Bless en Occident : rupture amiable du contrat entre Neowiz et Aeria - MàJ

On attendait la version occidentale de Bless dans le courant de l'année. L'accord de localisation entre le Coréen Neowiz et l'exploitant occidental Aeria Games est manifestement rompu, et Neowiz se focalise sur la version japonaise du MMO.

Bless en Occident : rupture amiable du contrat entre Neowiz et Aeria - MàJ

Si Bless était officiellement lancé en Corée du Sud en janvier 2016 (après un développement long et chaotique), on se souvient que le MMO sur studio Neowiz avait aussi vocation à être exploité hors des frontières coréennes -- dans plusieurs pays d'Asie mais aussi en Russie et en Occident. En avril 2016, Aeria Games annonçait avoir acquis les droits d'exploitation occidentaux de Bless et promettait un lancement en 2017... avant que la localisation du jeu prenne du retard (officiellement en vue d'une refonte du système de combat du MMO, sans doute aussi à cause des restructurations d'Aeria Games dans la foulée de sa fusion avec Gamigo).

Et si l'on en croit la presse coréenne aujourd'hui, le partenariat qui unissait Neowiz et Aeria Games n'est plus d'actualité. D'une part, Aeria Games n'exploitera donc manifestement pas la version occidentale de Bless et d'autre part, Neowiz indique se focaliser à court terme sur le lancement du MMO au Japon -- via sa filiale GameOn. On comprend dès lors que, selon toute vraisemblance, aucun autre prestataire occidental n'est pour l'instant pressenti pour (re)prendre l'exploitation de Bless en Europe et outre-Atlantique.
Pour mémoire, l'annonce fait suite à la fermeture récente des serveurs russes de Bless : le mois dernier, le studio 101XP se disait contraint de cesser l'exploitation du jeu « pour une période indéterminée » en vue d'une « révision » de certaines de ses fonctionnalités. On imagine qu'une exploitation du MMORPG en Occident pourrait être de nouveau d'actualité quand (si ?) la version russe peut être révisée et donc relancée. D'ici là, on retiendra qu'une version occidentale de Bless n'est plus à l'ordre du jour pour l'instant.

Mise à jour (8 juin 2017) : dans la foulée de la presse coréenne, par voie de communiqué, Gamigo (Aeria Games) confirme une rupture amiable avec Neowiz quant à l'exploitation occidentale de Bless. Selon Gamigo, « cette collaboration a dû être abandonnée, parce qu'après des tests intensifs, il s'avère que le jeu ne répond pas aux standards de qualité à la fois de Noewiz Games et du groupe Gamigo ».
Selon Jens Knauber, COO de Gamigo, « les difficultés techniques qui ont été identifiées ne pourront pas être surmontées », encourageant donc les deux studios à mettre un terme à leur collaboration autour de Bless. Le COO précise par ailleurs, selon la formule consacrée, que « ça n'a pas été une décision facile à prendre », mais que Gamigo a « plusieurs autres projets de lancements dans un futur proche afin de compléter un catalogue de jeux déjà solide ». Ces nouveaux jeux ayant donc vocation à être localisés et distribués en Occident seront annoncés prochainement, « avant la gamescom » qui se tiendra cette année du 22 au 26 août.

Réactions (34)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Bless ?

45 aiment, 21 pas.
Note moyenne : (70 évaluations | 1 critique)
6,2 / 10 - Prometteur

6 joliens y jouent, 7 y ont joué.