Le Project X devient Mavericks: Proving Grounds

Mavericks: Proving Grounds (anciennement Project X) esquisse ses mécaniques de jeu : concevoir un jeu de Battle Royale à objectifs et réunissant jusqu'à 400 joueurs dans un monde évolutif et dynamique, en attendant d'en faire un vrai MMO.

On se souvient qu'en octobre dernier, le jeune studio britannique Automaton annonçait le développement du Project X, présenté alors comme un MMO de nouvelle génération, immergeant les joueurs dans un vaste univers persistant, vivant et évolutif, servant de théâtre à des affrontements de grande envergure et reposant sur SpatialOS, les technologies d'Improbable.
Ce week-end dans le cadre du PC Gamer Weekender, le studio en dévoilait un peu sur son Project X, à commencer par son titre définitif, Mavericks: Proving Grounds, et ses principales mécaniques de jeu.

Le Project X devient Mavericks: Proving Grounds

On en retient notamment que l'ambition du studio Automaton consiste à concevoir un vaste univers réaliste de plusieurs km², aux allures de simulation : ce monde se veut évolutif en temps réel, avec sa faune sauvage, ses risques climatiques ou environnementaux (des feux de forêts, une gestion physique de l'eau, etc.) et invitant surtout les joueurs à repérer les traces laissées par les autres joueurs pour mieux les traquer (des empreintes dans la boue par exemple).

Mais quid du gameplay ? C'est plus nébuleux. Selon le développeur Mavericks prendra d'abord la forme d'un très vaste jeu de Battle Royale pouvant réunir jusqu'à 400 joueurs. Mais le développeur entend fixer des « objectifs variés » aux joueurs (qui ne se limiteraient donc pas à simplement être le dernier survivant comme dans la plupart des Battle Royale) et dont l'ambition sera d'encourager et de récompenser la prise de risque.
En outre, si le jeu est présenté comme un shooter d'envergure, son gameplay ne se limite manifestement pas uniquement à l'action : l'univers est articulé autour d'une vaste cité, The Capital, regroupant les activités sociales du jeu. C'est là que les joueurs se rencontrent, planifient leurs actions, créent des clans ou organisent leurs échanges commerciaux.

De quoi poser les bases d'une exploitation pérenne de Mavericks: Proving Grounds. Car si, dans un premier temps, le jeu doit prendre la forme d'un Battle Royale d'envergure pour 400 joueurs (avec l'objectif d'un lancement prévu cette année), le développeur envisage aussi d'en faire un vrai MMO, plus traditionnel d'ici l'année prochaine, dans des zones pouvant accueillir un millier de joueurs chacune.
Et on sera sans doute curieux de découvrir le jeu plus concrètement, sur pièce et au-delà des promesses, dans la mesure où le studio Automaton cultive un certain flou autour de son financement ou de ses fondateurs (impliqués notamment dans le développement de bots).

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Mavericks: Proving Grounds ?

1 aime, 3 pas.
Note moyenne : (4 évaluations | 0 critique)
4,5 / 10 - Peu intéressant