Zoom sur les ambitions du Project Nova de CCP

Le studio CCP profitait du FanFest 2016 pour esquisser ses ambitions pour le Project Nova : en faire un shooter tactique et réaliste, reposant sur le jeu d'équipe en escouades (de seize joueurs chacune), dans l'univers de New Eden en attendant d'imager des connexions avec EVE Online.

Zoom sur les ambitions du Project Nova de CCP
Capture d'écran de Project Nova

Voici quelques jours, CCP Games organisait l'édition 2016 de son FanFest et comme chaque année, la convention communautaire du développeur islandais était l'occasion de mieux appréhender quelques-uns de ses projets à venir.
Et si la réalité virtuelle était au coeur de l'événement, CCP profitait aussi de l'occasion pour esquisser son prochain shooter online, le Project Nova, alors même qu'on apprenait récemment la fermeture définitive de Dust 514 (autre shooter online de CCP, dont on sait que l'univers était couplé à celui d'EVE). Dès lors, pourquoi fermer l'un pour initier le développement de l'autre ? Snorri Árnason, en charge du projet chez CCP, apporte un début de réponse dans les colonnes de MassivelyOP.

On se souvient des ambitions initiales de Dust 514 : le jeu se voulait un shooter, partageant le même univers qu'EVE Online (le MMO jouable sur PC permet évidemment aux joueurs d'évoluer dans l'espace aux commandes de vaisseaux alors que DUST sur PlayStation 4 devait permettre d'incarner des soldats vétérans au sol des planètes de l'univers de New Eden), le tout en ambitionnant de développer des interactions entre les joueurs des deux jeux -- on se souvient que les joueurs d'EVE Online pouvaient par exemple lancer des frappes orbitales depuis leur vaisseau sur les planètes de Dust 514.
Mais si le concept était alléchant sur le papier, les deux jeux s'adressaient néanmoins à des populations très différentes, qui interagissaient finalement assez peu et la principale originalité du titre s'avérait donc largement sous-exploitée, tout en affichant un gameplay le démarquant peu, voire pas du tout de la plupart de ses concurrents. Jusqu'à finalement conduire à son abandon par CCP puisque les serveurs fermeront définitivement leurs portes le 31 mai prochain. Et aujourd'hui, le projet Nova pourrait tenter de ressusciter cette ambition initale, mais CCP aborde ce nouveau jeu de façon bien différente.

À en croire Snorri Árnason et à l'inverse de la politique retenue pour Dust 514 (vouloir trop en faire, trop vite, en oubliant que les joueurs restent maîtres des interactions qu'ils entretiennent les uns avec les autres), le Project Nova a vocation à être conçu par étapes.
Dans un premier temps, le jeu prendra donc la forme d'un shooter (presque) traditionnel : deux équipes de 16 joueurs ont vocation à s'y affronter dans l'univers de New Eden (celui d'EVE Online, dans la même ligne temporelle que le MMO et non dans son futur comme on l'a un temps pensé), tout en s'appuyant sur un gameplay laissant la part belle au jeu d'équipes en escouades. Et c'est seulement ensuite, quand les bases du titre seront solides, que de nouvelles composantes viendront s'y greffer et que le jeu se liera progressivement à EVE Online.

« Me concernant, et ce sera peut-être sujet à controverse, je souhaite simplement réaliser un bon shooter dans la mesure où il me semble que nous manquons de vrais bons shooters de science-fiction depuis un bon moment. Pour moi, le marché actuel n'offre pas de FPS de science-fiction réalistes, tels que ceux auxquels je voudrais jouer et je pense qu'il y a des joueurs qui, comme moi, sont en attente d'un jeu de ce type.
Donc nous envisageons un jeu tactique, basé sur le jeu d'équipe en escouade, réaliste, ayant ses propres lois, ses propres règles, son propre environnement, avec un fort sentiment de réalisme.
Actuellement, le marché est très encombré de jeux d'action lorgnant sur les MOBA et d'inspiration fantasy, avec des jeux comme Overwatch. Nous ne nous positionnons pas dans ce marché. Nous ne cherchons pas à faire un Team Fortress ou un Overwatch, il y en a plein et il n'y aura qu'un ou deux gagnants émergeant d'un bain de sang. Nous ciblons un secteur différent, par exemple un peu comme l'a fait Warframe, qui a rencontré un vrai succès en créant sa propre niche en tant que FPS reposant essentiellement sur des mécaniques coopératives et PvE. (...) »
Capture d'écran de Project Nova
ProjectLegion1.png

Si le Project Nova n'est en développement que depuis quelques mois (une démo jouable était néanmoins disponible dans le cadre du FanFest 2016), on en comprend l'orientation : un shooter tactique, en escouade (de seize joueurs chacune, ce qui exclut toute forme d'eSport selon le développeur), et devant laisser la même liberté d'action que Dust 514 (mais sans les véhicules de prime abord pour mieux se concentrer sur l'essentiel).
Et si dans un premier temps le développeur entend se focaliser sur la base du gameplay et son efficacité, des fonctionnalités supplémentaires et des interactions avec EVE Online sont néanmoins envisagées à plus long terme, avec de « vastes cartes ouvertes et des mécaniques de conquêtes de planètes dans les districts appartenant aux joueurs ».

« Vous ajoutez des fonctionnalités et de la complexité quand vous en êtes capables (c'est-à-dire après avoir posé des bases solides). L'idée de maps ouvertes... Nous avons tout le terrain et les éléments graphiques, c'est donc relativement simple de créer des cartes et avec l'Unreal Engine 4 et des PC de plus en plus puissants, vous pouvez faire quelque-chose de bien plus vibrant que les cartes désertiques de Dust. C'est quelque-chose qui est sur notre feuille de route, mais ce type de batailles d'envergure devrait bien sûr coïncider avec les enjeux de conquêtes planétaires dans les districts possédés par les joueurs. »
(...)
« Nous avons proposé les étapes de connexions [entre EVE Online et le Project Nova] : d'abord thématique (le même univers), puis sociales (appartenir aux mêmes corporations) et puis reposant sur les conquêtes planétaires dans lesquelles nous avons des corporations s'appropriant des territoires. Le lien suivant pour moi pourrait être d'ordre économique. Nous avons par exemple l'idée que si vous possédez un district planétaire, vous pouvez y récolter quelque-chose, mais cette unité serait inutile pour vous en tant que joueur de Nova, et pourrait servir uniquement à un joueur d'EVE et inversement. Donc vous seriez obligé d'entretenir des interactions entre les deux jeux, qui pourraient aider les deux côtés s'ils décident de commercer et de travailler de concert. Mais finalement, quoique vous puissiez faire dans EVE avec une ressource de Nova ou dans Nova avec des ressources d'EVE, ça ne devrait pas être quelque chose de colossal. Ça pourrait simplement être quelque-chose de cosmétique ou un grade, ou quelque-chose de cool. Ça peut être n'importe quoi mais à mon avis, le simple fait que ça puisse exister sur un plan communautaire est plus important que les conséquences de ce lien. »

On comprend que si CCP entend faire les choses très progressivement, le développeur n'entend manifestement pas renier pour autant son univers historique et de toute évidence, conserve l'ambition de l'enrichir au travers d'autres jeux et d'autres mécaniques ludiques. Snorri Árnason indique néanmoins vouloir tirer tous les enseignements des erreurs de Dust 514 pour ne pas les réitérer. Et le fait de ne pas disperser les joueurs sur plusieurs plateformes (EVE Online et le Project Nova sont destinés aux joueurs PC quand feu Dust 514 était distribué sur PS3) est peut-être déjà un premier pas dans la bonne direction pour unifier les communautés de joueurs.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Project Nova ?

2 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
5,3 / 10 - Intéressant