City State lève 7,5 millions de dollars pour poursuivre le développement de Camelot Unchained

Initialement financé grâce à une campagne sur KickStarter, le studio City State Entertainment vient de lever 7,5 millions de dollars pour poursuivre le développement de Camelot Unchained, auprès des mêmes investisseurs qui avaient déjà financé Dark Age of Camelot.

Lors de sa création en 2011 par Mark Jacobs, le studio City State Entertainment avait vocation à se consacrer au développement de jeux plutôt occasionnels afin « d'apporter des idées neuves à l'industrie du jeu ». Deux ans plus tard, en 2013, le studio revenait néanmoins à ses premières amours, le MMORPG, et levait plus de 2,2 millions de dollars dans le cadre d'une campagne de financement participatif sur Kickstarter pour financer le développement de Camelot Unchained, qui apparait aujourd'hui comme le successeur spirituel de Dark Age of Camelot (le premier MMO du même Mark Jacobs, alors qu'il était encore à la tête du studio Mythic Entertainment).

City State lève 7,5 millions de dollars pour poursuivre le développement de Camelot Unchained

On le sait, le développement d'un MMO est une entreprise de longue haleine et particulièrement onéreuse, a fortiori dans le cadre d'un studio indépendant. Mais aujourd'hui, alors que les fonds levés sur KickStarter ont été consommés (en plus des investissements personnels de Mark Jacobs), City State Entertainment annonce avoir levé 7,5 millions de dollars supplémentaires pour poursuivre le développement de Camelot Unchained.
Petit clin d'oeil de l'histoire, les investisseurs d'aujourd'hui (les New-yorkais de GF Capital Management & Advisors, LLC) sont les mêmes que ceux ayant contribué à financer la création de Mythic Entertainment et le développement de Dark Age of Camelot à l'époque -- de quoi, sans doute, donner des gages aux joueurs de la premières heure quant au respect de la vision originale du projet.
City State apporte peu de détails quant à l'utilisation de ces nouveaux fonds et leurs conséquences sur le développement du MMO, mais le développeur précise néanmoins initier derechef une série de recrutements dans ses bureaux de Virginie (où le studio peine à recruter) et de Seattle (où l'industrie du jeu est au contraire très active). De quoi, sans doute, contribuer à accélérer le développement de Camelot Unchained (qui a déjà pris quelques années de retard sur le planning initialement annoncé), mais aussi démontrer que le MMO reste un genre suffisamment attractif pour inspirer confiance aux investisseurs traditionnels.

Merci à Torkaal pour avoir partagé cette info sur nos forums !

Réactions (203)


Que pensez-vous de City State Entertainment ?

9 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (9 évaluations)
5,9 / 10 - Assez bien