Dual Universe esquisse ses ambitions de « méga MMO »

À l'occasion du PC Gaming Show, Dual Universe dévoile ses ambitions de mega MMO : des dizaines de planètes à explorer et modifier, sur un serveur unique accueillant des cohortes de joueurs qui interagissent librement pour ériger une civilisation.

Dual Universe esquisse ses ambitions de « méga MMO »

Si l'E3 laisse traditionnellement la part belle aux jeux consoles et aux mastodontes de l'industrie du jeu, le PC Gaming Show (tout dédié aux jeux PC, voire aux indépendants) est l'occasion de mettre en lumière des projets parfois un peu moins connus.
C'est notamment le cas du « mega MMO » Dual Universe, signé par le studio parisien Novaquark, présenté la nuit dernière à l'E3 par son fondateur, Jean-Christophe Baillie (spécialisé dans la conception d'intelligences artificielles et la robotique, et qui se consacre aujourd'hui exclusivement au développement de Dual Universe avec une équipe de 25 salariés). Et force est de constater que le jeu affiche certaines ambitions.

spaceship_space.jpg

De par sa structure, Dual Universe lorgne manifestement du côté d'EVE Online (ou de Star Citizen, pour les mauvaises langues) : le projet s'appuie sur un vaste univers d'un seul tenant (englobant un système solaire à explorer de la surface des planètes à leur orbite) reposant surtout sur un système de serveur unique regroupant l'ensemble des joueurs.
Un vaste univers ouvert, donc, résolument sandbox et reposant exclusivement sur les interactions des joueurs (le développeur affirme ne concevoir aucun contenu pour mieux laisser les joueurs le faire). Plus concrètement, dans Dual Universe, les joueurs peuvent « librement modifier l'univers de jeu et ériger tout type de construction » (du fait d'un monde en voxel), sans limite de taille ou de forme, que ce soit des vaisseaux spatiaux, des cités au sol des planètes ou des stations spatiales colossales -- conçues et habitées par les joueurs, animées par des IA qu'ils ont développées pour le pilotage ou la création d'usines de production, par exemple. De quoi installer une nouvelle civilisation dans le système de Dual Universe.
Le titre entend s'appuyer sur un gameplay émergent (basé sur les actions des joueurs), que ce soit travers de mécaniques d'exploration, de collecte de ressources, d'artisanat, mais aussi commerciales ou politiques, que les joueurs coopèrent ou s'affrontent entre eux.

desert2.jpg
outpost.jpg

Le jeu revendique surtout le qualificatif de « mega MMO » du fait d'un univers généré de façon procédurale et pouvant gérer des cohortes de planètes et « potentiellement des millions de joueurs » grâce à ses technologies de serveurs (en clusters). On le sait, le voxel est particulièrement gourmand en ressources matérielles, on attendra donc de juger sur pièce, mais les intentions sont là.
Dual Universe devrait accueillir ses premiers alpha-testeurs « début 2017 ». D'ici là, le jeu se dévoile sur un site officiel disponible à cette adresse.

Réactions (55)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dual Universe ?

26 aiment, 7 pas.
Note moyenne : (34 évaluations | 0 critique)
7,3 / 10 - Très prometteur