Sondage : quel(s) MMO attendez-vous en 2018 et au-delà ?

L'année 2018 devrait être marquée par les lancements de plusieurs MMO (en version plus ou moins définitive), affichant tous des mécaniques de jeu ou des ambitions très différentes. Mais lesquels piquent d'ores et déjà votre curiosité ?

Espoirs : quels MMO attendez-vous en 2018 et au-delà ?

Le petit monde du MMO est en pleine évolution et alors que les colosses de l'industrie du jeu occidentale y sont un peu moins présents qu'il y a quelques années, d'autres acteurs de l'industrie du jeu en ligne, parfois plus modestes mais aussi plus inventifs, trouvent plus aisément matière à s'exprimer -- des studios indépendants s'adressant à un public de niche avec des offres très radicales, d'autres qui préfèrent miser sur le développement technologique ou d'autres encore qui font le pari du retour aux sources ou encore des studios d'origine asiatique avec leurs spécificités locales mais qui lorgnent de plus en plus vers les marchés occidentaux. Fort de cette diversité d'acteurs, le marché du MMO propose aujourd'hui une offre de plus en plus hétéroclite, permettant à chacun ou presque, sinon de trouver chaussures à son pied pour s'installer durablement, au moins d'explorer quelques nouveaux mondes en quête d'expériences inédites.

Au cours des prochains mois, en 2018 ou peut-être un peu au-delà, plusieurs de ces jeux massivement multijoueurs sont attendus en version « jouable » (en version commerciale définitive ou dans le cadre d'accès anticipés qui permettront d'orienter plus ou moins efficacement les suites de leur développement), parfois originaires d'Occident, d'autres fois venus d'Asie en version localisée, mais ayant tous quelques originalités (ou une absence d'originalité revendiquée).
Mais lesquels de ces mondes explorerez-vous au moins temporairement, voire plus durablement ? Nous retenons une liste de quelques titres (plus ou moins) attendus dans les mois à venir, forcément subjective et surtout très loin d'être exhaustive -- nous aurions pu par exemple y ajouter l'incontournable Star Citizen (même si, après des années de développement et 180 millions de dollars de budget, l'alpha 3.0 du jeu fait aujourd'hui davantage figure de jeu solo que de MMO), Wild West Online (pour sa thématique Western) ou New World (l'intriguant projet de MMO d'Amazon dont on sait rien ou presque), Chronicles of Elyria (pour sa dimension politique) ou le Project X (pour son IA), Monster Hunter World ou Dauntless (pour leur monstres) ou encore Legends of Aria, Saga of Lucimia ou Survived By (pour leur dimension old school), entre autres... et que nous avons laissé de côté pour nos focaliser sur une sélection nous semblant plus significative.
Mais n'hésitez pas à partager vos propres attentes et sentiment personnel sur la production de MMO à venir, que ce soit en participant au sondage ci-dessous (chaque titre est succinctement présenté ci-dessous) ou encore par l'intermédiaire des commentaires.


Sondage : quel(s) MMO attendez-vous en 2018 et au-delà ?

Créé le 02 janvier 2018
Ascent Infinite Realm, pour le MMO steampunk
17 %
(128)
Ashes of Creation, pour l'univers ouvert et évolutif
28 %
(214)
Bless, pour les affrontements PvP / RvR
16 %
(124)
Camelot Unchained, pour l'effort de guerre
30 %
(226)
Crowfall, pour les campagnes militaires
21 %
(161)
Darkfall: New Dawn, pour le MMO hardcore
4 %
(28)
Dead Maze, pour la survie et la coopération
2 %
(14)
Dual Universe, vers l'infini et au-delà
7 %
(56)
Lost Ark, pour le MMO hack and slash
33 %
(249)
Pantheon, pour les groups PvE
7 %
(54)
Project TL (NCsoft), pour les sièges de forteresses
7 %
(52)
Sea of Thieves, pour les chasses aux trésors
13 %
(99)
Worlds Adrift, pour l'exploration persistante
2 %
(12)
WOW: Classic / Battle for Azeroth, pour le retour aux sources
23 %
(179)
Autres, merci de préciser
6 %
(47)
765 votants | 97 commentaires

Ascent Infinite Realm (Bluehole)

air-mech.jpg

RvR / PvE. Corée du Sud.
Annoncé par le studio Bluehole (TERA, PUBG) à l'occasion du G-Star 2017 en Corée du Sud, Ascent Infinite Realm est présenté comme un MMORPG « RvR », plongeant les joueurs dans un univers aux allures steampunk : dans le cadre de vastes affrontements terrestres et aériens opposant deux factions, les joueurs prennent les commandes de vaisseaux volants (individuels ou collectifs) ou encore de méchas surarmés et luttent pour la domination de leur faction. Ascent Infinite Realm s'articule autour de phases de jeu en monde ouvert (exploration, interactions sociales) et d'autres réunissant les joueurs sur de vastes champs de batailles se déroulant en plusieurs étapes.

Ashes of Creation (Intrepid Studios)

Livestream_30-05.jpg

PvP / PvE. États-Unis.
Signé par le studio américain indépendant Intrepid, Ashes of Creation entend renouveler les canons du MMORPG, notamment en imaginant un monde continuellement évolutif : dans Ashes of Creation, chaque région du monde de Verra progresse (les nodes gagne des niveaux au même titre que les personnages et s'étoffe, pour débloquer des contenus inédits et de nouvelles fonctionnalités) au gré des actions des joueurs. Dans ce monde en perpétuelle évolution, les joueurs des différentes contrées orientent la politique de leur région respective, nouent des alliances ou déclarent des guerres, développent le commerce et installe des routes commerciales ou font avancer la science...

Bless (Neowiz)

ss_95e6e30044f8e690ac64ea6493a33629cb746761.1920x1080.jpg

PvE / PvP / RvR. Corée du Sud.
Après avoir fait l'objet de plusieurs refonte, Bless s'annonce en version asiatique et occidentale (sur Steam) en 2018. Le jeu mise à la fois sur des graphismes soignés, un vaste monde à explorer notamment à dos de montures et des mécaniques de jeu à la fois PvE (le MMO compte de nombreuses instances) et PvP puisque les guildes de joueurs s'affrontent à la fois pour prendre le contrôle de leur faction et ensuite pour s'imposer face à la faction adverse dans une vaste « zone frontière » à conquérir.

Crowfall (ArtCraft)

Crowfall_GameFootage_05_Watermarked.jpg

PvP / GvG. États-Unis.
Réalisé par une poignée de vétérans au sein du studio ArtCraft (notamment Todd Coleman, Gordon Walton ou Raphael Koster) en vue d'un lancement commercial attendu « début 2018 », Crowfall s'appuie sur des mécaniques de jeu extrêmement riches de possibilités (dans la création du personnage, notamment), mais aussi hybrides car reposant à la fois sur univers persistant et un système de campagnes militaires temporaires. Les joueurs de Crowfall prennent part à d'imposantes campagnes militaires pouvant durer plusieurs mois et impliquer de nombreuses factions et au terme de ces campagnes, les joueurs pourront s'approprier des ressources qui serviront ensuite à personnaliser de vastes « Royaumes éternels » (persistants) gérés et étoffés par les joueurs.

Camelot Unchained (City State Entertainment)

Screenshot Premier week-end Pré-alpha

PvP / RvR. États-Unis
Présenté comme l'héritier de Dark Age of Camelot et porté par Mark Jacobs, Camelot Unchained entend laisser la part belle aux affrontements de très grande envergure opposant les trois royaumes en lice, dans un vaste monde ouvert. Pour mieux impliquer l'ensemble des joueurs dans l'effort de guerre, les classes jouables ne sont pas toutes exclusivement combattantes : l'économie est gérée par les joueurs (via leurs propres boutiques et marchés), l'artisanat se veut une dimension complète du gameplay (que ce soit pour la fabrication d'équipements, de pièges ou d'armes de guerre par des maîtres artisans renommés), tout comme l'exploration ou la reconnaissance et l'espionnage des troupes ennemies (un rôle à part entière).

Darkfall: New Dawn (Ub3rgames)

Darkfall: Rise of Agon

PvP / hardcore. Etats-Unis / Grèce / France
Si la première mouture de Darkfall a certes été lancée en 2009, le mois de janvier 2018 sera marqué par le lancement de la refonte du MMORPG hardcore, New Dawn. Replongeant les joueurs dans le monde d'Agon, Darkfall: New Dawn reste fidèle aux mécaniques de jeu originales du MMO et mise sur gameplay laissant la part belle au PvP, dans un monde quasi-intégralement dédié aux affrontements entre les joueurs. Les joueurs doivent compter avec des systèmes de guerre de factions et de conquêtes de territoires (full loot), prendre en main l'économie du jeu et assurer la spécialisation de leur personnage en fonction de leur style de jeu.

Dead Maze (Atelier 801)

screenshotsDM02-1.png

Survie / coopération. France
Signé par le studio français Atelier 801, Dead Maze plonge le joueur dans un monde post-apocalyptique (coloré et est réalisé en 2D isométrique) librement inspiré des Etats-Unis après une apocalypse zombie. Dans ce monde dangereux, Dead Maze s'appuie sur des mécaniques de jeu exclusivement coopératives : les joueurs s'associent pour survivre à des hordes massives de zombies, mais aussi pour découvrir les origines de la pandémie zombie (servant de base à la structure narrative du jeu) et reconstruire les bases de la civilisation, grâce à l'artisanat. Le jeu compte de très nombreux objets à collectionner, ayant tous une utilité comme arme (débloquant des combos) ou comme ressources à recycler.

Dual Universe (NovaQuark)

Pré-alpha : zone d'atterrissage

Sandbox. France
Plongeant le joueur dans un univers de science-fiction, Dual Universe fait le pari d'un monde spatial gigantesque (intégrant plusieurs planètes et l'immensité interstellaire à explorer), totalement confié aux joueurs. Notamment grâce à des systèmes de scripts, les joueurs peuvent ériger des structures colossales, construire leurs propres vaisseaux et les personnaliser sans limite ou presque. L'univers de Dual Universe est réalisé d'un seul tenant et apte, en théorie, à accueillir des milliers de joueurs simultanément.

Lost Ark (SmileGate)

Lost-Ark-Cut-scenes.jpg

PvP / PvE / hack & slash / exploration. Corée du Sud
Développé par le studio coréen SmileGate, Lost Ark est présenté comme un MMO hack and slash. Dans un univers fantasy en 3D isométrique, Lost Ark confronte les joueurs à des cohortes de monstres à estourbir, mais intègre également toutes les composantes traditionnelles d'un MMORPG : des mécaniques de jeu encourageant les interactions entre joueurs, un vaste monde ouvert à explorer sur terre comme sur mer, avec ses secrets à découvrir, ses world bosses et ses événements mondiaux, ses raids et ses donjons, un système d'artisanat, de récolte de ressources et d'échanges commerciaux, ou encore de solides composantes sociales (via des « compétences du quotidien »).

Pantheon: Rise of the Fallen (Visionary Realms)

pantheon-3.jpg

PvE / cooperation. États-Unis
Développé à l'initiative de Brad McQuaid (après avoir fait ses armes au sein des équipes de développement d'EverQuest ou Vanguard) au sein du studio indépendant Visionary Realms, Pantheon: Rise of the Fallen prend la forme d'un « MMORPG à l'ancienne ». Le jeu revendique l'héritage du premier EverQuest et repose sur des mécaniques de jeu laissant la part belle à la coopération et au jeu de groupe. Dans un monde vastes, ouverts et aux accents fantasy, Pantheon mise sur des classes de personnages complémentaires et devant développer des synergies, en plus d'un niveau de difficulté élevé obligeant les joueurs à évoluer de concert. Le jeu entend s'appuyer sur un monde riche et vivant, au sein duquel les joueurs pourront s'immerger durablement.

Project TL (NCsoft)

projecttlncsoft.jpg

PvE/ PvP / sièges de forteresses. Corée du Sud
Officiellement dévoilé par NCsoft en marge du G-Star 2017 de Busan, en Corée du Sud, le Project TL (pour The Lineage) est présenté comme l'héritier de la licence Lineage mais remise au goût du jour, notamment techniquement. Si peu de détails sont dévoilés par le développeur à cette heure, le Project TL plonge le joueur dans un vaste monde évolutif et destructible, soumis aux aléas climatiques et aux alternances jours / nuits (la faune change selon l'heure du jour ou de la nuit) et surtout réellement massif (le développeur revendique la possibilité d'afficher des milliers de personnages à l'écran, notamment dans le cadre des vastes sièges de forteresses ayant contribué à populariser la licence en Corée).

Sea of Thieves (Rare ltd)

3b9907bf-92ef-46e4-9a02-ecbd453252cc.jpg

Exploration / social. Royaume-Uni
Jeu de pirates, Sea of Thieves est certes présenté comme un « MMO », mais pas pour désigner un jeu massivement multijoueur, mais un jeu multijoueur « mémorable », en ce sens que le titre prétend encourager les événements qui marqueront durablement les esprits des joueurs. Dans cette optique, Sea of Thieves place le joueur dans la peau d'un capitaine pirate à la tête de son équipage pour croiser sur les mers du sud, rechercher d'anciens trésors perdus (à l'aide de cartes qu'il faudra réussir à décrypter) ou affronter de redoutables équipages de pirates squelettes.

Worlds Adrift (Bossa Studios)

WA_Intro.00_00_06_49.Still001-1024x576.jpg

Exploration / créatif. Royaume-Uni
Réalisé par le développeur britannique Bossa Studios, Worlds Adrift repose sur un monde composé d'îles flottantes (dont certaines ont été façonnées par les joueurs grâce à un éditeur de contenu fourni par le développeur) et généré grâce aux technologies d'intelligence artificielle de SpatialOS. SpatialOS permet notamment de générer des univers réellement persistants et évolutifs, en ce sens que leur contenu (notamment des objets) subsiste tant qu'il n'a pas été explicitement modifié, détruit ou ramassé par les joueurs. Les mécaniques de jeu de Worlds Adrift reposent ainsi essentiellement sur l'exploration à l'aide de navires volants, en quête à la fois de secret et d'objets plus ou moins rares.

World of Warcraft : Classic / Battle for Azeroth (Blizzard)

20171103190807_180999.jpg

PvE, contenu narratif. États-Unis
Depuis son lancement fin 2004, World of Warcraft reste l'une des références du jeu massivement multijoueur. En 2017, Blizzard en a esquissé le (double) avenir : d'abord une septième extension, Battle for Azeroth, devant prolonger la trame narrative du MMORPG entamée avec Legion et qui doit notamment renouveler le contenu scénarisé et PvE du titre (notamment grâce à un nouveau système d'instance) ; en ensuite avec World of Warcraft: Classic, la reprise de la version originale du MMORPG, sans ses extensions et devant permettre aux joueurs nostalgiques de renouer avec l'ambiance des premières heures de World of Warcraft.

Réactions (97)