Chronique (utopique) du joueur itinérant - Premiers pas sur Kono Subarashii Sekai ni Shukufu Online

Après une mort prématurée et embarrassante, le genre du MMORPG se réincarne avec Kono Subarashii Sekai ni Shukufu Online. Ce retour aux besoins fondamentaux mise sur l'immersion dans un monde persistant aux conditions de vie difficiles.

Chronique (utopique) du joueur itinérant - Premiers pas sur Kono Subarashii Sekai ni Shukufu Online

Peu de joueurs peuvent se targuer de connaitre le MMORPG Kono Subarashii Sekai ni Shukufu Online. Personnellement, je l'ai découvert suite aux retours de Kazuma Satō, un adolescent japonais hikikomori. Ce dernier s'est lancé dans l'aventure après avoir cru percuter mortellement un tracteur lancé à grande vitesse, causant une crise cardiaque. J'ai emprunté pour ma part une voie moins douloureuse, consistant à fermer les yeux et ouvrir mon imagination.

Début de l'aventure (en quête d'argent)

On apparaît pour la première fois dans la ville d'Axel, paisible bourgade dédiée aux joueurs débutants. Il s'agit alors de trouver son chemin vers l'un des halls de guilde en fonction de la carrière envisagée. Je vais pour ma part me lancer dans la carrière d'aventurier, en quête de monstres et autres combats rocambolesques. Chaleureusement accueilli dans la taverne faisant office de hall de guilde pour les aventuriers, je suis immédiatement refroidi par les frais d'inscription pour les rejoindre. Rien n'est gratuit dans ce monde, si ce n'est l'air que l'on peut y respirer.

Ainsi Kono Subarashii Sekai ni Shukufu Online fait le pari du money sink exacerbé pour freiner la progression de joueurs. L'argent va ainsi régir le quotidien du joueur, face à la nécessité de payer pour survivre. L'ensemble des besoins fondamentaux de l'homme -- les autres races n'étant pas accessibles dans un premier temps -- sont ainsi implantés, en commençant par la faim. Pour maintenir la forme de son avatar, il faudra ainsi régulièrement acheter son repas, alimentant au passage l'économie et les joueurs impliqués dans l'agriculture. La qualité du repas influera grandement sur le moral -- jauge liée à la puissance du personnage -- même si les excès notamment d'alcool peuvent conduire à vider en urgence son estomac et perdre son bonus.

Kono subarashii sekai ni shukufuku o!

Je me lance donc temporairement dans des quêtes secondaires pour gagner mes premiers pécules, m'amenant à réaliser des travaux d'embellissement de la ville ou des réparations suite à des destructions causées par des monstres et autres joueurs maladroits. Les environnements destructibles par le temps ou des événements malencontreux permettent de renouveler régulièrement les quêtes de ce type. Il me faut toutefois du repos pour continuer ces travaux, demandant de dormir dans de bonnes conditions ou d'opter pour l'abonnement VIP. Il est convenu que dormir sur de la paille dans une grange est peu onéreux mais également peu revitalisant, obligeant rapidement à viser une demeure plus confortable.

On arrive alors à la dimension housing de Konosuba Online, essentielle pour retranscrire le sentiment d'attachement à un monde pourtant virtuel. L'acquisition d'une maison est cependant loin d'être un acquis, les impôts locaux ou catastrophes plus ou moins naturelles se chargeant de faire de la place. Je vous fais l'impasse sur la recherche d'un plan de construction, de l'achat de matériaux et embauches d'autres ouvriers. Les joueurs les moins investis opteront certainement pour la location, voire de la colocation avec d'autres joueurs. Désirant préserver mes deniers, je m'oriente finalement vers une chambre dans une auberge en demi-pension. Le besoin de sécurité est désormais solidement établi, je peux passer à la suite.

Première (vraie) quête

Après avoir enfin acquitté mes frais d'inscription à la guilde des aventuriers, je peux enfin prétendre à décrocher l'une des annonces du tableau des quêtes. Le niveau de difficulté est un premier filtre, alors qu'un descriptif annonce plus ou moins la couleur. Avec mon expérience des MMORPG, je pensais opter dans un premier temps pour la fameuse chasse aux sangliers. Malheureusement, ils ne sont pour le moment plus présents dans la contrée suite à la surconsommation des joueurs, entraînant au passage une inflation du prix de la viande. Je vais me rabattre sur des grenouilles mangeuses de chèvres durant leur saison de reproduction, un véritable fléau local.

Kono subarashii sekai ni shukufuku o!

La première expérience de combat se révélera désastreuse, me poussant à revenir au hall de guilde pour trouver d'autres aventuriers. Mon premier critère de recherche sera marqué par une préférence pour les avatars féminins affriolants, autre expérience qui se révélera désastreuse. Le besoin fondamental d'amour se compensera finalement par d'autres, à commencer par celui d'appartenance à une guilde. Le hasard des rencontres va toutefois me permettre de former un groupe, composé de la « sainte trinité » à savoir un tank, un DPS et un soigneur. Chacun se voit spécialisé dans son rôle, bien incapable d'évoluer seul dans un monde résolument hostile.

La subite attaque d'un banc de choux verts sera l'occasion d'éprouver les capacités de mon groupe, un événement saisonnier concernant l'ensemble des joueurs. La force de Kono Subarashii Sekai ni Shukufu Online est bien de proposer à la fois des quêtes taillées pour les groupes mais aussi des événements aléatoires mobilisant le plus grand nombre. Laisser frapper les choux verts reviendrait ainsi à déclencher un véritable désastre pour les cultures alentours, sans compter les fortes réductions sur le prix des soupes aux choux que l'on peut débloquer en plus de la récompense en fonction de sa participation.

Besoin d'accomplissement de soi

Une fois nourri, logé et blanchi, il est grand temps de me pencher sur la fameuse question existentielle dans ce monde virtuel. On m'a évoqué l'existence d'un roi démoniaque donc l'élimination signerait la conclusion de mon aventure. Je galère suffisamment sur mes grenouilles pour repousser aux calanques grecques cette quête épique. Je prends donc mon mal en patience, engrangeant l'expérience nécessaire pour progresser en niveau. Les points gagnés me permettent d'envisager l'apprentissage de nouvelles compétences, uniquement si d'autres joueurs me les dévoilent et que je dispose des statistiques nécessaires. La répartition des points de statistiques permet ainsi d'orienter mon personnage, qui potentiellement peut accéder à toutes les compétences au bout de plusieurs années de jeu.

Kono subarashii sekai ni shukufuku o!

En attendant, le magicien de mon groupe s'écroule faute de mana suffisante après avoir lancé une attaque ultime. L'exploration d'un donjon est donc toute une aventure, chaque combat mobilisant beaucoup d'énergie. On peut limiter la prise de risque en restant aux alentours de la ville des débutants, sans être à l'abri d'un événement aléatoire ou provoqué par des joueurs. Titiller un général de l'armée du roi démoniaque peut ainsi provoquer une série d'événements tragiques, touchant l'ensemble du monde ouvert et donc les autres joueurs. D'autres aspirent à une certaine tranquillité, faisant pousser des carottes à vendre au marché ou en tenant une boutique pour exposer leurs créations artisanales. Une rumeur court que des joueurs masculins dilapident des fortunes dans les tripots tenus par des succubes, alors que d'autres monnaient une partie de leur énergie vitale pour quelques rêves olé olé.

Chacun trouvera donc sa forme d'accomplissement dans KonoSuba Online. L'essentiel est en fait de faire partie d'un monde persistant, une nouvelle vie virtuelle poussant à la socialisation pour repousser ses propres limites. Paradoxalement, je n'ai pour l'instant pas dépassé le cadre sécurisant de la ville des débutants, repoussant sans cesse mon départ pour ne pas abandonner mes habitudes prises dans ces lieux. Ce monde n'est pas un simple décor, mais bien un monde à investir et à faire vivre. Maintenir l'envie de se connecter pour rejoindre ses compagnons d'aventures et de mésaventures, telle est la réponse fondamentale de Kono Subarashii Sekai ni Shukufu Online pour réincarner le MMORPG.

Réactions (19)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Konosuba ?

3 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
5,9 / 10 - Assez bien