Premier aperçu du monde d'Hora

Après quelques mois de développement, Hora se dévoile. On découvre un projet hybride laissant une large place à l'exploration et aux interactions entre joueurs, le tout immergé dans un univers envoûtant.

En phase de réflexion depuis un an et réellement en développement depuis septembre dernier, Hora apparait comme un projet hybride, laissant une large place à l'exploration d'un vaste monde ouvert, pour immerger le joueur dans une ambiance. 

Premier aperçu du monde d'Hora

La trame narrative d'Hora débute dans un monde fantastique abritant la civilisation des Hommes, construite grâce à d'énigmatiques artefacts. Leur puissance décline néanmoins et afin de sauver leur monde, les Hommes sont en quête de nouveaux artefacts. Une étude minutieuse permet de découvrir leur provenance : le lointain monde d'Hora d'une ancienne civilisation ayant créé les pierres originelles dont sont issues les artefacts, accessible grâce à un portail. Quand le jeu débute, une poignée d'aventuriers a passé le portail pour gagner Hora et s'apprête à l'explorer.

Hora est présenté comme une aventure immersive et transmedia, immergeant le joueur dans un monde -- mais aussi et surtout dans une atmosphère. Dans un univers persistant d'inspiration nordique et viking accueillant moult personnages (Johann Blais, directeur créatif du projet, nous le confirme), les joueurs devront explorer ce vaste nouveau monde, pour en percer les secrets, voire retrouver des bribes d'artefacts (dont les pouvoirs sont colossaux). Mais pour survivre au sein de ce monde, les joueurs devront redoubler d'efforts et surtout interagir entre eux.

Illyne2.jpg
character1_WIP.jpg

À chacun de choisir sa voie : cartographe (car les cartes sont précieuses dans un monde à explorer et où les informations sur la localisation de ressources, de monstres, de temples le sont plus encore), herboriste ou chasseur (pour se nourrir), artisan (pour fabriquer des outils et de l'équipement), mais aussi éthologue ou encore linguiste (car il faudra décrypter l'ancienne langue du peuple d'Hora pour en percer les mystères). Autant de compétences et de savoir-faire qui serviront aux trocs, l'échange de biens et de services posant les bases du commerce dans le monde d'Hora.
De même, les joueurs devront compter avec la fatigue, qui épuise progressivement les aventuriers et obligeant des préparations minutieuses avant de se lancer dans de longues expéditions. Tout comme il faudra aussi prendre en compte que dans ce jeu laissant la part belle à l'exploration, chaque personnage n'a qu'une vie et peut donc mourir de maladie, de froid, de faim, de blessures, de fatigue... ou tout simplement de vieillesse - donnant lieu à la perte de l'intégralité de ses possessions. Le joueur peut néanmoins fonder une "famille" et avoir des enfants qui recevront son "héritage" (une partie de ses connaissances, acquises en emmenant son enfant avec soi lors d'expéditions mais au risque qu'il soit blessé ou tué, ou grâce des "carnets" transmis à ses descendants et permettant de partager son savoir).

On le comprend, Hora entend poser les bases de mécaniques de jeu reposant très largement sur les interactions des joueurs, tout en s'appuyant sur un univers très immersif. Et si le développement débute tout juste, on sera curieux d'en suivre les évolutions en attendant de pouvoir tester Hora sur pièce. 

Réactions (173)


Que pensez-vous de Hora ?

40 aiment, 10 pas.
Note moyenne : (50 évaluations | 0 critique)
7,8 / 10 - Très bien