Pour ou contre les outils de recherche de groupes ? La réponse hybride de Saga of Lucimia

Les outils de recherche de groupes sont pratiques pour les joueurs esseulés, mais sont aussi un frein à la formation de communautés de joueurs soudées. Dans Saga of Lucimia, pour trouver des compagnons d'arme, les joueurs devront fréquenter les tavernes.

Pour ou contre les outils de recherche de groupes ? La réponse hybride de Saga of Lucimia

On connait le principe de Saga of Lucimia : renouer avec les canons traditionnels du MMORPG « à l'ancienne », afin de replacer les communautés de joueurs à leur juste place dans les univers de jeu. Saga of Lucimia est un projet indépendant, pouvant donc se permettre de s'adresser à une niche de joueurs en quête d'un certain classicisme et alors que le projet bénéficie depuis peu de nouveaux fonds financiers levés auprès d'investisseurs tiers, le développeur s'attèle chaque semaine à examiner un point de gameplay et à expliquer ses choix en la matière. Après s'être intéressé la semaine dernière aux mini-maps, le développeur examine cette semaine le cas des outils de recherche de groupe -- qui permettent donc de trouver automatiquement des compagnons d'arme pour différentes activités in-game (explorer un donjon, se lancer à l'assaut d'un boss, etc.).

On connait la problématique que soulèvent les outils de recherches de groupe : ils sont certes très pratiques pour trouver aisément d'autres joueurs et ne pas avoir à renoncer à une activité faute de compagnons d'arme immédiatement disponibles, mais ils sont aussi à l'origine d'une certaine déliquescence des communautés de joueurs. Quand d'autres « personnages » sont toujours disponibles à portée de clics, les joueurs n'ont pas d'intérêt immédiat à nouer des contacts pérennes avec d'autres individus (les joueurs collaborent le temps d'un donjon, parfois sans un mot, et se séparent aussi vite qu'ils se sont rencontrés une fois le boss vaincu).

alpha-1.png

Quelle est dès lors la solution retenue dans Saga of Lucimia ? La praticité d'un outil de recherche de groupes ou la dimension commentaire d'une rencontre à l'ancienne ?
Sans surprise, Tim "Renfail" Anderson, le directeur créatif du MMO, n'apprécie guère les outils de recherches de groupes et ce qu'ils impliquent au sein des communautés. Mais Tim Anderson reconnait aussi que les usages ont évolué depuis le premier EverQuest (on le sait, nombre de joueurs férus d'interactions sociales dans les MMO ont aujourd'hui déplacé leurs usages vers les réseaux sociaux, notamment).
En conséquence, dans Saga of Lucimia, les outils de recherches de groupe sont simplement installés dans les tavernes de l'univers de jeu. Concrètement, lorsqu'un joueur sera en quête de compagnons d'arme, il devra trouver une taverne et y inscrire sa demande, sur un tableau d'affichage (sous forme de petites annonces) et à charge aux autres joueurs d'y répondre ou non et le cas échéant de prendre contact avec le demandeur. Les joueurs sont ainsi « contraints » de se rendre dans les tavernes des lieux où ils souhaitent pratiquer certaines activités et d'y « rencontrer » concrètement la population locale (les joueurs présents). De quoi au moins commencer à nouer des contacts, voire se recroiser régulièrement pour peut-être nouer des liens.
À cette heure, on ignore encore quand Saga of Lucimia sera lancé en version définitive, mais on retient néanmoins le souci du développeur d'encourager les joueurs à se rencontrer.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Saga of Lucimia ?

3 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (4 évaluations | 0 critique)
5,8 / 10 - Prometteur