Renoncer au « NDA » pour améliorer les tests d'Ashes of Creation

Faut-il montrer (trop) tôt un MMO en développement au risque de décevoir les joueurs ou n'exhiber qu'une version finalisée quand elle ne peut plus être modifiée ? Intrepid opte pour la première option et envisage de lever le NDA pour encourager les réactions.

Renoncer au « NDA » pour améliorer les tests d'Ashes of Creation

Par définition, un MMO a vocation à accueillir de très nombreux joueurs sur ses serveurs et pour éprouver le jeu en conditions réelles (tant techniquement qu'en terme de gameplay), il convient donc d'organiser des tests accueillant un tout aussi grand nombre de joueurs -- mais au risque qu'ils se heurtent à des dysfonctionnements ou découvrent un jeu décevant. Les développeurs de jeu sont donc confrontés à un dilemme : montrer le jeu rapidement pour recueillir des avis tôt dans le processus de développement au risque de nuire à l'image du jeu ; ou au contraire ne montrer le jeu qu'après l'avoir peaufiné et rendu présentable, au risque de manquer d'avis concrets de joueurs pendant le processus de conception.
Manifestement, le studio Intrepid a fait son choix et opte résolument pour la première option -- c'est ce que le développeur évoque notamment dans son dernier livestream (notamment parce que le fondateur du studio Intrepid, Steven Sharif, revendique d'abord une perspective de joueurs qui conçoit son MMO idéal). Le développement d'Ashes of Creation est très loin d'être finalisé mais depuis déjà mi-décembre dernier, le MMO accueille quelques centaines de premiers testeurs dans le cadre d'une « Alpha Zero », permettant de découvrir une version très précoce du jeu dans le cadre de sessions ponctuelles. Et Ashes of Creation pourrait se montrer davantage rapidement.

4wswhXN.png

Comme l'état actuel du jeu ne permet pas d'accueillir un nombre pléthorique de testeurs (le jeu n'est pas optimisé, il faudrait lancer de nombreux serveurs de tests et la gestion de cette Alpha Zero prendrait alors le pas sur le développement lui-même), le développeur envisage simplement de lever la clause de confidentialité (NDA) qui s'impose actuellement aux testeurs, alors même que le jeu est loin d'être finalisé et peaufiné.
Concrètement, une nouvelle session de tests est prévue à la fin du mois et les testeurs pourraient être invités à streamer leurs sessions de jeu et partager leur ressenti sur le gameplay. Objectif de la manoeuvre ? D'abord faire acte de transparence pour un jeu partiellement financé par les joueurs, mais aussi faire en sorte que les spectateurs de ces streams puissent aussi participer aux tests, à leur niveau, en se forgeant un avis concret sur le gameplay pour mieux contribuer à son amélioration. Le pari est peut-être risqué, mais les joueurs sont aujourd'hui familiers des processus de développement et font sans doute la différence entre une Alpha Zero et une version commerciale.

Et parallèlement aux tests, les avancées du développement sont aussi illustrées au travers de bandes annonces plus traditionnelles. Dans la dernière en date (ci-dessous), le développeur explore ainsi le sous-sol du monde de Vera (dont on nous dit qu'il s'agit d'un vaste environnement ouvert, et non d'un couloir, avec ses environnements et ses spécificités propres) et dans la prochaine qui sera publiée, nous devrions découvrir le donjon Dünir, une vaste forteresse qui s'inspire de la solide architecture naine.

Réactions (65)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Ashes of Creation ?

63 aiment, 18 pas.
Note moyenne : (83 évaluations | 0 critique)
7,6 / 10 - Très prometteur