Mort, résurrection et nécromancie dans Crowfall

Dans Crowfall, les corps de personnages sont des objets de nécromancie régis par l'artisanat. La création de personnage, la mort au combat ou la résurrection représentent alors des enjeux de gameplay d'envergure dans le MMO.

On le sait, les équipes du studio ArtCraft ont une approche originale de la vie et de la mort dans Crowfall : le joueur incarne un héros immortel, un Crow, dont l'âme prend la forme d'un corbeau éthéré qui possède des corps mortels ayant des capacités diverses (certaines corps sont plus forts ou font montre d'une meilleure dextérité que d'autres par exemple). Et pour pimenter cette approche, les corps sont des objets comme les autres dans le MMO, donc susceptibles d'être fabriqués et améliorés par des artisans nécromanciens (qui pourront par exemple greffer un oeil d'Archer et un oeil d'Éclaireur sur une tête pour augmenter tantôt les capacités de dégâts critiques et de perception d'une dépouille qui aura ainsi été fabriquée avant d'être incarnée par un Crow).
Les corps de grande qualité seront donc très recherchés, mais aussi très convoités et susceptibles d'être pillés au combat. C'est ce que le développeur présente dans le dernier billet publié sur le site officiel.

Mort, résurrection et nécromancie dans Crowfall

On en retient notamment qu'en lieu et place d'une interface de création de personnage, le joueur débute dans le jeu sous forme de Corbeau (un esprit, donc) à proximité d'un temple où il trouvera des corps de basse qualité à posséder (de niveau blanc) pour débuter son aventure.
En cas de mort du personnage, le Corbeau quitte son corps et plusieurs options sont possibles : attendre qu'un compagnon d'arme ne ressuscite la dépouille pour que le Corbeau réintègre son corps et reprenne le cours du jeu (les délais sont suffisamment long pour permettre aux joueurs d'intervenir, mais néanmoins limités pour éviter que le Corbeau ne joue un rôle d'espion pour ses alliés) ou y renoncer et gagner le temple le plus proche.

Crowfall_VesselChange_Watermarked.jpg

Une fois dans un temple, le défunt peut alors prier les dieux dans l'espoir de retrouver tout ou partie de son corps et de son équipement -- sous réserve que le corps n'ait pas déjà été pillé par l'ennemi (qui pourra donc obtenir de l'équipement, mais aussi des morceaux de cadavres qui pourront servir à fabriquer des corps de bonne qualité) et en fonction des règles en vigueur dans la campagne à laquelle le joueur participe (toute mort impose des pénalités, par exemple de détérioration d'équipement et du corps).
Mais le joueur peut aussi choisir de simplement reprendre un autre corps : un nouveau corps de base (blanc) ou un autre corps (de qualité) préalablement stocké pour l'occasion. Le joueur repart sans équipement mais peut alors tenter d'aller récupérer son corps précédent : c'est évidemment risqué (on peut tomber sur l'ennemi), mais si ses alliés ont protégé sa dépouille, il pourra retrouver son corps en l'état, sans détérioration.
Comme souvent dans Crowfall, le joueur devra faire des choix en fonction de la qualité du corps à récupérer ou non ou du soutien qu'il peut escompter ou non de ses alliés. Il est évidemment recommandé de jouer en groupe, mais le développeur imagine néanmoins des mesures visant à éviter que les temples ne soient « campés » par l'ennemi pour éliminer les joueurs tout juste revenus à la vie (par exemple en faisant apparaitre le joueur dans un temple situé loin de la zone de combat). Quoi qu'il en soit, à terme, le joueur devrait disposer de plusieurs corps de qualité, parmi lesquels il pourra choisir ses prochaines incarnations, que ce soit suite à une mort au combat ou simplement pour changer de corps (et donc d'archétype) dans un temple, en fonction des circonstances.

En plus des mécanismes de mort et de résurrection en cours de tests, et le métier d'artisanat de nécromancien sera la parmi les prochaines fonctionnalités à être déployées dans la version de test de Crowfall. Les testeurs pourront donc se forger un avis concret sur le mécanisme... et éventuellement le faire évoluer selon le principe d'itération cher à ArtCraft (un système est déployé et modifié par petite touche jusqu'à ce qu'il donne satisfaction et obtienne l'adhésion des joueurs).

Réactions (92)


Que pensez-vous de Crowfall ?

26 aiment, 9 pas.
Note moyenne : (35 évaluations | 0 critique)
7,0 / 10 - Très prometteur