Chronicles of Elyria lance sa campagne KickStarter : 250 000$ levés en 12 heures

C'était annoncé et la campagne KickStarter des Chronicles of Elyria vient d'être lancée. Quelque 250 000 dollars ont été levés en 12 heures par des contributeurs manifestement intrigués par l'originalité des mécaniques du MMORPG.

Chronicles of Elyria lance sa campagne KickStarter : 250 000$ levés en 12 heures
CeGUedjW8AEtWgS.jpg

On avait noté la date sur nos tablettes : la campagne de financement participatif des Chronicles of Elyria a été lancé la nuit dernière sur Kickstarter. On le sait, pour pérenniser le développement de l'atypique MMORPG, le studio Soulbound espère lever quelque 900 000 dollars en 30 jours (qui ont vocation à venir s'ajouter aux 500 000 dollars de fonds propres du fondateur Jeromy Walsh complétés des 500 000 dollars obtenus auprès d'investisseurs externes). Et si rien n'est acquis tant que le seuil fatidique n'est pas franchi, les joueurs semblent pour l'instant plutôt répondre présents puisqu'en 12 heures, près de 250 000 dollars ont déjà été promis par plus de 1800 contributeurs -- qui peuvent contribuer pour des sommes modiques (à partir de cinq dollars) ou plus conséquentes pour obtenir une copie du jeu (à 35$ aujourd'hui au lieu de 50$ après la sortie), débloquer des accès aux différentes phases de bêta ou d'alpha (à partir de 100$), voire obtenir le titre honorifique de premier roi d'un royaume à baptiser (avant d'en être délogé par les autres joueurs) et surtout participer à la conception d'un événement mondial, d'un boss d'envergure ou d'un château emblématique aux côtés de l'équipe de développement... pour 10 000$ (la contribution maximum).
On sait tout autant que cette campagne de financement est préparée de très longue date puisque le studio Soulbound détaille les différents mécaniques gouvernant les Chronicles of Elyria depuis maintenant plus d'un an et s'attèle surtout à fédérer une communauté de joueurs autour du jeu depuis longtemps (et les membres de la communauté sont déjà très actifs). Sans préjuger de l'avenir, on sait que c'est souvent la clef du succès des campagnes de financements.

Forge_HammerShot.jpg
CoE-Oct20-3_t.jpg

Mais si les Chronicles of Elyria intriguent, c'est sans doute aussi pour le gameplay de l'atypique MMORPG. On sait par exemple que les mécaniques du jeu reposent notamment sur un système de mort permanente (les personnages prennent de l'âge, vieillissent et meurent) avant de poursuivre leur aventure dans la peau d'un nouveau personnage héritant de certaines des capacités de ses aïeux (pour peu qu'on ait fondé une famille avec d'autres joueurs) ; que le jeu n'intègre aucune quête répétable (mais un système de missions imaginées et confiées par les joueurs en quête de services ou d'aptitudes qui leur échappent) ; que ce sont les joueurs qui façonnent les donjons du MMO en acquérant des demeures et cherchant à y protéger leurs biens ; que les interactions entre joueurs sont encouragées, notamment via la passation de contrats ou en négociant des accords commerciaux, locaux ou entre régions éloignées ; que l'univers de jeu, vaste et ouvert, ne se dévoile pas au travers de cartes du monde ou de mini-maps car il appartient aux joueurs de l'explorer et de le cartographier pour vendre leurs cartes (ou simplement pour dessiner les plans de leurs caches aux trésors, qui pourront être volés) ; ou encore que le gameplay repose largement sur les capacités du joueur plus que sur les compétences du personnages, que ce soit en matière de combat dynamique ou d'artisanat.
Les Chronicles of Elyria reposent donc sur des mécaniques très riches, plutôt novatrices et manifestement bien pensées, mais dont on ignore aussi comment les joueurs pourront se les approprier concrètement. En attendant de le découvrir fin 2017, la campagne KickStarter du MMO se tient donc actuellement à cette adresse.

Réactions (37)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Chronicles of Elyria ?

56 aiment, 13 pas.
Note moyenne : (72 évaluations | 0 critique)
7,9 / 10 - Très prometteur