Du rôle de marchands dans The Black Death

Après les Paysans, le studio Syrin détaille le rôle des Marchands de The Black Death. Dans la simulation médiévale, les négociants sont des artisans, mais contrôlent aussi toute l'économie du jeu, fixe leurs prix librement ou organise le troc entre les joueurs.

On le sait, The Black Death laisse une large place aux rôles non combattants : on découvrait récemment le rôle de paysans, spécialisés dans des activités agricoles ou de récoltes, et aujourd'hui, le studio Syrin esquisse celui des marchands au sein de sa « simulation médiévale ».
Dans The Black Death, les marchands peuvent à la fois assurer des tâches d'artisans ou de négociants. Le marchand est notamment capable de transformer des matières premières en objets manufacturés et surtout d'en faire le commerce. Le développeur l'illustre en vidéo.

Du rôle de marchands dans The Black Death

Dans The Black Death, les marchands définissent librement la teneur de leurs affaires : ils peuvent se contenter de fabriquer des objets et les vendre (ils en fixent les tarifs) ; ils peuvent tout autant confectionner des outils et les fournir à d'autres joueurs ou PNJ en vue d'un partage de la production réaliser avec l'outil (par exemple, vendre une canne à pêche à tarif préférentiel mais s'arroger une portion de la pêche pour cuisiner les poissons et les vendre aux passants affamés) ; ou encore proposer leur production en échange de service -- les marchands sont une proie de choix pour les brigands, souvent attirés par les foires, et s'offrir les services d'un garde peut s'avérer rentable.
De même, pour organiser ses affaires, les marchands peuvent être tentés de s'offrir une demeure pour en faire leur boutique. Dans les cités, certaines maisons abandonnées peuvent être proposées à la vente (via des actes de propriété). Le marchand dispose alors d'un local qu'il peut aménager et surtout verrouiller pour y entreposer ses biens. Le développeur précise en outre que certaines maisons, marquées d'une croix rouge, ne sont pas sur le marché. Et pour cause, elles appartenaient à des malades de la peste noire et s'y aventurer présente un risque important de contamination.

On le comprend, The Black Death entend s'appuyer sur un gameplay résolument ouvert et « sandbox » : l'économie du jeu est totalement confiée aux mains des joueurs et il appartient à chacun de fixer ses tarifs (en argent ou en services, commerciaux ou militaires) selon ses intérêts personnels, mais aussi au regard d'un marché plus global pour s'assurer de rester compétitif. Et on imagine que les marchands plus ou moins bien intentionnés n'hésiteront pas à recourir aux services d'autres joueurs pour se protéger, mais peut-être aussi pour entraver la concurrence. De quoi alimenter un écosystème global, plutôt riche et interactif.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Black Death ?

13 aiment, 9 pas.
Note moyenne : (24 évaluations | 0 critique)
5,4 / 10 - Intéressant