La version russe de Bless ferme ses portes pour « révision »

Après plusieurs refontes et un développement chaotique en Corée, Bless doit faire l'objet d'une « révision » aussi en Russie. En conséquence, les serveurs russes ferment leurs portes pour une période indéterminée.

Parallèlement la version originale coréenne de Bless, on se souvient que le MMO du studio Neowiz était lancé en décembre en Russie, sur les serveurs du studio russe 101XP. Aujourd'hui, après quelques mois d'exploitation, l'éditeur annonce néanmoins « la fermeture des serveurs pour une période indéterminée », à compter d'aujourd'hui 25 avril, en vue d'une « révision » : « les joueurs et la société ont fondé de très haut espoirs dans le jeu, qui, malheureusement ne les concrétise pas pleinement pour l'instant ». Les joueurs russes ayant investi dans la boutique de Bless au cours du mois écoulé (depuis le 24 mars) seront remboursés à hauteur de 150% de leurs achats et l'exploitant russe les encourage à migrer vers les autres titres de son catalogue, comme notamment le web game League of Angels II.

La version russe de Bless ferme ses portes pour « révision »

Mais au-delà des conditions proposées, la démarche interroge surtout sur les motivations de cette fermeture (temporaire ou plus durable ?).
On le sait, le développement de Bless en Corée a été laborieux et le jeu a fait l'objet de plusieurs refontes techniques, notamment de son système de combat, avant d'être lancé commercialement mais sans proposer l'intégralité du contenu initialement envisagée : un niveau maximum moins élevé que prévu (45 au lieu de 60 parce que le end-game n'était pas finalisé) et les ambitions PvP du MMO qui devaient alimenter le contenu de haut niveau ont aussi dû être revues à la baisse (les guerres de royaumes opposent bien moins de joueurs qu'initialement escompté), au point que la version coréenne peine aujourd'hui à retenir ses joueurs durablement et que l'exploitant local ferme ses serveurs les moins peuplés. Parallèlement, on sait aussi que la version occidentale de Bless se fait attendre maintenant depuis maintenant plusieurs mois, le temps que le MMO fasse l'objet « d'améliorations pour mieux répondre aux attentes des joueurs occidentaux ».
Manifestement, qu'il s'agisse d'un manque de contenu de haut niveau ou de carences en termes de gameplay, il semble que la version russe suive le même chemin que la version occidentale : Bless doit être retravaillé et l'ampleur des évolutions envisagées est suffisamment imposante pour qu'elle nécessite la fermeture des serveurs et que le développeur coréen ne s'engage pas sur un planning. Autant dire que les joueurs (russes comme occidentaux) devront sans doute prendre leur mal en patience encore un moment.

Réactions (52)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Bless ?

43 aiment, 17 pas.
Note moyenne : (64 évaluations | 1 critique)
6,8 / 10 - Très prometteur

6 joliens y jouent, 7 y ont joué.