Le monde ouvert de Tree of Life mis à jour pour le lancement de la bêta

Il y a un an et demi, Tree of Life intriguait par son gameplay écolo et totalement ouvert. Aujourd'hui, le MMO s'annonce en bêta et, pour l'occasion, déploie une vaste mise à jour.

Le monde ouvert de Tree of Life mis à jour pour le lancement de la bêta

Il y a un peu plus d'un an et demi, le (tout petit) studio indépendant coréen OddOne Games annonçait le développement de Tree of Life avec l'ambition de « changer le monde » et dévoilait un MMO à la fois « écolo et totalement sandbox » : dans un univers de jeu évolutif (la flore se reconstitue tant que les joueurs ne la conduisent pas à l'extinction, la faune adapte son comportement à celui des joueurs pour être tantôt hostile ou amicale), les joueurs prennent totalement l'univers de jeu en main pour l'explorer et y collecter des ressources, y fonder des villages n'importe où, qui pourront former de vastes alliances ou entrer en guerre, pourront s'improviser combattants, artisans ou commerçants (24 classes sont maintenant disponibles et toutes sont nécessaires pour réaliser les grandes ambitions du jeu)... De quoi faire vivre durablement le monde que les joueurs s'approprient.

a_Screenshot-11.jpg
a_Screenshot-7.jpg

Depuis quelques mois, Tree of Life fait l'objet d'un accès anticipé et le MMO s'annonce maintenant en « bêta » à partir du 18 avril, qui prend des allures de lancement commercial comme souvent en Corée (l'univers de jeu est intégralement remis à zéro pour mieux accueillir les nouveaux joueurs). Et pour accompagner cette nouvelle étape dans l'exploitation du titre, Tree of Life fait l'objet d'une vaste mise à jour.
En vrac, on retient de l'annonce du développeur que pour renforcer l'importance de l'exploration, la superficie de l'univers de jeu est ainsi quadruplée, nécessitant six heures réelles pour le parcourir de bout en bout au pas de course, et propose davantage d'environnements différents (désertiques ou luxuriants, chauds ou enneigés, comme autant de zones où s'installer -- le développeur nous invite à « fabriquer une maison flottante sur une rivière par exemple ») ; que si les graphismes de la première mouture du jeu étaient plutôt austères, ils font maintenant l'objet d'une refonte et dévoile des personnages au parti pris esthétique plus marqué ; que si les joueurs peuvent librement s'en prendre à leurs congénères (le PvP est libre ou presque), les victimes pourront obtenir vengeance en promettant des primes pour la tête de leur bourreau ; ou encore que les halls de guildes prennent davantage d'envergure (ils gagnent des niveaux en fonction des actions de la guildes et le niveau 3 sera prochainement accessibles), entre autres.

Autant d'éléments à découvrir plus concrètement au cours du bêta-test, donc, mais qui démontrent aussi l'évolution d'un projet totalement porté par la communauté. Il y a un an et demi, le développement de Tree of Life était lancé après une campagne Kickstarter ayant permis de récolter l'équivalent de quelques milliers d'euros. Sur la base d'idées intrigantes portées par une équipe de trois développeurs à l'époque (une dizaine aujourd'hui) et d'un bouche-à-oreille efficace tant en Asie qu'en Occident (les évaluations sur Steam sont très positives), le projet s'est manifestement étoffé, puis concrétisé et s'apprête maintenant à être réellement confié aux mains des joueurs. Et on sera sans doute curieux d'examiner ce qu'ils en feront dans les mois et années à venir. Pour les curieux, Tree of Life est distribué en version occidentale depuis son site officiel ou sur Steam.

Réactions (39)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Tree of Life ?

13 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (18 évaluations | 0 critique)
6,3 / 10 - Prometteur