Le MMO Starbase présente ses missiles programmables

Dans Starbase, tout est personnalisable et programmable. Même les missiles dont on fixe la vitesse, la portée, la capacité de destruction ou encore le mode de lancement (et qu'on peut même chevaucher). 

La « personnalisation » est manifestement le maître-mot qui gouverne la conception de Starbase et dans le dernier journal de développement du MMO spatial, on découvre que même les missiles peuvent être assemblés par les joueurs, en fonction de leurs objectifs.

Missile

Plus concrètement, les missiles de Starbase se composent de quatre éléments distincts, qui existent tous en plusieurs versions – et pour les ambitieux, le MMO intègre aussi des torpilles composées de huit composants différents, dont des têtes chercheuses. En matière de missile, il faudra d’abord définir le réacteur du missile, qui déterminera la vitesse de déplacement du projectile et sa consommation de carburant (un missile peut se déplacer plus vite que la normale, mais consomme alors deux fois plus de carburant). On y ajoute ensuite un réservoir de carburant qui fixe la durée durant laquelle l’engin pourra voler. Là aussi, plusieurs options sont possibles, pour augmenter la portée du missile ou ajouter du combustible qui augmentera la capacité de déflagration du projectile. Puis vient la tête du missile, qui influence le type de dégâts (chauffer ou infliger des dégâts corrosifs). Et enfin le détonateur déterminera quand et comment le missile explosera : au contact de sa cible ou au terme d’un « déclencheur » (après quelques semaines ou en fonction de la distance parcourue).

Et comme de coutume chacun des quatre éléments peut être configuré individuellement grâce au langage de programmation du jeu (le code YOLOL). On pourra ajouter une sécurité (empêchant l’explosion du missile), déterminer manuellement le délai ou la distance à parcourir avant l’explosion ou encore programmer un lancement manuel. Pour plus d’impact, les missiles pourront aussi être associés à un lanceur monté sur un vaisseau (pouvant accueillir jusqu’à neuf projectiles) et là aussi, il peut être programmé pour lancer les missiles individuellement ou tous en même temps, ou encore par salves successives.
Et pour faire bonne mesure, le studio prévoit aussi la possibilité de s’arrimer à un missile (grâce aux bottes magnétiques que portent les robots incarnés par les joueurs), afin d’atteindre un vaisseau ennemi par exemple – il faudra simplement s’en éjecter avant l’impact. On le comprend, s’il faut manifestement avoir fait polytechnique pour concevoir et lancer un missile, on pourra aussi jouer les Docteur Folamour.


Que pensez-vous de Starbase ?

9 aiment, 4 pas.
Note moyenne : (14 évaluations | 0 critique)
6,0 / 10 - Prometteur