Maître et apprenti : l'apprentissage de compétences dans les Chronicles of Elyria

Pour encourager le jeu communautaire, dans les Chronicles of Elyria, on débloque de nouvelles compétences en côtoyant ceux les maîtrisant déjà : un système de maîtres et d'apprentis, permettant aussi à des joueurs de niveaux différents de jouer ensemble.

Maître et apprenti : l'apprentissage de compétences dans les Chronicles of Elyria
Forge_HammerShot.jpg

On le sait, la démographie des joueurs de MMO évoluent. Ceux ayant découvert le genre voici quelques années sont aujourd'hui souvent dans la vie active, ont une famille, des responsabilités sociales et donc, parfois, un peu moins le temps de jouer que quand ils étaient étudiants. On sait que le studio Soulbound intègre cette évolution démographique, entend s'adresser à un public plutôt « mature », et adapte donc ses mécaniques de jeu dans ses choix de gameplay pour les Chronicles of Elyria.
Le jeu se veut un vrai MMO, entend privilégier l'interaction des joueurs, mais permettre aussi à des joueurs ayant des temps de jeu différents de jouer ensemble, sans en être empêchés à cause d'une différence de niveau. Et c'est avec ces principes en tête que le développeur fait évoluer son système de progression des personnages et d'apprentissage de compétences dans le jeu.
Jeromy "Caspian" Walsh, directeur créatif du projet, l'explique dans les colonnes du magazine Gaiscioch (en pdf).

« (...) Nous avons toujours souhaité que les joueurs puissent s'apprendre des choses, les uns les autres. Mais nous étions aussi gêné par ce que nous avions vu dans d'autres MMO, dans lesquels vous devez atteindre certains niveaux de compétences, par exemple 20 points, avant de pouvoir aller voir quelqu'un qu'il vous entraine et que vous puissiez débloquer la compétence suivante. C'est une action très personnelle et ça n'encourage pas vraiment le jeu d'équipe.
Donc nous avons fait quelques modifications quant à la façon d'apprendre des compétences. Maintenant, l'apprentissage de compétences est un processus largement coopératif. D'abord, pour apprendre une compétence, vous pouvez lire des choses dans le jeu la concernant (l'apprentissage classique), mais pour accélérer le processus, vous pouvez aussi observer un autre personnage exécuter cette compétence. C'est valable autant pour les compétences d'artisanat que pour les techniques de combats. En évoluant avec d'autres joueurs ou en participant à la fabrication d'un objet, vous apprenez progressivement de nouvelles choses sur les compétences que vous voyez. Après un moment, vous serez capable d'exécuter la compétence vous-même, avec l'aide des autres joueurs, pour finalement être capable de les utiliser par vous-même. Le processus consiste essentiellement à créer un modèle de maîtres et d'apprentis, de créer de nouvelles raisons pour les joueurs d'interagir ensemble -- de trouver des maîtres ayant des compétences que vous voulez apprendre.
Ca signifie aussi que quand votre personnage vieillit et n'est plus capable d'exécuter certaines compétences comme il le faisait avant, vous serez plutôt enclin à endosser le rôle du vieux sage pour transmettre votre savoir à la prochaine génération. »
WOKZzTn.jpg

Dans le même esprit, le développeur imagine aussi un mécanisme de soutien (un système dit de « renforcement ») des autres joueurs pour faciliter le jeu à plusieurs.
Plus concrètement, pour éviter qu'une différence de niveaux trop importante entrave la possibilité de jouer avec ses proches, les membres d'une même famille (les joueurs de Chronicles of Elyria sont encourager à se regrouper en famille) pourront se « renforcer » en jouant ensemble : le joueur le plus faible du groupe profitera de bonus lui permettant de ne pas démériter aux côtés de ceux plus puissants (sans pour autant les égaler). De quoi faciliter le jeu entre amis malgré des temps de jeu et progression différents. Et le développeur a une autre idée en tête avec son système de « renforcement » : « ça suppose aussi de faire attention à qui on s'en prend lorsqu'on lance une attaque dans le jeu. Vous ne savez jamais qui est le grand-frère de votre victime et ce qui pourrait se passer s'il décidait de venir prêter main forte à son petit frère, vous obligeant à lutter contre deux personnages puissants ». En d'autres termes, s'en prendre aux membres d'une famille puissante pourrait s'avérer lourd de conséquences et les joueurs auraient donc tout intérêt à nouer des liens au sein du jeu. Et de conclure : « c'est le propre d'un MMO, après tout ».

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Chronicles of Elyria ?

57 aiment, 15 pas.
Note moyenne : (75 évaluations | 0 critique)
7,4 / 10 - Très prometteur