Mon état des lieux en matière de MMORPG

Pour mieux dresser un état des lieux du genre, j'invite chacun à partager ses expériences de jeu en balayant le contenu et ses objectifs personnels. Le MMORPG évolue avec le temps, voici un (petit) point fin 2016.

Loin d'un certain pessimisme qui peut habiter le genre, il s'agit bien de survoler les MMORPG de chacun et surtout de ses objectifs en jeu pour mieux appréhender son contenu aujourd'hui. Je précise bien aujourd'hui, car un MMORPG évolue avec le temps et l'on peut en avoir fait le tour un jour sans que cela reste d'actualité. L'amusement prime toujours sur la lassitude, mais il est toujours bon de se pencher sur d'anciennes productions plutôt que d'anticiper ses jeux. Je vais donc évoquer à la suite les jeux actuellement installés sur mon PC.

EVE Online

Mon état des lieux en matière de MMORPG

Particularité d'un MMORPG sandbox, le joueur doit fixer ses objectifs et la finalité de son expérience de jeu. Point de quête épique et aucune limite à son compte en banque ISK, les compétences se débloquent avec le temps même si ce dernier se relativise à coup d'injections. Certains considèrent avoir fait le tour d'Eve Online après avoir pratiqué la plupart des dimensions du jeu, de la vie en empire à l'espace 0.0 en passant par les wormhole. Exploration de sites plus ou moins dangereux, commerce, industrie et affrontements entre joueurs ne sont qu'un bref aperçu des possibilités en jeu.

Pour ma part en guise de paradoxe, je n'ai jamais réellement trouvé d'objectif sur ce jeu, si ce n'est peut-être de remonter le compteur SP d'un vieux personnage de 2005. Présent en pointillé sur le jeu depuis plusieurs années, mon fil rouge reste de raconter des histoires sur un univers persistant d'une incroyable richesse, qu'aucun MMORPG n'est parvenu à atteindre jusqu'à aujourd'hui. De plus, je cultive l'utopie que Project Nova et autres productions CCP lui apporteront un jour de nouvelles dimensions. Je m'y accrocherai tant qu'aucun autre MMORPG sandbox me fera décrocher.

The Secret World

Episode 14 - Appel du sans nom

Le fil rouge de The Secret World se trouve dans sa narration, une passionnante histoire d'un monde contemporain en déliquescence sur fond de lutte entre sociétés secrètes. La trame principale débutée au lancement du jeu n'était toujours pas achevée, loin de là. Parmi ce qui maintiendra l'attention du joueur, trois roues regroupent l'ensemble des pouvoirs et compétences pour construire son personnage, que l'on habillera avec de l'équipement achetable avec une monnaie unique et que l'on achèvera au final avec des raids de dix joueurs en difficulté cauchemardesque. Une touche d'expérience Aegis prolongera cette montée en puissance.

On bascule ensuite dans les succès, permettant de compléter 100% de The Secret World en attendant le prochain épisode. Entre les informations sur le monde à débusquer aux quatre coins de ce dernier et les missions d'infiltration à compléter sans se faire repérer, le jeu compte actuellement 795 succès (598 pour ma part). Ceux liés au musée de l'occulte, nécessitant de tuer des dizaines de milliers de monstres et dénicher des composants rares iront jusqu'au bout du farm.

Pour ma part, mon principal objectif reste d'achever la progression de mon personnage, en complétant à 100% le nexus des augmentations (les scénarios de l'épisode 8) et en achevant l'équipement avec les raids NM encore en dehors de ma portée. En objectif secondaire, je reste dans l'optique d'achever les succès même si je n'ai pas adhéré au musée, repoussant ma fin de The Secret World de plusieurs centaines d'heures, au grand dam de ma cabale.

Guild Wars 2

Monde vivant - Saison 3

Au bout de 80 niveaux s'achève la progression initiale, celle que l'on peut terminer de quelques clics en achetant l'extension. Cette dernière se charge de prolonger l'expérience de jeu avec des spécialisations d'élite et autres maitrises pour voler dans les cieux. La quête principale se poursuit avec l'histoire du monde vivant qui se décline sous forme de saisons et d'épisodes. S'élever sur Guild Wars 2 passera également par l'équipement, au bout des fractales, raids et du farm sur différentes composantes du jeu.

Particulièrement mis en avant, les succès balaient l'ensemble du contenu du jeu avec l'idée de le compléter jusqu'à 100% du moins jusqu'à la prochaine mise à jour. Me focalisant uniquement sur la progression de mon personnage (avec un équipement élevé et l'ensemble des maitrises) sans adhérer à la dimension cosmétique de Guild Wars 2, j'affiche un ridicule compteur de 2787 points de succès. Les armes et futures armures légendaires repoussent les limites du farm, tout en restant accessoire pour ma part. Guild Wars 2 reste ma touche de fantasy, s'expliquant surtout par la présence de Didji qui l'écume dans toutes ses dimensions.

Le Seigneur des Anneaux Online

Je laisserai à d'autres le soin de présenter le contenu de ce MMORPG, étant un aventurier coincé dans les mines de la Moria depuis plusieurs mois. Ma communauté -- d'inspiration Naheulbeuk -- a pour seule ambition de traverser la Terre du Milieu.

Je vous laisse la suite et surtout bon MMO à tous.

Réactions (134)