bâtiments sont ici primordiaux), mais aussi lever l'impôt auprès des joueurs qui voudraient s'installer sur le territoire de la compagnie -- à chacun de chercher à attirer les nouveaux venus pour développer le territoire ou au contraire d'essayer de les faire fuir par peur d'une quelconque menace.

71PbXFj8c5L._AC_SL1500_.jpg
Village

S'il reste encore de nombreuses zones d'ombre autour du gameplay de New World (le jeu doit accueillir ses premiers testeurs prochainement, et aucune date de lancement n'est encore annoncée) et que le développeur s'interroge encore sur plusieurs composantes du jeu (peut-être l'ajout de zones maritimes, des doutes sur les modes de déplacements dans un monde très étendu), on comprend quoi qu'il en soit qu'avec New World, Amazon Game Studios mise pleinement sur des mécaniques de MMO : un monde vaste et évolutif servant de cadre à des interactions à la fois entre les joueurs entre eux et entre les compagnies, d'un territoire à l'autre. On sera sans doute curieux d'en apprendre davantage dans les semaines et mois à venir.

Réactions (98)


Que pensez-vous de New World ?

27 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (35 évaluations | 0 critique)
6,7 / 10 - Très prometteur